PDA

Voir la version complète : Microsoft lance le projet Origami


nassim
08/03/2006, 00h07
Que nous réserve le projet origami de Microsoft ? La firme de Bill Gates ne veut rien dire avant le Cebit, le grand salon de l'informatique qui se tiendra à Hanovre (Allemagne) dès le 9 mars. En attendant, Microsoft nous propose le site web du projet origami : http://www.origamiproject.com/2/

===
Microsoft tient le Web en haleine avec son origami

L'origami n'est plus seulement le nom japonais de l'art du pliage et du découpage du papier. Il servira bientôt à identifier un ordinateur. Mais l'origami ne se trouve pour l'instant nulle part, si ce n'est sur le Web et dans les médias. S'inspirant des pratiques de son concurrent Apple, Microsoft a réussi à orchestrer un battage impressionnant à partir d'un simple projet d'ordinateur, en mettant en oeuvre un principe connu des spécialistes de la communication : le «buzz», soit l'art de créer un bourdonnement en en disant le moins possible pour provoquer le plus de supputations.

Concrètement, l'éditeur de logiciels se contente d'un site web esthétiquement réussi mais complètement creux quant à son contenu (1). On y voit de belles images de Rio, de montagnes et de palmiers, un slogan flou : «Je suis partout où vous êtes mais jamais dans le passage.» Et un rendez-vous fixé le 9 mars pour en savoir plus. Tiens, le 9 mars, c'est justement le jour où s'ouvre le Cebit, grand salon de l'informatique à Hanovre en Allemagne. On peut donc supposer que le produit y sera dévoilé. Microsoft a tout de même fourni quelques précisions. D'abord, ceux qui ont trituré le maigre site web se sont aperçus que le code de la page contenait la mention suivante : «Projet Origami : le PC mobile avec Windows XP.»

Ensuite, des sources ayant connaissance du projet ont lâché quelques éléments : il s'agirait d'un genre de tablette électronique capable de diffuser de la musique ou des films, permettant de rédiger des documents, de lire ses e-mails et d'aller sur le Web. L'origami se situerait entre les appareils de poche (iPod, Blackberry) et les ordinateurs portables. Microsoft se contenterait de fournir le logiciel et ne fabriquerait pas lui-même l'appareil. En avril, Bill Gates avait envisagé un appareil «facile à utiliser, sans doute doté d'un écran tactile», «aussi près d'une livre [450 grammes] que nous le pouvons», dont la batterie tiendrait une journée, et à un prix de 800 dollars. Microsoft n'est pas le seul à vouloir faire fantasmer les amateurs de technologie. Intel promet aussi un PC ultramobile sur un site épuré (2) et donne rendez-vous le 7 mars, deux jours avant Microsoft, pour présenter son projet. A moins qu'il ne s'agisse du même.

(c) Liberation

Cookies