PDA

Voir la version complète : 48% des nouveaux inscrits orientés selon leur premier choix


DZone
29/07/2010, 22h25
Quarante-huit PC des nouveaux inscrits dans les universités algériennes ont été orientés selon leur premier choix alors que le nombre des inscrits dont aucun parmi les dix premiers choix n’a été satisfait n’a pas dépassé les 4% du total des inscrits, a indiqué jeudi à Alger le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. Rachid Harraoubia.


Intervenant lors d’une conférence de presse consacrée aux inscriptions universitaires, M. Harraoubia a précisé que 113.959 nouveaux inscrits ont été orientés selon leur premier choix exprimé lors des inscriptions soit 48% de l’ensemble des nouveaux inscrits estimés à 237.543 étudiants contre 37,44% l’année dernière.

APS

Blofeld
30/07/2010, 06h48
Quarante-huit PC des nouveaux inscrits dans les universités algériennes ont été orientés selon leur premier choix alors que le nombre des inscrits dont aucun parmi les dix premiers choix n’a été satisfait n’a pas dépassé les 4% du total des inscrits, a indiqué jeudi à Alger le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. Rachid Harraoubia.

Il fallait ajouter (100% des bacheliers ont eu l'un de leur 50 premiers choix), juste pour faire un peu plus d'effet.
Ce qu'il faut comprendre, c'est que 62% des bacheliers ont été réorientés. Ca ne doit pas être très différents des années précédentes (je suppose que c'est proches du pourcentage de ceux qui ont eu des moyennes insuffisantes). Mais maintenant il faudrait faire un petit calcul pour donner le nombre de ces réorientés, et étant donné le taux de réussite de cette année, ça risque d'être énorme.

taurus
30/07/2010, 10h41
ce n'est pas 62% mais 52 % qui ont ete reorienté et venant de ce personnage je te dirait rien de plus normal il adore parler chiffre pour cacher ses tares et son incompetence , pour preuve la situation du secteur actuelle
d'ailleur je me demande si lui il a eu aussi un vrai bac ?????:mrgreen::mrgreen: hihihi

Tchektchouka
30/07/2010, 12h07
Ce qu'il faut comprendre, c'est que 62% des bacheliers ont été réorientés.

Je pense que "désorientés" serait plus approprié.

hugochavez59
30/07/2010, 17h29
attention la soustraction est une operation mathematique des plus complexes....

...faire dune excellente nouvelle...une mauvaise :rolleyes:


methode connue !

Blofeld
30/07/2010, 17h57
Faîtes-vous plaisir les gars, ça n'arrive qu'une fois sur mille (je veux dire la preuve qu'on est plus fort que quelqu'un dans un domaine donné, la soustraction par exemple). :mrgreen:

En tout cas, comme je l'ai dit dans le reste du post, l'important c'est de traduire ce taux de réorientés (ou désorientés, je mets les deux pour qu'on ne me tape pas sur les doigts pour le vocabulaire aussi) en nombre de candidats. Je ne dis pas qu'une réorientation c'est forcément un échec. Dans pas mal de cas, des étudiants se trouvent à l'aise dans une filière à laquelle ils n'avaient pas pensé. Cependant, il ne faut pas négliger l'effet des "faux départs" sur la suite.

hugochavez59
30/07/2010, 17h59
1 sur 2 verra son premier voeu excaucé

les autres verront leurs deuxiemes voeu excaucé

...autant dire....le drame :lol:

absent
30/07/2010, 20h44
Je connais une fille a qui on a refuse medecine avec un 15 de moyenne. Soit tout le monde a ete ultra realiste dans le choix de ses voeux, soit tout le monde a obtenu de tres bonnes moyennes.

hugochavez59
30/07/2010, 20h52
restons sur lalgerie...svp

...ce qui se passe en Israel nest pas le bon topic :rolleyes:

absent
30/07/2010, 20h53
Je parle d'Algerie la.

Blofeld
30/07/2010, 21h06
Ce qui indiqué c'est que pour ces filières, l'admission se fait en fonction du classement. La moyenne minimale d'admissibilité est de 14/20 pour la médecine et la pharmacie. Donc, en principe, si on a 13/20, on est sûr de ne pas pouvoir faire médecine. En revanche, si on a 14,5/20, on n'est pas sûr de l'avoir.

absent
30/07/2010, 21h08
Ah oui, je comprends mieux la.

Blofeld
30/07/2010, 21h26
C'est le principe des concours quoi !

absent
30/07/2010, 21h39
Je sais qu'il faut bien une selection quelque part, mais selectionner sur une seule et unique moyenne n'est pas pertinent. Mais on n'a pas le choix, on ne peut pas selectionner les etudiants sur leur parcours au lycee a cause de la corruption.

Blofeld
30/07/2010, 21h45
Pour l'instant, le seul critère qui compte c'est la moyenne au Bac. Après, on parle de l'ouverture d'une forme de classes préparatoires....
Je pense que c'est d'abord une question de sensibilisation pendant les années au lycée. Que savent les lycéens sur la formation post-bac si j'ose dire ? pas grand chose. Le principe c'est "obtiens ton bac avec une bonne moyenne, et après on verra". De façon générale, les filières les plus "cultes" en terminale S c'est la médecine et la pharmacie, à partir d'une certaine moyenne on ne pense qu'à ça, même si on a eu son Bac grâce aux maths et la physique.

absent
30/07/2010, 21h53
En gros, l'elite du pays, ce sera les pharmaciens? C'est a dire des commercants? Ca n'augure rien de bon.

Blofeld
30/07/2010, 21h56
C'est ancien ça, la moyenne nécessaire pour la pharmacie est supérieure à celle de la médecine et ce depuis longtemps.

Tchektchouka
01/08/2010, 12h53
La moyenne d'admissibilité à une filière répond aussi à la loi de l'offre et de la demande. C'est ce qui a fait que la moyenne d'accès en Pharmacie devienne supérieure à celle de la médecine, parce que tout le monde veut faire Pharmacie et les quotas sont limités.

Il ne suffit pas d'avoir une bonne moyenne au Bac.

Cookies