PDA

Voir la version complète : Lyon écrase le PSV Eindhoven à Gerland


nassim
09/03/2006, 01h25
En écrasant 4-0 le PSV Eindhoven, mercredi soir à Gerland en huitièmes de finale retour le Ligue des Champions, l'Olympique Lyonnais ne s'est pas contenté d'assurer pour sa place en quarts de finale de la compétition pour la troisième fois consécutivement mais a aussi marqué les esprits.

Les Lyonnais qui s'étaient déjà imposés (1-0) à l'aller aux Pays-Bas ont brillament confirmé leur supériorité sur cette formation néerlandaise qui n'a pas pu abattre toutes ses cartes en étant réduite à dix après l'expulsion de son capitaine Philip Cocu (42e). Rapidement dominateur le quadruple champion de France s'est mis à l'abri d'une mauvaise surprise avant la pause (2-0) grâce à un doublé de Tiago (26e et 45e+3).

En seconde période, l'équipe de Gérard Houllier a continué de pousser et deux buts de Sylvain Wiltord (71e) et de Fred (90e) lui ont permis de prendre une revanche éclatante sur le PSV qui l'avait éliminé aux tirs au but en quarts de finale l'an passé "Ce soir nous avons eu la performance et le résultat", a salué l'entraîneur lyonnais. Seul ombre noire au tableau, le carton jaune de Juninho qui privera l'OL de son meneur de jeu et grand tireur de coup-franc pour le premier match des quarts de finale. Le leader de la Ligue 1 connaîtra son adversaire du prochain tour lors du tirage au sort, vendredi à Paris
Le PSV Eindhoven contraint de marquer pour rétablir la balance attaquait la rencontre sans calcul. Pour troubler la défense lyonnaise, Guus Hiddink, l'entraîneur batave avait laissé le grand Jan Vennegoor of Hesselink sur le banc et alignait deux joueurs plus vifs en pointe en l'occurence Jefferson Farfan et Aruna Koné qui avait frappé sur le montant au match aller.
Après avoir démarré le match sur la défensive, Lyon avait une première occasion sur une frappe du pointu de Florent Malouda qui flirtait avec le montant (18e).

Le match se débloquait sur un joli coup du même Malouda. Sur son aile gauche, le Guyannais débordait en piquant son ballon au dessus du pied de son garde-corps avant d'adresser un centre en retrait sur lequel Tiago n'avait plus qu'à glisser le plat du pied pour battre Heurelho Gomes à bout portant (26e). Tout de suite après la remise en jeu il fallait une excellente sortie de Grégory Coupet devant Farfan pour éviter que l'OL paye comptant le moment de relâchement consécutif à son but (28e). Lyon avait le match en mains. Gomes se couchait sur une frappe de John Carew (29e) puis, sauvait le PSV du KO en se détendant pour renvoyer sur le montant une reprise de Juninho (35e).

Les duels étaient musclés et les Néerlandais qui s'énervaient commettaient un nombre de fautes plus grand que les Lyonnais. Leur capitaine Philip Cocu écopait de son deuxième carton jaune pour un geste coupable sur François Clerc, laissant ses partenaires à dix pour le reste de la rencontre (42e).
Juste avant la pause, Lyon assurait définitivement sa place en quarts de finale grâce à un nouveau but de Tiago qui exploitait un coup-franc de juninho insuffisamment renvoyé par la défense (45e+3).
Dans le second acte Lyon insistait alors que le PSV semblait incapable de se revolter. Malouda parti en contre provoquait une nouveau coup de chaud dans la défense néerlandaise mais sa passe en retrait, trop mal ajustée, ne pouvait être bien exploitée par Sylvain Wiltord (56e).

Carew cédait sa place à Fred (65e). Ce dernier, papa depuis quelques heures se distinguait peu de temps après son entrée. Décalé par Tiago il frappait obligeant Gomes à une parade du pied. Wiltord qui avait suivi marquait dans la cage vide en frappant de la semelle (71e).
La fin du match virait à l'humiliation pour les Bataves. Sur un pas et d'un enchaînement techique exceptionnel, Fred mystifiait le jeune Aissati avant d'inscrire le quatrième lyonnais du pied gauche (90e).
Pour fêter son but et la naissance de sa fille, le buteur brésilien portait une têtine à sa bouche. Mais ce soir, ce sont les Lyonnais qui pouvaient dormir comme des bébés.

(c) AP

sentenza
09/03/2006, 08h04
L'Olympique Lyonnais confirme son excellente performance cette saison.
C'est uen superbe équipe, et je leur souhaite de gagner la coupe d'Europe.

camille
09/03/2006, 12h37
Après plusieurs années abonnée aux Bad Gones, j'ai dû quitter le virage Nord à cause de mon expatriation un peu loin de la ville...Ceci dit, je ne rates pas un match même de loin!et hier soir, j'étais...à Gerland!quel plaisir de revenir...et quel retour!!!
merci à L'OL pour ce match (et les autres bien sur)...Et motivés les gars!on peut la gagner!!!;-)

Tizinissa
09/03/2006, 14h07
C'est dommage, j'auaris bien aimer voir le PSV continuer son parcours dans la champion league, rien que pour voir les deux tres jeunes maroco-holondais (17 et 20 ans) au milieu de terrain !! vraiment domage !!!

nassim
10/03/2006, 00h29
En effet, l'OL est au sommet de son art. Il a la baraka. Les joueurs et le staff se montrent prudents et modestes, mais leurs excellents résultats trahissent leurs ambitions. Si le championnat de France leur est acquis, le chemin vers le titre suprême risque d'être plus difficile...

camille
10/03/2006, 08h52
eh vous savez quoi???Sonny Anderson est bientot de retour au staff!!!!!!!!!!!

Tad
10/03/2006, 15h13
Je viens d'apprendre que Lyon rencontre le Milan AC lors du prochain tour ! Tirage difficile :redface:

camille
10/03/2006, 15h14
oui difficile!!mais quel match cela va être!!!

Tad
10/03/2006, 15h19
C'est clair, c'est une superbe affiche mais je pense qu'il y a largement de la place pour passer le tour. Milan ACa peut être des bons joueurs mais n'est pas non plus un foudre de guerre, j'ai vu leur match aller retour contre le bayer munich et ils ne m'ont pas vraiment impressionné, ils ont une attaque intéressante mais leur défense trop statique et sur la pente vieillissante... :redface:

Cookies