PDA

Voir la version complète : Khaled et Latifa Raefat en duo très prochainement


FRIMIJA
01/08/2010, 13h39
Khaled et Latifa Raefat en duo très prochainement

01 Août 2010 -



La diva marocaine Latifa Raefat a annoncé à partir de Sétif, en marge de sa participation à la 6e édition du Festival arabe de Djemila, sa prochaine collaboration avec le Roi de la chanson raï, Khaled. «Ce projet artistique qui ne date pas d’aujourd’hui a été mis au stand-by pour des raisons purement personnelles propres à moi», a fait savoir la chanteuse Latifa Raâfat.
L’option de travailler en duo avec des chanteurs algériens semble de plus en plus passionner cette star marocaine, qui a fait part également d’un produit musical similaire qu’elle devrait perfectionner avec cheb Faudel. «J’ai toujours été éprise par le chant algérien. Les mélodies algériennes constituent une référence de taille pour ma carrière artistique», a souligné Latifa Raefat qui a su «par son art et sa manière» décrocher le «pompon» de la 8e soirée de ce festival annuel.
Ces projets musicaux devront voir le jour «incessamment», a assuré cette artiste précisant qu’outre ces deux produits, plusieurs autres oeuvres signées Latifa Raefat sont à l’ordre du jour. Revenant sur son expérience artistique avec Mohammed Lamine et Samir Toumi, la diva marocaine a indiqué que son «aventure en Algérie était fructueuse sur tous les plans». Elle a en outre affirmé qu’elle assume pleinement son choix d’être une chanteuse du style marocain. «J’ai préféré par amour et par conviction m’installer au Maroc. J’ai mon public et je ne me plains pas du tout», a-t-elle assuré. Adorée par le public algérien, cette star made in Maroc, est parvenue, lors de son concert, à enflammer par ses rimes populaires et folkloriques les nombreux spectateurs venus de Constantine, Batna et d’Alger rien que pour apprécier ses envolées enthousiastes. Tout en faisant savoir qu’elle vouait un amour à l’Algérie et aux Algériens, Latifa Raefat a indiqué qu’elle a été agréablement touchée en voyant les Marocains «pleurer et sourire pour la cause algérienne lors de la dernière Coupe du Monde» de football.
R.C

Cookies