PDA

Voir la version complète : JSK - AHLY DU CAIRE: Les Egyptiens passent à la provocation


Zacmako
08/08/2010, 07h52
A QUELQUES JOURS DE LA RENCONTRE JSK - AHLY DU CAIRE
Les Egyptiens passent à la provocation

Rompus aux coups médiatiques tordus, les Egyptiens s’octroient déjà le statut de victimes.

La rencontre qui opposera le club kabyle à l’équipe égyptienne et qui se déroulera à guichets fermés le 15 août à 22h, n’est pas comme les autres. Les égyptiens font déjà un pressing psychologique pour susciter la colère de supporters kabyles. Rompus aux coups médiatiques et au travail des coulisses d’avant-match, les égyptiens assaillent l’adversaire avec des déclarations et s’octroient le statut de victimes. C’est exactement ce qu’ils tentent de démontrer avant cette rencontre prévue à Tizi Ouzou.
Les précautions exagérées des Egyptiens sont déjà perçues comme des provocations.
L’ambassadeur d’Egypte en Algérie sera aujourd’hui à Tizi Ouzou. Le diplomate égyptien qui s’entretiendra avec les autorités locales et les services de sécurité compte, par là, rassurer les dirigeants du Ahly qui arriveront, eux, dans la capitale du Djurdjura le 12 août. Pourtant, les supporters kabyles sont connus pour l’accueil chaleureux qu’ils réservent à leurs hôtes. Si la rencontre suscite déjà des inquiétudes, c’est bien parce que les précédents évènements du Caire avec le caillassage du bus de l’Equipe nationale algérienne sont encore dans les mémoires.
Du côté algérien, les services de sécurité et les responsables de la JSK affirment que toutes les mesures sont prises pour assurer la sécurité de la délégation hôte. Toutes les conditions sont réunies pour le déroulement normal de la rencontre qui entre dans la cadre de la phase de poule de la Ligue des champions d’Afrique.
A une semaine de ce duel algéro-égyptien, premier sur le sol algérien après les éliminatoires de la Coupe du Monde, rien ne laisse entrevoir un semblant de désir de revanche dans la rue kabyle. Les discussions recueillies dans les places publiques, montrent si besoin, que les supporters de la JSK ne sont animés que de l’espoir de voir les Canaris arracher les trois points de cette troisième journée après les deux victoires précédentes. «Aucun club africain n’a été agressé à Tizi Ouzou depuis la naissance de la JSK. Ce n’est pas aujourd’hui que notre image va changer», affirmait un jeune supporter qui travaille déjà d’arrache-pied pour confectionner un drapeau.
Questionné sur la venue de l’ambassadeur d’Egypte à Tizi Ouzou, Hamid, fan du club kabyle depuis son enfance, semble étonné. «Je ne vois vraiment pas la nécessité de cette venue. On dirait qu’ils n’ont pas confiance en nos services de sécurité», commente-t-il la nouvelle. Par contre, même si la rue kabyle se tient loin de cette fausse appréhension, il reste qu’elle est unanime à considérer la venue du président de la Fédération égyptienne de football Samir Zaher à Tizi Ouzou comme inopportune.
«Après tout ce qu’il a fait et dit, il ose mettre les pieds sur la terre algérienne» s’étonnait un autre supporter. Cependant, ce qui inquiète vraiment les supporters ce sont les comportements de certains individus qui sèment habituellement le trouble sur les gradins. La bagarre au couteau qui a émaillé la dernière rencontre face à Heartland du Nigéria revenait souvent dans les discussions. «Avec la tension qui entoure ce match, des incidents même s’ils n’ont pas de lien avec la présence des Egyptiens, risquent de causer la suspension de la JSK» prévient Meziane.
En tout état de cause, les services de sécurité ont annoncé que toutes les mesures nécessaires pour assurer un séjour paisible à la délégation cairote sont prises. La vente des billets se fera à partir du 12 août. La rencontre se jouera à guichets fermés alors que le portail Est du stade du 1er-Novembre restera fermé aux supporters.
D’autres commentaires n’ont pas omis de signaler la nécessité de laisser les joueurs et le staff technique effectuer les préparations dans la sérénité. A une semaine de la confrontation, les Canaris n’ont toujours pas trouvé un sparring-partner pour un match amical. Notons également que le match se déroulera une nuit de Ramadhan. Ces moments sont synonymes d’ambiance festive pour les Algériens. Rien ne laisse présager d’une quelconque violence. Les hôtes n’ont rien à craindre à Tizi Ouzou. A eux d’éviter la provocation.
L'expression

slytds31
08/08/2010, 10h17
meme si il avai fait le match au 5 juillet sa aurai ete a guichet fermé baucoups vont y aller :)

absent
08/08/2010, 14h25
il va venir ce Zahir ou c'est juste une rumeur?

katiaret
08/08/2010, 15h30
Le plus important ces de garder les trois poind a tizi déja jesper que je aurais une place dans les gradins du stade
en va soutenir la JSK et déplacer des quatre coins DE LALGERIE :mrgreen:

Cookies