PDA

Voir la version complète : L’Italie déporte des immigrés clandestins Algériens.


RoboCop
08/08/2010, 12h52
Le ministère de l’Intérieur Italien a refoulé plus de 40 émigrés clandestins vers Algérie, la Tunisie et le Maroc. Ces derniers avaient réussi à atteindre les côtes Italiennes, il y a quelques mois d’une manière illégale dans les barques de la mort ou ceux qui s’étaient installés, illégalement, en Italie après l’extinction de leurs visas.
L’Agence de presse italienne a rapporté que ces « Harraga » ont été arrêtés au cours de campagnes d’inspection et de contrôle de routine, effectuées par les brigades de police Italienne dans les différentes villes de ce pays, notamment, à Rome, Naples et Milan. Elle a notamment indiqué avoir arrêté 10 émigrés clandestins dont trois Algériens.
Il est à rappeler qu’en 2009, l’Espagne avait remis aux autorités Algériennes 123 émigrés clandestins, après qu’elle les a interceptés à bord des barques de la mort.
Il est à noter, également, que depuis l’entrée en vigueur de la loi criminalisant l’émigration clandestine en Algérie, en mai 2009, le nombre d’émigrés clandestins a baissé pour atteindre 450 émigrés clandestins, par rapport à l’année 2008 où près de 1130 émigrés clandestins ont été arrêtés.
Pour ce qui est de cette année, seulement 11 émigrés clandestins sont parvenus à atteindre les côtes Espagnoles alors que 21 émigrés clandestins ont été arrêtés dans les côtes d’Annaba.

Par El Khabar.

Cookies