PDA

Voir la version complète : RABAH SAADANE: Chaouchi est encore indiscipliné


Zacmako
10/08/2010, 08h18
RABAH SAADANE LORS DE SA CONFÉRENCE DE PRESSE
Chaouchi est encore indiscipliné


Le portier sétifien doit comprendre que l’EN n’a absolument rien à voir avec un club sur le plan de la conduite.

A l’occasion du match amical international prévu ce mercredi face au Gabon, le sélectionneur national Rabah Saâdane a animé, hier, une conférence de presse à travers laquelle il a abordé trois points. Il s’agit primo de l’objectif qu’il s’est fixé d’atteindre en 2012, de ce stage programmé du 8 au 10 de ce mois et enfin un retour sur la participation des Verts au dernier Mondial.
Ainsi, concernant la nouvelle mission que, finalement, il a accepté de mener pendant les deux prochaines années à la tête des Verts, Rabah Saâdane a déclaré que maintenant «il faut remettre les pieds sur terre, d’autant plus que la CAN et le Mondial 2010 font, désormais, partie du passé.»
Selon l’actuel patron technique de l’EN, dorénavant il faudra se remettre au plus vite au travail car les prochaines échéances ne s’annoncent pas de tout repos pour les Verts. Les Tanzaniens autant que les Marocains sont les redoutables prochains adversaires face auxquels l’Equipe nationale doit être au top, du fait que l’Algérie sera désormais l’équipe à abattre en tant que dernier mondialiste en date.
Se qualifier à la prochaine CAN prévue en 2012, demande aussi, selon le conférencier, une réorganisation de l’actuel staff technique, ainsi que l’apport de nouveaux jeunes joueurs capables d’apporter à l’avenir un autre souffle à l’EN, notamment sur le plan du jeu. C’est d’ailleurs pour cela que sur les 22 sélectionnés qu’il a retenus en prévision du match Algérie- Gabon, plusieurs d’entre eux seront évalués tant sur le plan physique que médical. Concernant les joueurs présents pour la circonstance à Alger, deux éléments, en l’occurrence Medhi Lacen et Abdelkader Laïfaoui, ont été libérés, le premier à cause d’un problème de pubalgie, le second pour le ménager après sa participation au match ES Sétif- ES Sfax.
Quant à Raïs M’Bolhi, malgré le décès de sa mère, il a tenu à être présent à Alger. Rabah Saâdane a ajouté qu’il saisira l’occasion du match amical prévu ce mercredi au stade du 5-juillet, pour faire tourner au maximum l’ensemble de l’effectif, afin de bien préparer le match officiel que jouera l’EN le 3 septembre prochain face à la Tanzanie que l’on aurait tort de sous-estimer. «Face au Gabon, le résultat importe peu.
Nous allons, en revanche, faire tourner l’effectif et faire jouer le maximum de joueurs pour jauger leur forme et voir de quelle manière, nous allons les utiliser face à la Tanzanie», a-t-il affirmé. Saâdane qui appréhende beaucoup le mois de septembre, une période, selon lui, souvent pénible pour les joueurs de l’EN, espère toutefois que les Verts passeront bien le très prochain cap. Rabah Saâdane pense également que face à la Tanzanie, le 3 septembre, l’équipe ne sera pas au même niveau que celui affiché au Mondial sud-africain.
«L’équipe ne peut pas être en grande forme durant ce mois-ci (septembre)», a-t-il ajouté. «Nous allons essayer de gérer cette période du mieux que l’on peut, pour réaliser de bons résultats», a-t-il indiqué. Quant à la participation de l’Algérie au dernier Mondial, Cheikh Saâdane a réitéré qu’elle a été loin d’être ridicule. Il défend, encore une fois, que le retour de l’Algérie sur la scène footballistique mondial était honorable.
Au sujet du retour parmi l’effectif, de l’attaquant Ziaya, et la non-convocation du portier Chaouchi, le coach a estimé que l’ex-joueur de l’ESS se trouve actuellement dans d’excellentes dispositions, alors que l’ex-gardien de la JSK, n’arrive toujours pas à se maîtriser sur le plan disciplinaire. Saâdane a surtout insisté sur le cas du joueur Fawzi Chaouchi qu’il considère comme parmi les meilleurs keepers du moment, mais qui n’a pas compris que l’EN n’a absolument rien à voir avec un club sur le plan disciplinaire.
L’EN n’est la propriété privée de personne, et elle est régie par un règlement intérieur que tout joueur doit respecter dorénavant, fait-il entendre. Toujours au sujet de Fawzi Chaouchi, le patron des Verts a rappelé aux présents qu’au cours du dernier Mondial, c’était en réalité le gardien de but de l’Entente qui devait jouer le second match contre l’Angleterre, malgré sa grosse bourde commise face à la Slovénie. Mais à cause d’une blessure, c’est finalement son coéquipier M’bolhi qui a été aligné dans les buts, et que malgré sa dernière non-convocation, la porte de l’EN lui est toujours ouverte, ajoutant que personne n’a jamais lésé Fawzi Chaouchi.
Rabah Saâdane a aussi saisi l’occasion pour remercier l’excellent travail accompli par le désormais ex-manager de l’EN, Walid Saâdi, ainsi que celui du jeune technicien Lamine Kébir, avant de déclarer que ces derniers ont préféré partir de leur propre chef, juste après le dernier Mondial. Il a estimé entre autres que tout un travail de réorganisation au niveau de la FAF, sera mis en place en parfait accord avec l’actuel président de la Fédération algérienne de football Mohamed Raouraoua.
Mais dans l’immédiat, tout le monde, y compris la presse qui a joué un rôle très important tout au long des dernières péripéties vécues par l’EN, devra comprendre la difficulté de la mission qu’il va continuer de mener à la tête des Verts, et que le merveilleux public algérien doit continuer à soutenir son Equipe nationale, et à partir de ce mercredi soir face au Gabon, même si ce match amical n’aura aucune espèce d’importance au niveau de son résultat final.
Concernant enfin, certains joueurs franco- algériens cités dernièrement par la presse nationale, selon Saâdane, tout dépendra de la réelle motivation d’engagement de ces derniers pour endosser le maillot national.

L'expression

sefaxe
10/08/2010, 10h49
Si le pb était simplement le gardien de buts !
Il y a plusieurs bons gardiens dans le championat nationale plus ceux qui jouent à l'étranger comme celui qui a fait la coupe du monde.
Le pb de l'équipe nationale est de trouver les joueurs qu'il faut au milieu de terrain et en attaque.

Zeste
10/08/2010, 10h50
la porte de l’EN lui est toujours ouverte,
Après une purge de 2 ou 3 ans ?! :mrgreen:

Concernant enfin, certains joueurs franco- algériens cités dernièrement par la presse nationale, selon Saâdane, tout dépendra de la réelle motivation d’engagement de ces derniers pour endosser le maillot national.
quelqu'un sait de qui on parle ??

absent
10/08/2010, 14h51
Si le pb était simplement le gardien de buts !
Il y a plusieurs bons gardiens dans le championat nationale plus ceux qui jouent à l'étranger comme celui qui a fait la coupe du monde.
Le pb de l'équipe nationale est de trouver les joueurs qu'il faut au milieu de terrain et en attaque.
__________________

et un bon entraineur ;)

bazino
11/08/2010, 13h38
quelqu'un sait de qui on parle ??
Brahimi, Tafer, Belfodil et Feghouli

moussa
11/08/2010, 13h56
Avec Laurent Blanc, faut oublier Brahimi, Tafer, Belfodil, Feghouli

Zeste
11/08/2010, 14h00
Brahimi, Tafer, Belfodil et Feghouli
C'est le moment ou jamais !

Merci Bazino, ca fait un moment que je les attends :razz:

absent
11/08/2010, 14h03
Brahimi et feghouli, ce sera pas un problème, la france s'en fou un peu qu'il parte, mais les deux autres sont plus talentueux donc intouchables. Et dire qu'il y en a un qui est né en Algérie!:mrgreen:

Zeste
11/08/2010, 14h08
Ils mettront encore un peu de temps avant d'être convoqué pour la France, à nous de les appeler avant !

absent
11/08/2010, 14h15
Ils jouent déjà pour la France en jeunes, si ils sont bons, elle ne les lâchera pas.;)

Zeste
11/08/2010, 14h18
Parfois il y a un moment de flottement tu n'a plus l'age de jouer en espoir et tu dois attendre une place en A alors qu'il y a beaucoup de joueurs d'expérience surtout que L.Blanc vient de tout chambouler :razz:

Cookies