PDA

Voir la version complète : E.N: L’indiscipline gangrène les Verts


Zacmako
15/08/2010, 08h23
EQUIPE NATIONALE
L’indiscipline gangrène les Verts

C’est cette frustration des joueurs, qui couvait au sein du groupe depuis la CAN en passant par le Mondial, qui a fini par éclater.

D’aucuns ont remarqué l’indiscipline des joueurs de l’Equipe nationale aussi bien sur le terrain qu’en dehors à l’issue du match amical disputé mercredi dernier au stade du 5-Juillet. Si les quelques signes qui ont été livrés lors de la CAN et notamment l’affaire Lemmouchia, puis celle de Ziaya, sans oublier celle de Chaouchi, ont été expliqués par une histoire d’indiscipline de chaque joueur, selon le staff technique, il s’avère que cette fois-ci, c’est l’implosion au sein de l’équipe.
Cette frustration des joueurs, qui couvait au sein du groupe depuis la CAN en passant par le Mondial, a éclaté au grand jour lors de ce match amical face au Gabon. Les choix de Saâdane et surtout sa gestion des Verts sont les principales causes de cette dislocation du groupe.
Autant les joueurs algériens étaient honorés et bien soutenus par le public après avoir montré toute leur volonté et surtout cet esprit de groupe et d’équipe qui a fait leur force lors de la CAN et du Mondial, autant, ils sont fustigés par leur manque de rigueur et surtout leur indiscipline.
Sinon, comment comprendre ces gestes sur le terrain et ces mésententes entre Abdoun et Belhadj, entre Medjani et le même Belhadj ainsi qu’entre Kadir et Guedioura. Cela durant le match amical face au Gabon. Mieux encore, le maître à jouer des Verts, Karim Ziani confie à un de nos confrères que personne ne parle avec lui hormis Antar Yahia dans le groupe! C’est dire que celui qui, il n’y a pas une année était le rassembleur, est devenu le plus honni de tous!
Cette situation au sein de l’équipe algérienne traduit bien la mauvaise gestion aussi bien de Saâdane et son staff que les responsables de la Fédération algérienne de football concernés. C’est ce qui explique certainement la démission du manager général de l’équipe, Walid Sadi. Ce fut en principe un signe pour le président de la Fédération algérienne de football avant cette entente avec Saâdane pour poursuivre son aventure avec les Verts.
Ce qui s’est finalement avéré une erreur, puisque les dissensions entre joueurs qui sont apparues au grand jour témoignent, si besoin est, que Saâdane n’aurait pas dû être reconduit à la tête des Verts. Ses choix «sociaux» pour reprendre le jargon le plus usité et la mise à l’écart de plusieurs joueurs, devraient bien livrer ses résultats: eh bien, ce résultat est bel et bien négatif.
Et c’est à ce moment-là que les langues se sont déliées pour rapporter que les joueurs manquaient bien de respect à leur statut de professionnels en se permettant de faire des choses bien interdites dans leurs clubs respectifs qui se respectent...
Si le «Tribunal du 5-Juillet» a jugé le coach national en le traitant de «Saâdane le maboul», c’est qu’il y a certainement cause à effet. Des conséquences de cette indiscipline qui s’est formée au sein de l’équipe algérienne à cause du deux poids, deux mesures appliqué par Saâdane et son staff, d’une part, et leur mauvaise gestion de l’esprit collectif d’autre part, on s’attend donc à des changements remarquables.
Et de ce point de vue, on évoque d’ailleurs, la probable non-convocation de Djamel Abdoun, le sociétaire de Nantes, qui n’a toujours pas accepté le rôle d’éternel remplaçant. Et on cite même Amri Chadli de Kaiserlautern pour le remplacer. D’autre part, Saâdane songe changer de domiciliation et ne plus jouer au stade du 5-Juillet.
Et ce serait donc, soit Blida soit Constantine qui accueilleront les Verts face à la Tanzanie le 3 septembre prochain pour le compte du premier match éliminatoire de la CAN 2012. Enfin, il n’est pas du tout écarté de voir Saâdane soit accepter un adjoint, soit être poussé vers la sortie.
Pour être plus logique, il faut juste annoncer qu’il n’est pas exclu que les Verts se rassemblent pour aider leur coach et arracher leur revanche en lui livrant un grand match contre la Tanzanie. Ceci pour que Saâdane puisse au moins se défendre contre ses «détracteurs», et cela rappelle étrangement l’après-match de la Serbie et de la Croatie...
L'expression

samarkand777
15/08/2010, 09h23
la croatie ?? ona joué face a cette equipe ?? mdrr

kenzy
15/08/2010, 12h58
Karim Ziani confie à un de nos confrères que personne ne parle avec lui hormis Antar Yahia dans le groupe! C’est dire que celui qui, il n’y a pas une année était le rassembleur, est devenu le plus honni de tous!


si c'est confirmé , c'est désolant

ce qui fait la force de cette équipe est entrain de disparaitre

Cookies