PDA

Voir la version complète : Marché des téléphones mobiles : Forte hausse des ventes mondiales.


RoboCop
15/08/2010, 12h41
Le cabinet d’études Gartner vient de publier un rapport sur le marché de la téléphonie mobile au cours du second trimestre 2010. Selon lui, les ventes mondiales de téléphones portables ont progressé de 13,8 % pour atteindre les 325,6 millions d’unités.

Nokia, Samsung, LG, RIM et Apple sont les cinq constructeurs à s’être partagés le marché de la téléphonie mobile en écoulant 7 appareils sur 10. Nokia a d’ailleurs conservé sa première place avec 34,2% de ventes à son compte, suivi de Samsung avec 20,1%, de LG avec 9%, de RIM avec 3,4% et d’Apple avec 2,7%. Cette croissance à deux chiffres mesurée entre avril et juin est à mettre sur le compte de l’engouement du grand public pour les smartphones. Preuve en est avec des ventes qui affichent une hausse de 50,5% et atteignent les 61,6 millions d’unités. Cet attrait pour les smartphones a principalement profité à Nokia avec 41,2% de modèles sous Symbian OS, mais aussi à RIM avec 18% de modèles BlackBerry et à Apple avec 14,2% d’iPhones. Pourquoi les smartphones ont du succès ? Tout d’abord parce qu’ils ne se contentent pas d’être des téléphones.
Ils ne se contentent pas non plus d’être des téléphones avec appareil photo, caméra et plateforme multimédia intégrés. Comme l’indique son nom, le smartphone est « intelligent » : pourvu d’une connexion Internet, il dispose d’un navigateur, d’une messagerie électronique et, avec la plateforme « Android », il a accès à des centaines d’applications et de logiciels téléchargeables, plus utiles les uns que les autres. Tous appareils confondus, le marché reste dominé par le finlandais Nokia, dont la position continue néanmoins à s’éroder (34,2% des ventes contre 36,8% il y a un an). Le sud-coréen Samsung consolide de son côté sa deuxième place (20,1% de parts de marché, contre 19,3%), tandis que son compatriote LG, troisième, poursuit son recul (9% contre 10,7%). Le canadien RIM, fabricant du BlackBerry, a, lui, toujours le vent en poupe : ses ventes ont progressé de 46,2% au deuxième trimestre, lui permettant de renforcer sa 4e place (3,4% de parts de marché). Le marché mondial des téléphones mobiles glisse tout doucement vers une sortie de crise. Même si cette reprise est encore très timide, elle marque la fin d’un repli des ventes dans le monde enregistré depuis la fin 2008. Les mobiles de nouvelle génération devraient continuer de tirer le marché vers le haut.
Les tendances qui font vendre dans le domaine de la téléphonie mobile sont le design, le multimédia et la personnalisation. On observe sur le plan du multimédia une grosse montée en puissance des applications musicales. Autre tendance, plus ancienne celle-là, la photo continue sa percé. Axe de convergence historique des mobiles, la fonction « photo » est disponible depuis 2006 sur 70% des mobiles vendus. Le marché des smartphones, de plus en plus concurrentiel, devrait peser sur les marges des fabricants au second semestre 2010. En plein essor, Android, le système d’exploitation de Google, équipe désormais 17,2% des smartphones, contre seulement 1,8% il y a un an. Android a dépassé, ce trimestre, Apple. Aux Etats-Unis, il est même désormais le premier système d’exploitation pour les smartphones, devant RIM. Il faut préciser que les ventes de terminaux mobiles sont tributaires de la santé financière des opérateurs de téléphonie mobile. Dans plusieurs pays, ils sont proches de la saturation et ils doivent miser ensemble dans ce cas sur un marché du remplacement. Aujourd’hui, le marché mondial prend une certaine maturité et le besoin du consommateur a évolué, s’est développé et migre vers des fonctionnalités beaucoup plus développées.

Par Kamel Benelkadi (El Watan).

Cookies