PDA

Voir la version complète : Front Polisario une esquisse légère de ce qui pourrait être une véritable négociation


Raco
20/08/2010, 09h29
Selon le journal espagnol El Pais d'aujourd'hui :

Traduction (espagnol > français)

L'ONU fait appel à l'aide l'Espagne pour débloquer le conflit du Sahara
Les diplomates estiment que l'application peut être liée à Melilla

Ignacio Cembrero - Madrid - 20/08/2010

L'ONU fait appel à l'aide le gouvernement espagnol pour débloquer les négociations sur le Sahara occidental, ancienne colonie espagnole sous contrôle marocain depuis 1975. Christopher Ross, envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, s'est rendu le 1 Juillet dernier dans les cinq pays du Groupe des Amis du Sahara (Etats-Unis, France, Espagne, Royaume-Uni et Russie), mais d'abord avant qui a eu l'accès du pays. a envoyé une lettre confidentielle au secrétaire général .

Il prend note de l'impasse dans laquelle ils sont les négociations entre le Front Polisario et le Maroc en raison des deux, mais, en particulier, Rabat, et je n'arrive pas à convaincre les parties à renoncer à son attachement inlassable au rejet mutuel de leurs positions , écrit Ross. «Nous avons besoin d'un soutien particulier du Conseil de sécurité et le Groupe des Amis », at-il ajouté.

( Will a essayé de convaincre le Maroc que l'Espagne à approuver son offre d'autonomie pour le Sahara et démontrer la vulnérabilité de Melilla? C'est l'un de la cabale du diplomates espagnols. Un autre des points à une rage de SM le Roi Mohammed VI, après la redécouverte, de la voile en Juin sur la côte du Rif, de la présence militaire espagnole. Le gouvernement est favorable à la proposition de Rabat 2007 autonome, mais a fait preuve de prudence dans leurs déclarations )

Flexibilité Polisario

Nommé en Janvier 2009, Ross a fait en Mars de leur tournée troisième et dernier du Maghreb. A également organisé deux séries de pourparlers informels la dernière en Février à New York. Il a invité les deux délégations ont convenu de discuter de la proposition de l'autre partie. Contrairement à son prédécesseur, n'a pas donné d'importance à l'approvisionnement du Maroc.

"Bien que les parties ont la volonté de s'asseoir face à face, n'ont toujours pas commencer de véritables négociations sur l'avenir du Sahara occidental ou à accorder une attention prioritaire aux mesures de confiance" d'établir entre eux .

Ross révèle [A New York] « que Rabat qui fait le moins d'efforts le Front Polisario a fait une esquisse légère de ce qui pourrait être une véritable négociation avec le Maroc pour explorer des aspects spécifiques de sa dernière proposition de l'autonomie», dit Ross. "Le Maroc quant à lui a baissé, d'explorer la proposition du Front Polisario. (...) Par conséquent, il a refusé de continuer."
Ensuite, la délégation du Polisario a été accueillie d'abord par un haut responsable américain du département d'Etat, peut-être à les remercier pour leurs souplesse .

IGNACIO CEMBRERO - Madrid - 20/08/2010 El Pais

Fouad
20/08/2010, 10h16
La liberté ne se donne pas; Elle s'arrache !!!!!!!!

Ce n'est pas avec un cesser le feu interminable et des salons confortables que ce peuple pourra accéder a son éventuelle indépendance !!!!!!:rolleyes:

moussa
20/08/2010, 10h25
Merci Google Translation :mrgreen: Arretez de faire copier collé pour des articles bidons :lol:

Focus
20/08/2010, 11h18
En meme temps le polisario n'a pas d'autres choix que de se plier aux exigences marocaines. Surtout que c'est pas maintenant qu'il risque de pouvoir convaincre les habitants du sahara que l'independance est la solution. Sa seule issue est de rentrer au bercail et d'essayer de voir s'il peut devenir un parti politique local. Le sahara c'est pas des tentes et des chameaux sur des dunes de sables, mais la continuité d'un pays en developpement. En tout cas faut faire un tour à laayoune ou meme juste Dakhla pour comprendre le boom economique que connais le sahara, et surtout comprendre que jamais cette regions n'acceptera de se mettre sous dictature neo-castriste.

galaxy
20/08/2010, 11h46
Oui le polisario est très flexible les négociations ne sont pas pour lui de
discutions au sujet des 2 plans, marocain et du polisario mais l'établissement
d'un vote pour que le peuple Sahraoui décide de son sort .

Focus
20/08/2010, 13h03
Le peuple ou l'ethnie saharoui ou tout ce qu'on voudra d'autre, s'etend de la Mauritanie à la Libye, donc ca va etre assez difficile.

Cookies