PDA

Voir la version complète : Intel offre 7,7 milliards de dollars pour le spécialiste des antivirus McAfee


Histo
20/08/2010, 13h07
Le groupe de semi-conducteurs, qui propose une prime de 60 % aux actionnaires de sa cible, veut combler son retard sur le marché des terminaux mobiles

Les acquisitions s’enchaînent dans le secteur technologique. Après IBM et Dell, c’est Intel qui rallonge en moins d’une semaine la liste des poids lourds américains du secteur pressés d’étendre leur emprise dans les logiciels. Le leader mondial des semi-conducteurs va en effet débourser 7,68 milliards de dollars en numéraire, soit 6 milliards d’euros, pour s’emparer du spécialiste des antivirus McAfee afin de «proposer des solutions de sécurité améliorées aux consommateurs». Les actionnaires de McAfee recevront 48 dollars par action, soit une prime de 60% par rapport au cours de clôture du titre mercredi soir. L’action avait cependant reculé de plus d’un quart depuis début 2010.

Alors que les conseils d’administration des deux sociétés ont déjà approuvé la transaction, Intel n’a pas donné de calendrier précis pour la finalisation de cette acquisition, la plus importante de son histoire, qui doit encore recevoir «l’aval des actionnaires et des organismes de régulation». McAfee a indiqué qu'en cas d'annulation de l’opération, il devrait verser 230 millions de dollars à Intel.

Cette acquisition permettra à Intel de revenir dans la course dans les terminaux mobiles sur lesquels il est absent, alors qu’il fournit 80% des puces équipant les ordinateurs personnels. «Nous avons beaucoup d'activités en cours dans le secteur croissant des appareils connectés en réseaux (...), de la télévision connectée au web aux appareils mobiles», a commenté Renee James, directrice de la branche logiciels et services d’ Intel à laquelle McAfee sera rattaché. Derrière Symantec dans les logiciels de sécurité, McAfee a réalisé un chiffre d’affaires de près de 2 milliards de dollars l’an dernier.

Intel a déclaré qu'il s'attendait à ce que l'opération «affecte quelque peu son résultat net la première année», alors que sur une base comptable non GAAP, elle devrait «légèrement» l'améliorer. «Nous considérons que la société a suffisamment de trésorerie disponible pour payer un dividende plus élevé, ou un dividende exceptionnel, ce qui pourrait rendre attractive la détention de titres Intel», commente Oliver Pursche, cogérant pour le fond GMG Defensive Beta. A la clôture des bourses européennes, l’action Intel perdait 3% à 19 dollars sur le Nasdaq tandis celle de McAfee cotait 47,1 dollars.

source :agefi

Cookies