PDA

Voir la version complète : L'impasse du Sahara Occidental: Christopher Ross broie du noir


Page : [1] 2

houari16
22/08/2010, 14h38
Christopher Ross, envoyé personnel du secrétaire général de l'Onu pour le Sahara Occidental, broie du noir. Les négociations sont dans l'impasse et il serait inutile d'en convoquer d'autres si les parties ne changent pas d'attitude.

Dix-neuf mois après avoir remplacé le très partial Van Walsum, le diplomate américain fait un constat prévisible d'impasse et sollicite l'aide du groupe des «pays amis» qui suivent le dossier du Sahara pour débloquer la situation. Selon le journal espagnol El Pais, Christopher Ross a adressé, fin juin dernier, un courrier au groupe des cinq pays dits «amis» (Etats-Unis, Russie, Grande-Bretagne, Espagne et France), constatant que les deux parties n'ont pas la «volonté politique d'engager de véritables négociations». Le diplomate affirme ne pas parvenir à leur faire changer de position et sollicite le «soutien spécifique du Conseil de sécurité de l'ONU et du Groupe des amis». Un proche de Ban Ki-Moon, cité par El Pais, y voit un «appel à l'aide à Paris, Madrid et Washington». Mais pour faire pression sur qui ? Selon le journal espagnol, Christopher s'est rendu dans les cinq «pays amis» et a constaté dans sa missive confidentielle que l'impasse est imputable aux deux parties tout en notant une intransigeance particulière du Maroc. Christopher Ross indique que le Front Polisario a fait preuve d'une certaine flexibilité contrairement au Maroc. En février, à New York, indique-t-il, «le Front Polisario a fait une esquisse modeste de ce qui pouvait être une négociation authentique après avoir exploré avec le Maroc certains aspects spécifiques de sa dernière proposition d'autonomie. Par contre, le «Maroc a décliné pour sa part d'explorer la proposition du Polisario. En conséquence, ce dernier s'est refusé à continuer».


Selon le journal espagnol, un haut fonctionnaire du département d'Etat américain a reçu pour la première fois la délégation sahraouie pour la remercier de sa «flexibilité». Christopher Ross, contrairement à Van Walsum, refuse d'afficher une préférence pour le plan d'autonomie marocain soutenu par les pays occidentaux. Il insiste de ce fait, contrairement à son prédécesseur, que le Maroc accepte de débattre de la proposition de référendum d'autodétermination et respecte les droits de l'homme dans les territoires sahraouis.

La crédibilité de l'Onu en jeu

Ross indique avoir expliqué aux Marocains que s'ils veulent amener le Polisario à accepter le plan d'autonomie, ils doivent démontrer leurs «bonnes intentions» en respectant les droits des militants indépendantistes au «lieu de limiter leur liberté de mouvement et d'expression». L'envoyé spécial de l'Onu considère que le statu quo est inacceptable et met en garde contre une radicalisation des jeunes sahraouis. Il évoque ainsi le risque accru d'une «aventure militaire ou paramilitaire» alors que la diplomatie ne donne pas de résultats. Les deux parties, a-t-il indiqué dans sa lettre, doivent trouver les voies «pour examiner et discuter des propositions de l'autre» de manière plus approfondie qu'elles ne l'ont fait à Westchester County. «Examiner et discuter» ces propositions ne «signifie pas les accepter» mais montre un respect pour l'autre partie. Pour Christopher Ross, si les deux parties ne sont pas disposées à examiner les propositions sur la table, il n'y a aucune raison de convoquer de nouveaux rounds de négociations. Une multiplication des rencontres sans progrès significatif mettrait en question la «crédibilité de l'ONU, du Conseil de sécurité et de l'envoyé personnel». Les dernières déclarations du souverain marocain se prévalant de «plus de soutien international» ne sont pas de nature à aller dans le sens souhaité par l'émissaire spécial de l'Onu.

El Pais laisse entendre, par ailleurs, que les dernières tensions entre le Maroc et l'Espagne autour de l'enclave de Melilla seraient en fait une pression sur Madrid pour qu'il exprime de manière plus bruyante son appui au plan d'autonomie marocain. Le journal espagnol rappelle que le gouvernement de Zapatero est plutôt favorable au plan d'autonome mais qu'il reste très prudent dans ses déclarations publiques à ce sujet.

Le quotidien d Oran

Cell
22/08/2010, 14h57
Christophe le chevronné ne sait plus ou donner de la tête ; c'est pas grave , il va tourber en rond et il finira par arriver à la meme conclusion de Van Walsum et Baker.

nacer-eddine06
22/08/2010, 15h07
pour l algerie
le s-o n a jamais ete un territoire marocain et ne le sera jamais

Haroone
22/08/2010, 15h10
la proposition polisarienne!! quel proposition yerham babakom???!!!le polizebal n'a rien proposé du tout!

Cell
22/08/2010, 15h12
la proposition polisarienne!! quel proposition yerham babakom???!!!le polizebal n'a rien proposé du tout!

si si , l'indépendance ........ et le maroc a refusé

pour l algerie
le s-o n a jamais ete un territoire marocain et ne le sera jamais

je crois qu'on y survivra, en attendant que vous changiez d'avis , et surtout de dirigeants ......

Haroone
22/08/2010, 15h14
pour l algerie
le s-o n a jamais ete un territoire marocain

c'est normal, elle est née en 1961...:mrgreen: depuis quand on se rappelle du mariage de nos parents??

Cell
22/08/2010, 15h23
c'est normal, elle est née en 1961...:mrgreen: depuis quand on se rappelle du mariage de nos parents??


ahahahahahahahahahahahah , elle est bonne celle là .....:72::72:

houari16
22/08/2010, 15h31
Selon le journal espagnol El Pais, Christopher Ross a adressé, fin juin dernier, un courrier au groupe des cinq pays dits «amis» (Etats-Unis, Russie, Grande-Bretagne, Espagne et France),

El Pais laisse entendre, par ailleurs, que les dernières tensions entre le Maroc et l'Espagne autour de l'enclave de Melilla seraient en fait une pression sur Madrid pour qu'il exprime de manière plus bruyante son appui au plan d'autonomie marocain.

Les lettres secrètes de Ross ont commencé à l affaire leurs effets : la débandade de la diplomatie marocaine ( la provocation )

rodmaroc
22/08/2010, 15h47
L'impasse du S O : Christopher Ross broie du noir
dans ce cas il n'a qu'à jetter l'éponge et rentrer chez lui.

houari16
22/08/2010, 15h57
dans ce cas il n'a qu'à jetter l'éponge et rentrer chez lui.
rodmaroc
Cette fois-ci avec Ross , je ne crois pas qu il jettera l éponge .…il va faire tous les moyens pour que les puissances occidentales feront pression sur le ROI M6

1/L Onu n accepte plus d être calomniée

2/ L'envoyé spécial de l'Onu considère que le statu quo est inacceptable et met en garde contre une radicalisation des jeunes sahraouis. Il évoque ainsi le risque accru d'une «aventure militaire ou paramilitaire» alors que la diplomatie ne donne pas de résultats.

TAGHITI
22/08/2010, 16h18
dans ce cas il n'a qu'à jetter l'éponge et rentrer chez lui.

je comprends que c'est exactement le souhait du Maroc, car une telle fin signiferait une victoire pour lui! L'homme, contrairemenet á vos rêves, est plus sérieux, plus impartiale et plus décidé á en finir avec ce blocage, même s'il ne réussirait pas, et personne n'est naif au point de croire qu'une solution trouver le chemin sous sa direction, un chose est sure: il laisserait l'image d'un Maroc qui refuse de coopérer, ce qui serait une victoire d'étape pour le Polisario!

auscasa
22/08/2010, 16h39
Cette fois-ci avec Ross , je ne crois pas qu il jettera l éponge .…il va faire tous les moyens pour que les puissances occidentales feront pression sur le ROI M6

oui c'est justement pour sa qu'il a apele les amis du maroc "USA, FRANCE, ESPAGNE, RUSSIE.." pour faire pression sur..... :mrgreen: .

L'envoyé spécial de l'Onu considère que le statu quo est inacceptable et met en garde contre une radicalisation des jeunes sahraouis. Il évoque ainsi le risque accru d'une «aventure militaire ou paramilitaire» alors que la diplomatie ne donne pas de résultats.

c'est justement le point de vue du maroc aussi, c'est pour sa en 2011 apres 2 ans de preparation le maroc lancera son autonomie des regions, pour avoir des gouvernements autonome pour les elections 2012.

houari16
22/08/2010, 17h16
posté par auscasa
oui c'est justement pour sa qu'il a apele les amis du maroc "USA, FRANCE, ESPAGNE, RUSSIE.." pour faire pression sur.........
Avidement , il appelle les amis du Maroc pour faire pression sur le ROI ( d ailleurs ces mêmes amis ont pas reconnu la souveraineté marocaine dur le SO .., donc ils ne sont pas les seuls au monde …)

« contrairement à son prédécesseur, que le Maroc accepte de débattre de la proposition de référendum d'autodétermination et respecte les droits de l'homme dans les territoires sahraouis. »

houari16
22/08/2010, 18h37
posté par Eric54

Cependant Ross reconnait l'autodétermination des sahraoui
Tout à fait exacte !
D ailleurs c est les conditions de base pour les négociations prochaines exigées par M .Ross
tous comme le Maroc d'ailleur c'est écrit en toute lettre dans le projet d'autonomie,
Là tu divagues :22: ?
L autonomie rien que l autonomie par le Roi M6 , ça n a rien à avoir un referendum d autodétermination

pyrhamid
22/08/2010, 18h47
eric ta vu comme il manipule tes propos houari?
un vrai pro je me demande si ce n'est pas lui qui ecrit les torchons contre le maroc a sacreé crazydz

houari16
22/08/2010, 19h07
posté par pyrhamid

eric ta vu comme il manipule tes propos houari? Aucune manipulation !
Lit et décortique sa citation ! pour constater ses contradictions …ou bien il répète bêtement des idioties de la Map :confused: ?

par Eric 54 : « " cependant Ross reconnait l'autodétermination des sahraoui tous comme le Maroc d'ailleur c'est écrit en toute lettre dans le projet d'autonomie, mais pas le référendum et encore moin l'indépendance... " »

pyrhamid
22/08/2010, 19h17
par Eric 54 c'est écrit en toute lettre dans le projet d'autonomie

tu oublies cela donc arrete de trafiquer c'est pas la premiere fois en plus

Bachi
22/08/2010, 19h20
Les uns après les autres, ils vont jeter l'éponge.
Tant que le conseil de sécurité n'adopte pas de résolution contraignante, ce sera le statut quo.
Le statut quo est défavorable aux Sahraouis et c'est à eux qu'il revient de ne pas laisser le train passer.

Cell
22/08/2010, 19h25
Le statut quo est défavorable aux Sahraouis et c'est à eux qu'il revient de ne pas laisser le train passer.

ils peuvent se mettre sur les rails et se faire écraser, ou alors , ils peuvent le prendre ce train en annoncant clairement leur adhésion au projet d'autonomie ........ et en récolter les fruits

houlakou
22/08/2010, 20h16
Christopher Ross broie du noir oh bon houari:
ce n'est pas toi qui nous répétait inlassablement comme d'habitude et comme un perroquet "Christopher Ross chevronné qui a le soutient d'Obama"
il n'est plus chevronné il sera plutôt écervelé

houlakou
22/08/2010, 20h21
contrairemenet á vos rêves, est plus sérieux, plus impartiale et plus décidé á en finir avec ce blocag
y'en avait plus dure , plus chevronné et plus coriace que lui, mais qui ont jeté l'eponge au bout de 7 ans de résistance...j'ai nommé James Baker

houari16
22/08/2010, 20h52
il n'est plus chevronné il sera plutôt écervelé Lakhbar Mazal Ma Djabouh Twala !

Ross n est Van Walsum, …il est déterminé à resoudre ce probléme epineux qui bloque l avancement de la region .

Ross …sollicite l'aide du groupe des «pays amis» qui suivent le dossier du Sahara pour débloquer la situation….( pour faire peression sur le Roi M6

On voit déjà l effet entre le Maroc et l Espagne … « El Pais laisse entendre, par ailleurs, que les dernières tensions entre le Maroc et l'Espagne autour de l'enclave de Melilla seraient en fait une pression sur Madrid pour qu'il exprime de manière plus bruyante son appui au plan d'autonomie marocain. »
y'en avait plus dure , plus chevronné et plus coriace que lui, mais qui ont jeté l'eponge au bout de 7 ans de résistance...j'ai nommé James Baker Jadis :confused: ?
Actuellement la situation se dégrade … l UE , les USA , l UA …et ....sont tous pour la stabilité de la région ..

Maroc02
22/08/2010, 21h07
Hi Houari ca va ?? merci pour ton soutien...;)
il est déterminé à resoudre ce probléme epineux qui bloque l avancement de la region
Un plus pour le Maroc puisque c'est pas nous qui bloquons mais polz
sollicite l'aide du groupe des «pays amis» qui suivent le dossier du Sahara pour débloquer la situation
Encore un plus, nos amis redoublerons d'efforts pour nous soutenir..
« El Pais laisse entendre, par ailleurs, que les dernières tensions entre le Maroc et l'Espagne autour de l'enclave de Melilla seraient en fait une pression sur Madrid pour qu'il exprime de manière plus bruyante son appui au plan d'autonomie marocain. »
Donc l'Espagne est obligé de continuer son soutien au Maroc...
l UE , les USA , l UA …et ....sont tous pour la stabilité de la région ..
Encore un plus pour nous, puisque le Maroc est un pion fort pour la stabilisation et le combat contre-terrorisme dans la région....(Dit et redit par eux..)

houari16
22/08/2010, 21h40
Un plus pour le Maroc puisque c'est pas nous qui bloquons mais polz
C est toi qui le dit :confused: ?ce n est pas de l avis de M.Ross

Christopher Ross indique que le Front Polisario a fait preuve d'une certaine flexibilité contrairement au Maroc.
posté par maroc02 « El Pais laisse entendre, par ailleurs, que les dernières tensions entre le Maroc et l'Espagne autour de l'enclave de Melilla seraient en fait une pression sur Madrid pour qu'il exprime de manière plus bruyante son appui au plan d'autonomie marocain. » Donc l'Espagne est obligé de continuer son soutien au Maroc...
A savoir cette fois –ci puisque le Maroc provoque l état espagnol …
Encore un plus pour nous, puisque le Maroc est un pion fort pour la stabilisation et le combat contre-terrorisme dans la région....(Dit et redit par eux..)
Le mur de Berlin est tombé , les amerloques n ont plus besoin du royaume chérifien .

Maroc02
22/08/2010, 22h09
M.Ross
Le temp lui n'est pas flexible a nos désirs alors les années a venir nous le dirons...Mais rappel toi que tu l'appeler Monsieur.ROSS....
le Maroc provoque l état espagnol …
L' Espagne continuera son soutien....on a plusieurs carte sensible pour eux...
Le mur de Berlin est tombé
Sérieux c'est toi qui me dit ça ?!!!!
Au contraire les USA ont plus besoin du Maroc maintenant que jamais... discours de Obama on est la preuve...

nacer-eddine06
22/08/2010, 23h05
L' Espagne continuera son soutien....on a plusieurs carte sensible pour eux...

comme les attentats de madrid

arreter vos conneries vous n etes ni l irak ni l iran

s ils ont la preuve formelle
que vous etes de prou le moins du monde implique
vous etes vitrifie
ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

auscasa
22/08/2010, 23h54
solas, l'espagne a toujour ete avec une sahara sous son controle via les faibles algerie et polisabal, et depuis toujour l'espgne ete contre le maroc et sa n'a rien change meme en temp de guerre et ou le maroc a ete vraiment faible avec miterand et le gouvernement espagnole et l'algerie et la libye et tous le bloc soviatique et de l'autre cote le FMI et la crise economic......

mais on a gagne notre guerre et on a securise notre sahara alors l'espgne peut etre notre enemis ou notre ami sa ne change pas grande chose mais c'est elle qui va gagner ou perdre dependant de sa position pour le conflit.

houari16
22/08/2010, 23h56
discours de Obama on est la preuve..
@Maroc020
Oui !
Langage diplomatique dans un autre sens , bien déterminé ….. , en sous entendu , le Maroc restera dans nos cœurs le premier pays qui avait reconnu l indépendance des USA ….

auscasa
23/08/2010, 00h07
Langage diplomatique dans un autre sens , bien déterminé ….. , en sous entendu , le Maroc restera dans nos cœurs le premier pays qui avait reconnu l indépendance des USA ….

it sound even better in english :lol:

http://www.youtube.com/v/AuTHOxfBF6c?fs=1&hl=fr_FR

houari16
23/08/2010, 00h44
@auscasa

la donne avait changé ... le mur de Belin est tombé …nous sommes dans l ère de l économie « la mondialisation , donnant/donnant » , t es fort économiquement ,ta parole est prise en considération , t es faible suit la caravane et tait –toi .
Etats-Unis/Obama l équilibriste

Autre grand ami de l’Amérique, le roi du Maroc. Longtemps Washington a soutenu ouvertement la politique de Rabat sur le Sahara occidental. Mais, le 4 juillet dernier, dans une lettre au souverain chérifien, Barack Obama a fait un « oubli ». À la différence de son prédécesseur George W. Bush, il a évoqué le conflit du Sahara sans mentionner le plan marocain en faveur de l’autonomie du territoire et a souhaité une solution qui garantisse « la bonne gouvernance, l’État de droit et une jus*tice équitable ». Aussitôt, plusieurs observateurs ont cru déceler une évolution des États-Unis en faveur du Front Polisario et de l’Algérie. « Aux yeux de la diplomatie espagnole, la lettre d’Obama signifie que celui-ci veut laisser travailler l’ONU sans lui montrer la voie à suivre ou bien que, dans l’hypothèse la plus osée, il se démarque du plan d’autonomie des Marocains », écrit le journal espagnol El País (de gauche) dès le 19 juillet.

Un vol direct Alger-New York

Le 2 novembre, Hillary Clinton arrive au Maroc. C’est sa première visite dans un pays maghrébin depuis sa nomination à la tête de la diplomatie améri*caine. Officiellement, elle vient participer au Forum pour l’avenir, à Marrakech, mais, bien évidemment, tout le monde l’attend sur le Sahara. Conférence de presse aux côtés de Taïeb Fassi Fihri. Un journaliste : « Madame la secrétaire d’État, est-ce que le plan marocain en faveur de l’autonomie vous paraît crédible et sérieux ? – Oui. Et il est important pour moi de réaffirmer ici au Maroc que notre politique n’a pas changé. » Pas un mot de plus. Aujourd’hui, notre haut responsable du département d’État explique à Jeune Afrique : « Nous attendons avec impatience que les discussions entre les parties reprennent en présence de l’envoyé spécial de l’ONU, Christopher Ross. Plusieurs propositions ont été mises sur la table. L’une d’entre elles est le plan marocain pour l’autonomie, qui est intéressant. Mais, actuellement, nous comptons sur le rôle leader de l’ONU pour démêler ce conflit. » Et à la question « Ce plan est-il meilleur que les autres ? » il répond du tac au tac : « Non, il n’est pas meilleur ou pire. C’est une proposition sérieuse qui doit être traitée comme telle et qui mérite une réflexion de la part de toutes les parties. »

Prudence, prudence… En fait, le maître mot de la nouvelle politique américaine au Maghreb, c’est « équilibre ». Qu’il est loin le temps de la guerre froide où l’Algérie avait rompu ses relations diplomatiques avec le « Grand Satan » américain (1967-1974)… Aujourd’hui, Washington et Alger sont de vrais partenaires. D’abord grâce aux hydrocarbures. Halliburton, BP-Amoco-Arco, Exxon, Amerada Hess, Schlumberger, Anadarko, Burlington… Les plus grands groupes américains sont associés à Sonatrach dans l’exploration, la production et l’ingénierie pétrolières et gazières. Autant dire que le lobby texan est très attaché à la qualité de cette relation.

Jeune Afrique

Cookies