PDA

Voir la version complète : France:Cote des présidentiables : Strauss-Kahn loin devant


FRIMIJA
23/08/2010, 11h03
Alors que plus d'un Français sur deux souhaite que «la gauche gagne la prochaine présidentielle», le socialiste Dominique Strauss-Kahn est plébiscité à 44% pour devenir le prochain président de la République. Il devance de loin la première secrétaire du PS Martine Aubry (31%), Ségolène Royal (25%) ainsi que Nicolas Sarkozy (24%).

C'est ce que révèle un sondage Viavoice* réalisé pour «Libération» à paraître lundi.

A quelques jours de l'université d'été du PS, qui se tiendra du 27 au 29 août à La Rochelle, 55% des Français (3% de plus qu'en mars) souhaitent que la gauche gagne en 2012, contre 35% d'un avis opposé (-1). Jamais une différence aussi franche n'avait séparé les deux camps, précise l'institut qui pose cette question depuis février. Elles sont en revanche 57% à penser que si la gauche était au pouvoir aujourd'hui, «elle ne ferait pas mieux que la droite» (36% pensent le contraire).

Retraites, emploi : les Français font davantage confiance au PS
Toutefois, les Français font bien plus confiance «au Parti socialiste et à ses dirigeants» qu'à «Nicolas Sarkozy et à la majorité» pour «trouver des solutions efficaces pour le financement des retraites» (50% contre 29%), pour l'emploi (49% contre 27%) et pour «respecter la morale en politique» (44% contre 23%). Mais «dans le contexte des interventions estivales», 43% des sondés font plutôt confiance au chef de l'Etat pour «trouver des solutions efficaces contre l'insécurité» (contre 34% au PS).
Ces résultats «traduisent l'impopularité de la réforme des retraites, les difficultés engendrées par la crise économique, et le malaise nourri par l'affaire Bettencourt-Woerth», analyse François Miquet-Marty, directeur associé de Viavoice, alors que le président de la République n'est crédité que d'une popularité de 34% par cet institut (contre 36% dans un sondage Ifop réalisé pour le «JDD»). Néanmoins, «dans le contexte des interventions estivales», 43% des Français font plutôt confiance au chef de l'Etat pour «trouver des solutions efficaces contre l'insécurité» (contre 34% au PS).

Hit-parade des présidentiables : Eva Joly fait son entrée
L'actuel président du FMI a la préférence des de 44% des Français pour l'échéance de 2012, devant Aubry, Royal et Sarkozy, d'autres et Ségolène Royal (25%). Suivent l'ancien premier secrétaire du PS François Hollande (21%), François Bayrou, à la tête du MoDem (18%). Vient ensuite Eva Joly d'Europe Ecologie (16%) qui obtient «un bon score compte tenu du caractère très récent de son implication officielle en vue de la présidentielle», note François Miquet-Marty.
* Sondage réalisé du 18 au 20 août par téléphone, auprès d'un échantillon de 1 003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Leparisien.fr avec AFP

Cookies