PDA

Voir la version complète : Julian Assange est-il victime d'un coup monté ?


RoboCop
23/08/2010, 18h25
FAITS-DIVERS ­ Le fondateur de Wikileaks est accusé d'agression par le Parquet suédois...

Sale histoire. Julian Assange, fondateur et rédacteur chef du site Wikileaks était accusé de viol vendredi, après que deux femmes avaient raconté à la police qu'il avait abusé d'elles. Samedi, il n'était plus poursuivi que pour agression. Il a depuis nié toutes les accusations, déclarant au téléphone dimanche à la chaine Arabic news que c’était «clairement une campagne de dénigrement.»

Pourquoi ces accusations tombent-elles maintenant?

Il avait confirmé le samedi 14 Août la diffusion de 15000 documents sur Wikileaks «d'ici deux semaines», qui seraient la suite des déclarations ouvertes au public concernant la guerre en Afghanistan. A cette date, aidé de son équipe ils en avaient examiné 8000, affirmant que c'est «avec prudence» que lui et ses journalistes s'efforçaient de protéger les noms.
Il qualifie ces informations d'«encore plus préjudiciables» que celles diffusées sur le site jusqu'à maintenant. 9 jours après avoir fait ces déclarations, les accusations tombent.
Le 23 juillet, il avait réveillé les foules en publiant 77 000 documents militaires confidentiels sur son site, et encaisse depuis les foudres du Pentagone. Le site a reçu plus d’une centaine de menaces de plaintes, cependant peu ont été effectivement déposées. C'est la première fois qu'il est victime d'un tel scandale.

Un personnage atypique

D'origine australienne, Julien Assange, 39 ans, est depuis tout petit un incontestable hackeur. Grandissant dans une enfance mouvementée, il voyage avec ses parents qui travaillent dans une troupe de théâtre. Il fréquente trente-sept écoles et six universités, développant en parallèle une véritable passion pour l¹informatique. Depuis qu¹il s’est découvert un profil de journaliste d¹investigation, il milite pour la «vérité» et enquête partout dans le monde, logeant «chez des amis» lors de ses escales.

«Les gens volent des informations»

Il crée Wikileaks en décembre 2006 avec afin de remplir trois objectifs : Libérer la presse, révéler les abus et créer puis sauvegarder les documents qui font l'histoire. Il a expliqué à Fora TV le 18 avril de cette année sa théorie sur l'information actuelle: «Les gens volent des informations et ne prennent pas la peine de citer convenablement les sources.» L'information passe de main en main, « the sources will be busted», plaide-t-il en la faveur du nouveau journalisme qu'il défend.
La politique de Wikileaks est de toujours vérifier les sources, et «quand on ne les retrouve pas, l'information ne vaut plus rien» déclare-t-il à la télévision, interviewé par TED en juillet 2010 dernier. D’ailleurs, il avait accusé la Maison Blanche de ne pas répondre à sa demande d'aide concernant des publications qui pouvaient mettre en danger certains informateurs.

Le rôle de Wikileaks

C'est pourquoi Wikileaks s'efforce de révéler la vérité, contrairement aux médias qui, selon Assange, déforment l'histoire. «Les journaux changent leurs propres écrits, modifiant parfois des articles entiers» raconte-t-il. En 2007 ce sont 1,2 millions de documents ajoutés à la base de données, grâce à une communauté d¹internautes composée de dissidents chinois, iraniens ou encore mathématiciens. Cette même année, le site avait attiré l’attention en diffusant une vidéo prise par la caméra d'un hélicoptère militaire concernant une bavure de l'armée américaine à Bagdad en 2007, révélant le secret du "projet B."
Du haut de ses cheveux blancs, regard perçant accompagnés de sa voix rauque, il révèle lors de la première conférence pour Fora TV: «Pour trouver les vraies informations, on fouille dans les mails (...) Lorsque quelqu'un consulte ses mails sur Gmail, et qu'il va ensuite faire des recherches sur Google, son nom est toujours inscrit en haut à droite», poursuivant: «Il existe des logiciels d'experts pour éviter de laisser en libre accès ces informations personnelles, mais en cherchant bien, quelqu'un de patient peut les récupérer (...) Mais la probabilité pour que la personne soit assez motivée pour y arriver est faible», assure-t-il.
Décrit par The Age comme « l'une des personnes intrigantes du monde», Julian Assange se trouve actuellement en Suède, à l'abri du gouvernement américain et loin des médias. On attend la suite des documents...

Anaïs Machard (20minutes.fr).

absent
23/08/2010, 18h30
Je suis toujours admiratif du travail accompli par cette personne. Je suis stupéfait devant sa capacité à dénicher des informations classées confidentielles.

Il n'est pas nommé pour rien "l'homme qui a fait trembler la CIA"!!! Les "défenseurs de la liberté à un seul sens" ne laisseront pas du terrain à un ennemi même un fervent de la liberté d'expression!!!

Cookies