PDA

Voir la version complète : Le jeûne des 6 jours de Chawal


Pandore
12/09/2010, 18h35
D'où est PARTIE cette sunna?
Quand les jeune-t-on?
Pour les femmes, est-il possible de Jeûner "sabrine" et puis rattraper?

Thanks, pour vos réponses!

thiziry
12/09/2010, 18h54
Bonjour Pandore,

Je crois que le sujet de discussion est déjà abordé sur ce thread (http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=32326)

Bonne lecture :)

absent
12/09/2010, 20h25
Le rattrapage passe avant.

A NOTER QUE, certains oulémas disent qu'on peut faire la niya de faire d'une pierre deux coups, c'est à dire jeûner ses dettes et les considérer en même temps comme sabrine, mais c'est très minoritaire comme avis, je préfère la première version.

absente
12/09/2010, 20h33
qu'on peut faire la niya de faire d'une pierre deux coups
ça aurait été trop bien ^^

Mais si on veut faire les 6jours de chawal, faudra passer par les dettes, donc tout faire en 1mois, c'est décourageant:rolleyes:

Pourtant 3aicha radia Allah 3an'ha, jeûnait ses dettes à l'approche du ramadan suivant, elle faisait pas les 6jours de chouwal dans ce cas?:rolleyes:

absente
12/09/2010, 20h37
mais c'est très minoritaire comme avis, je préfère la première version.
La logique dit que le premier avis est le plus correcte, parce que si on reprend le hadith qu'a poste thiziry
le Messager d'Allâh http://img274.imageshack.us/img274/8261/123ht1xp4.gif a dit : "Celui qui a jeûné le mois de Ramadan puis l'a fait suivre de six jours de chawwàl, c'est comme s'il avait jeûné tout le temps".

cela veut dire que jeuner Ramadhan 30 jours + 6 jours de Chawal ca fait 36 jours x 10 ( un bienfait ca compte dix en Islam) ca donne 360 jours, donc c'est une annee

Wallaho A3lam

absent
12/09/2010, 21h06
Oui penthé, c'est pour ça que je préfère cet avis aussi, mais je pense qu'ils sont conscients de ce hadith aussi, ils ont surement leur raison, dans ce cas vaut mieux être prudent et les séparer.

météore, t'as fait un mois complet, tu peux faire quelques jours:mrgreen:
Je pense qu'elle faisait les 6 jours de chawal wa Allah A3lam, il doit y avoir un hadith.

Lilium
12/09/2010, 21h40
cela veut dire que jeuner Ramadhan 30 jours + 6 jours de Chawal ca fait 36 jours x 10 ( un bienfait ca compte dix en Islam) ca donne 360 jours, donc c'est une annee Bonsoir Penthé, juste une petite précision :p

Le compte est bon pour une année, mais le mot '"دهر" ne veut pas dire une année, comme c'est traduit dans le hadith c'est "tout le temps".
Ça d'une part, d'une autre part on ne peut pas savoir si le jeûne du mois de Ramdan est récompensé comme les autres actions "قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ( كل عمل ابن آدم يضاعف الحسنة عشر أمثالها إلى سبعمائة ضعف ، قال الله عز وجل : إلا الصوم فإنه لي وأنا أجزي به )[مسلم: 1151]".

Pour ce qui est des six jours de chawal, je pense que suivant le hadith il est logique d'accomplir les jours manquant et les faire suivre des 6 de chawal, car on ne peut dire que la personne a jeuner tout le mois si elle ne rattrape pas les jours qui manquent, qui sont obligatoire contrairement aux sabrin.

absente
12/09/2010, 21h47
Salut Lil

Bon dahr oui, c'est tout le temps, si tu fais ramadan l'annee prochaine et les annees qui suivent, ca fait un dahr non, wella tu veux le faire juste cette annee

On ne sait pas s'il est acceptee, oui, meme si tu jeune tout le temps tu sais pas s'il est accepte, il parle du fait de jeuner, pas de l'acceptation..

Je sais pas, c'est un peu delicat, mais quand tu as plusieurs avis tu prends celui a qui tu fais confiance, donc c'est une bonne chose pour nous

Lilium
12/09/2010, 22h03
Salut Lil

Bon dahr oui, c'est tout le temps, si tu fais ramadan l'annee prochaine et les annees qui suivent, ca fait un dahr non, wella tu veux le faire juste cette anneeAh oui c'est vrai tu as raison...mais bon des fois il arrive de louper les 6 de chawwal :p


On ne sait pas s'il est acceptee, oui, meme si tu jeune tout le temps tu sais pas s'il est accepte, il parle du fait de jeuner, pas de l'acceptation..
Je ne parlais pas de l'acceptation, mais ce que je comprend du hadith, c'est que le jeûne n'est pas récompensé comme les autres actions -Al 7assana bi 3achrin amthaliha-, sa récompense seul Dieu la connait, donc le compte (30+6)x10= 360 ne tiens pas la route selon moi, car une journée pour être l'équivalent de 1000 mois :rolleyes:


Je sais pas, c'est un peu delicat, mais quand tu as plusieurs avis tu prends celui a qui tu fais confiance, donc c'est une bonne chose pour nousC'est sur, comme l'année dernière j'étais partie en Algérie juste après el Aid, et j'ai trouvé tout le monde jeuner les jours de chawwal avant de rattraper dayen ramdan, comme quoi ils ont entendu une fatwa qui l'autorise, mais ça m'a paru farfelu, et malgré les recherches que j'ai faites, je n'ai trouvé aucune hadith ni fatwa écrite qui l'autorise :confused:

absente
12/09/2010, 22h11
Ah je comprend oui

Ca veut juste dire que c'est une grande recompense, que tu vas etre surpris des montagnes des hassanat Inchallah

Mais en principe le compte est bon;)

Oui et le plus etonnat c'est de les faire les deux en meme temps, niya
Comme quoi, au lieu de jeuner 6 + je sais pas combien, tu jeune juste les 6 et ca inclus les jour a ratrapper

absente
12/09/2010, 22h34
Faut arrêter de calculer:mrgreen:
Allah multiplie tant qu'il veut, et à qui il veut^^
Faut essayer de faire le max de hassanates et c'est tout^^


C'est logique que les dettes passent avant pour finir le mois...donc faut finir ses dettes+faire les 6jours en 1mois:rolleyes:

thiziry
12/09/2010, 22h52
Bonsoir Penthésilée et saha aidek.

Comme quoi, au lieu de jeuner 6 + je sais pas combien, tu jeune juste les 6 et ca inclus les jour a ratrapper

à ma connaissance, le jeune des 06 jours de Chawwàl, en dépit de sa grande récompense, ne dispense nullement la femme de rattraper sa dette.

Ce sont en fait, deux adorations de catégories différentes :
La dette relève de l'obligation (fardh); et les 06 jours de Chawwàl revèle de l'adoration facultative (nafila) et la nafila ne pourra remplacer elfardh.. n'est-ce pas ? :)

Allah sait mieux.

absent
12/09/2010, 23h56
Lilium, 360 c'est le minimum quand le jeûne est validé, après biensur Allah Fait ce qu'il veut et peut te compter 70 000, 56 768 etc..:mrgreen:

Lilium
13/09/2010, 00h07
Je vois, et bien j'espère qu'il sera validé, même 360 serait vraiment la bienvenue :mrgreen:

absent
13/09/2010, 00h25
Ah oui c'est sûr, Allah Ye9bel InchaAllah.:mrgreen:

Lilium
13/09/2010, 00h52
Amine men el jami3 inch'Allah ^^

not-me
13/09/2010, 12h21
A NOTER QUE, certains oulémas disent qu'on peut faire la niya de faire d'une pierre deux coups, c'est à dire jeûner ses dettes et les considérer en même temps comme sabrine, mais c'est très minoritaire comme avis, je préfère la première version.

chkoun sabrine ? :rolleyes: :mrgreen:

sur le sujet ana je dis que la niya compte pour beaucoup, celui qui veut jeuner les 6 jours il jeune et celui qui ne veut pas bah c'est pas la fin du monde mais les dettes ca reste de la comptabilité alors il faudra équilibré le tableau et cela est plus prioritaire que de les faire comme SABRINE :mrgreen:

sinon là ou je mets mon grains de sel c'est les gens qui se tue pour faire ces 6 jours, comme si c'était fard, obligatoire alors que non et c'est même interdit de d'obligé quelque chose que dieu lui même n'a pas inscris son obligation, on trouve des gens du genre ohhh regardez moi je fais les 6 jours en plus je suis mieux que vous, c'est tout a fait la meme chose pour salat tarawih qui pour certains est devenu une obligation alors que ce n'est pas le cas car nafila on la fait si on veut et quand on peut ;)

absent
13/09/2010, 13h35
chkoun sabrine ? :rolleyes: :mrgreen:

:mrgreen:

sinon là ou je mets mon grains de sel c'est les gens qui se tue pour faire ces 6 jours, comme si c'était fard, obligatoire alors que non et c'est même interdit de d'obligé quelque chose que dieu lui même n'a pas inscris son obligation, on trouve des gens du genre ohhh regardez moi je fais les 6 jours en plus je suis mieux que vous, c'est tout a fait la meme chose pour salat tarawih qui pour certains est devenu une obligation alors que ce n'est pas le cas car nafila on la fait si on veut et quand on peut ;)
L'ostentation est haram, et elle aura l'effet inverse c'est vrai!
Mais en même temps, si ils se tuent pour faire les 6 jours, sans le crier sur tout le toit, juste entre eux et Dieu, c'est à leur mérite.;)

Megane
13/09/2010, 21h08
Cette année le ramadan n'a pas été facile, enchainer sur essabrine après avoir rendu ses dettes, c'est vraiment courageux, je dis bravo! plutot... ellah ibarek!
Sinon j'ai toujours entendu que faire ses dettes pendant essabrine, si on faisant la niya des deux ca pouvait être compté comme tel.

Ouallahou a3lem...

Brujito
14/09/2010, 12h43
Chez beaucoup de savants:pas de double intention: sinon le rattrapage n'est pas valide.Il faut spécifier l'intention et qu'elle soit donc uniquement pour le rattrapage.Il faut toujours privilégier le rattrapage du jeûne obligatoire et penser après au jeûne volontaire.

L'argument principal des savants qui n'autorisent pas le mélange d'intention pour le jeûne est le fait que parmi les conditions de validité du jeûne se trouvent l'intention: cette intention consiste à spécifier (à savoir) si je vais jeûner un rattrapage ou un jour de ramadan ou un Nadhr...
Le Prophète (paix et salut sur lui) dit dans le Hadîth Sahîh : 'les actes ne valent que par les intentions...'

Même s'il possible de jeûner en surérogatoire les six jours de Shawwal avant de rattraper les jours de Ramadan, le mieux et le préférable est de rattraper d'abord et donc d'avoir pour ce jeûne l'intention de rattraper les jours du Ramadan manqués.

Abû Hurayra (que Dieu l'agrée) fut interrogé sur le jeûne des dix dhulhijja avant le rattrapage des jours de Ramadan dus et il répondit: 'Commence par la dette d'Allah, honore là, puis fais ensuite ce que tu veux comme jeûne volontaire'
Rapporté par Abderrazâq par une chaîne authentique.

ما ورد أن أبا هريرة رضي الله عنه سُئل عن صيام العشر قبل قضاء رمضان فقال: 'ابْدَأْ بِحَقِّ اللَّهِ فَاقْضِهِ، ثُمَّ تَطَوَّعْ بَعْدُ مَا شِئْتَ' [رواه عبد الرزاق، وسنده صحيح].

فتعيين النية في صوم الفرض شرط في صحته في مذهب مالك والشافعي وأحمد في رواية ، وهو الراجح لأن الصوم عمل ، والنبي صلى الله عليه وسلم يقول : 'إنما الأعمال بالنيات'متفق عليه
تعيين النية في الواجب أن ينوي أنه يصوم غداً من رمضان ، أومن قضائه أو كفارة أو نذر

ويجوز على الراجح تقديم صوم الست من شوال على قضاء رمضان وإن كان الأفضل تقديم القضاء

http://www.doctrine-malikite.fr/forum/Double-intention-de-jeune-shawal-et-rattrappage-d-un-jour-de-ramadan-pour-cause-de-menstrues_m38427.html



Jeûner six jours en Shawwâl après la fête du Fitr : Il a été rapporté que le Prophète -paix et bénédictions sur lui - a dit : « Celui qui jeûne le mois de Ramadân et poursuit avec six jours du mois de Shawwâl aura la rétribution d'une année entière de jeûne. » (Rapporté par Muslim)

Les malikites posent des conditions pour que cela soit non détestable: que le fidèle sépare ces jours; ou qu'il ne les fasse pas tout de suite après la fête; ou qu'il ne soit pas parmi les gens qu'on imite ou qu'on craint qu'ils croient que cela est obligatoire; ou qu'il ne montre pas ce jeûne... (voir entre autre Al-Fiqh alâ al-madhâhib al-arbaa tome I, page 506)
Il sera détestable de jeûner ces six jours aussi -pour les malikites -si la personne croit que le fait de faire cela tout de suite après la fête est une sunna.




http://www.doctrine-malikite.fr/forum/Jeune-surerogatoire_m37384.html

kems
17/09/2010, 00h07
Le jeûne des 6 jours de Chawal
en évitant de jeuner le samedi ...!

Brujito
17/09/2010, 17h43
Le jeûne du samedi

Proposé par Mouhammad Patel le Lundi 11 décembre 2006

Question : Je voudrai savoir s'il y a un problème à ce que je garde le jeûne le samedi uniquement, c'est à dire sans le faire précéder ou suivre par le jeûne d'un autre jour ?

Réponse : En ce qui concerne le fait de jeûner le samedi, plusieurs cas de figure différents peuvent se présenter:


S'il s'agit d'un sawm (jeûne) obligatoire, comme celui du Ramadhân par exemple, il n'y a bien évidemment aucun problème à l'accomplir en ce jour.




Dans le cas où une personne accomplit un sawm non obligatoire le samedi après avoir jeûné également le vendredi ou avec l'intention de jeûner le lendemain, il n'y a là encore aucun mal.
Il est en effet rapporté au sujet d'une des épouses du Prophète Mouhammad (sallallâhou 'alayhi wa sallam) qu'elle avait jeûné un vendredi. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou 'alayhi wa sallam) lui dit : "As-tu jeûné hier ?" Elle répondit : "Non." Il (sallallâhou 'alayhi wa sallam) la questionna : "Vas-tu jeûner demain ?" Elle répondit à nouveau par la négative. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou 'alayhi wa sallam) lui demanda alors de rompre son jeûne. (Sounan Nasaï)
Dans une autre Tradition, il est rapporté qu'on questionna Oummou Salmah (radhia Allâhou anhâ) et Aïcha (radhia Allâhou anhâ) en ces termes "Quels étaient les jours où le Prophète Mouhammad (sallallâhou a'layhi wa sallam) jeûnait le plus ?" Elle répondirent que c'étaient les samedis et les dimanches. (Sounan Nasaï) 1




Si le samedi coïncide :

- avec une date où le sawm est légiféré (comme les ayâm oul bîdh (13ème, 14ème et 15ème de chaque mois), yawm 'arafah, yawm âchoûrah...),
ou
- avec un jour où une personne a déjà l'habitude de garder le jeûne (elle pratique par exemple le sawm dâoûd, c'est à dire qu'elle jeûne un jour sur deux),
il est tout à fait permis d'y accomplir le sawm.


C'est le caractère du jeûne (non obligatoire) qui est accompli le samedi seulement (sans que cela ne corresponde à une habitude préalable ou à une date particulière durant laquelle le sawm est légiféré) qui fait l'objet de certaines divergences entre les oulémas :



Selon l'avis des châféites (présenté par An Nawawi (rahimahoullâh) dans "Al Madjmou'") et celui qui fait autorité chez les hambalites (voir "Al Moughniy" - c'est là également l'opinion de certains oulémas hanafites, suivant des indications présentes dans "Kanz oud Daqâïq" et son Char'h "Al Bahr our Râïq"), ce type de jeûne est déconseillé (makroûh tanzîhi). Cette opinion repose sur un Hadith rapporté par Abdoullâh ibn Bousr (radhia Allâhou anhou) de sa soeur, As Sammâ (radhia Allâhou anha), et dans lequel le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit: "Ne jeûnez pas le samedi sauf s'il s'agit de quelque chose de prescrit (...)."
Il est important de souligner cependant que la validité de ce Hadith fait l'objet de divergences entre les oulémas. En effet, si de grands savants (tels que At Tirmidhi (rahimahoullâh), Aboû Dâoûd (rahimahoullâh), Ibnou Khouzeïmah (rahimahoullâh), Ibnou Hibbân (rahimahoullâh), Al Hâkim (rahimahoullâh), Aboû Dâoûd (rahimahoullâh), Ibnous Sakan (rahimahoullâh), Adh Dhiyâ' al maqdisiy (rahimahoullâh), Ibnou Qoudâmah (rahimahoullâh), Adh Dhahabiy (rahimahoullâh), Al 'Irâqiy (rahimahoullâh) et, parmi les contemporains, Al Albâni (rahimahoullâh)) sont d'avis qu'il est sahîh (authentique), d'autres non moins illustres oulémas ne partagent pas cet avis : Ainsi,Ibnou Chihâb Az Zouhriy (rahimahoullâh), Al Awzâï (rahimahoullâh), Mâlik Ibnou Anas (rahimahoullâh), Yahyâ Ibn Saïd Al Qattân (rahimahoullâh), Ahmad Ibn Hambal (rahimahoullâh), Abou Bakr ibnoul Athram (rahimahoullâh), An Nasaï (rahimahoullâh), At Tahâwiy (rahimahoullâh), Ibnou Taymiyah (rahimahoullâh), Ibnou Hadjar (rahimahoullâh) et, parmi les contemporains, Ibnou Bâz (rahimahoullâh) remettent en question (pour des raisons différentes) la possibilité d'argumenter à partir de cette Tradition.





Selon un avis rapporté de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) (c'est celui présenté par At Tahâwi (rahimahoullâh) dans son "Char'h Ma'âniy oul Âthâr") et selon l'avis de l'Imâm Mâlik (rahimahoullâh) (rapporté par Ibnou Abdil Barr dans "Al kâfi fî fiqh ahlil madînah"), il est tout à fait permis de jeûner uniquement le samedi. Ceux qui soutiennent cette opinion sont d'avis qu'il n'y a pas de Hadith suffisamment fiable et explicite pour limiter la portée des nombreuses Traditions authentiques qui autorisent le jeûne à n'importe quel moment de la semaine et de l'année (exception faite d'un nombre de dates très limités).
Pour ce qui est du Hadith cité précédemment et à partir duquel le premier groupe de oulémas ont établi leur position, ces savants avancent généralement deux hypothèses :



Le jeûne unique du samedi était effectivement condamné au début de l'Islam; par la suite, cela fut autorisé: C'est ce que soutient notamment l'Imâm Abou Dâoûd (rahimahoullâh).




La condamnation concerne celui qui agit de la sorte pour sanctifier le samedi comme le font les yahoûd : C'est là l'interprétation de l'Imâm At Tahâwi (rahimahoullâh).





Wa Allâhou A'lam !