PDA

Voir la version complète : Les nouveaux tarifs des offres ADSL effraient les internautes Algériens !


Zacmako
14/09/2010, 07h34
Les nouveaux tarifs des offres ADSL effraient les internautes Algériens !

Cher, trop cher. Tel est le leitmotiv qui revient, comme une rengaine empreinte de rage et de colère, sur les lèvres des internautes Algériens après l’annonce, toute récente, d’une nouvelle grille tarifaire par Djaweb, le fournisseur d’accès ADSL d'Algérie Télécom.


Désormais, pour une connexion d’un méga, l’Algérien doit débourser pas moins de 2200 DA par mois ! Une addition salée pour les bourses modestes qui voient là leur rêve de surfer sur le web s’éloigner de plus en plus.

En Algérie, Internet est visiblement victime d’une gouvernance à double vitesse. D’un côté, on cherche à nous faire croire que tout est fait pour démocratiser l’accès à internet, mais de l’autre, c’est tout le contraire qu’on fait puisque on impose des tarifs exorbitants aux usagers du web sans même pas daigner leur fournir la moindre explication.

Jugeons-en. Pour une connexion de 5 mégas, il faut compter sur une facture mensuelle de plus de 9000 DA ! C’est tout simplement une demande de rançon lorsqu’on compare ces prix avec ce qui se fait de mieux dans le monde aujourd’hui.

N'allons pas très loin et prenons juste l’exemple des pays voisins, qui ne sont pas forcément des pays développés, ni des pays plus riches que le notre, où la connexion internet est largement moins chère qu’en Algérie. Il n'y a carrément pas de photo si on s'amuse à comparer. Mais tentons le coup quand même.

En Tunisie, une connexion d'un 1 Mbps revient à même pas 600 DA ! Pour 4 Mbps, la facture dépasse à peine les 1000 DA ! Et pour une bonne connexion à 8 Mbps, l'internaute ne débourse de sa poche que 1500 DA ! En Algérie, avec notre cher Djaweb, pour une telle connexion, il faut mettre sur la table plus 15.000 DA par mois ! En somme, l'accès à internet est dix fois moins cher en Tunisie qu'en Algérie !

Quant au Maroc, les tarifs sont aussi abordables pour les internautes marocains. Avec moins de 2000 DA, il est possible d'avoir une connexion de 4 Mbps. Et la 8 Mbps ne dépasse jamais les 4000 DA. Là encore les chiffres sont éloquents et la comparaison donne le tournis.

Mais pour les responsables de l'Algérie Télécom, il n'y pas le moindre souci. Ces prix auraient même été étudiés pour permettre à tout le monde d'en profiter. D'ailleurs, c'est avec ces nouveaux tarifs que l'opérateur historique compte mettre en service 250 000 nouveaux accès ADSL d'ici la fin de cette année !

Sont-ils vraiment conscients de leur stratégie ? Personne ne le sait car en ces temps où les déconnexions sont encore plus fréquentes que jamais, les internautes Algériens ne savent plus où donner de la tête !
El Watan

absente
14/09/2010, 07h41
Bonjour Zac

Le probleme c'est qu'ils veulent s'inscrire au normes internationales en oubliant d'aligner d'abord les salaires.
Ce qui est un salaire decent en Algerie, est toutalement insuffisant et en dessous la moyenne ailleurs.

RoboCop
14/09/2010, 18h34
Il ne manquerait plus que ça pour boucler la boucle, au lieu d'améliorer la qualité de la connexion et revoir les tarifs à la baisse, ils veulent augmenter les prix, ils ne se rendent pas compte qu'ils sont déjà à la traine.
Aux décideurs, un peu de sérieux quand même, il faut revenir à la raison, ou ouvrir le champ de l’internet à la concurrence, il est grand temps de cesser la politique d'un pas en avant et deux pas en arrière.

bouberita
14/09/2010, 21h40
ils sont en décalage totale avec la réalité , wélah ...
شلت يدي إن دفعت 9000 دج لأنترنت ذات التدفق السريع 5 ميغا :mrgreen::mrgreen::mrgreen:

Tiliwine
15/09/2010, 13h27
wallah ya plus de logique dans les boites algériennes
on additionne le tout venant
et on arrive a des prix fous
nous sommes a la merci de connards idiots
jusqu'à quand..

Cookies