PDA

Voir la version complète : Le futur entraîneur de l’équipe nationale de football sera étranger


DZmes Bond
20/03/2006, 15h13
Le président de la FAF a rencontré quelques entraineurs français disponible comme Lechantre, Stambouli ou Leroy... On le saura bientôt... en tout cas, il aura beaucoup de travail à faire !

--------------------------------------------------

yahia Guidoum et Hamid Haddadj l’ont décidé hier

Le futur entraîneur de l’équipe nationale de football sera étranger

La désignation d’un entraîneur pour l’équipe nationale des seniors est reportée dans la mesure où le MJS et la FAF ont convenu de prospecter un technicien étranger. Lors de la rencontre Yahia Guidoum, ministre de la Jeunesse et des Sports, et Hamid Haddadj, président de la FAF, hier au siège du ministère, il a été convenu d’opter pour le recrutement d’un coach étranger.

En effet, les entraîneurs algériens qui ont été approchés et proposés par le groupe de travail FAF-MJS auraient demandé des salaires faramineux. Au MJS, on a jugé que les propositions des techniciens algériens sont proches de celles des entraîneurs étrangers. Ainsi, le MJS et la FAF estiment qu’il serait mieux de solliciter un coach étranger pouvant apporter un plus à l’équipe nationale et au football algérien. Les noms des entraîneurs avancés de manière officieuse sont ceux de Rabah Saâdane, Boualem Charef et Rachid Bouarata qui ont été des anciens entraîneurs des différentes sélections nationales. Cependant, au MJS, on ne confirme pas les contacts avec ces techniciens mais on s’est contenté d’expliquer que l’entraîneur algérien est aussi cher que le technicien étranger. Aussi, on croit savoir que c’est la piste de l’école française qui sera avantagée. Au MJS, on ne veut plus entendre parler des filières belge ou roumaine.

Cookies