PDA

Voir la version complète : Tramway de Rabat-Salé : Les délais seront respectés


othmane26
27/09/2010, 21h30
· Les essais techniques concluants

· Une étude sur la tarification est lancée

· 8 conducteurs en formation en France

C’est le compte à rebours pour la mise en service du tramway de Rabat-Salé prévue vers la fin de l’année. Outre l’avancement des travaux, Lamghari Essakl, directeur de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg, aborde dans cet entretien les dernières actions menées sur les différents plans pour être au rendez-vous de cet important événement.

- L’Economiste: En principe, la mise en service du tramway de Rabat-Salé est prévue à la fin de cette année. Cette échéance sera-t-elle respectée?

- Lamghari Essakl: Une visite du terrain va vous confirmer que tous les chantiers composant ce projet comme la pose de la voie et la caténaire ainsi que la construction du nouveau pont Moulay Al Hassan sont bien avancés conformément aux délais. Pour le matériel, 7 rames ont été déjà réceptionnées ce qui a permis de commencer tôt les essais techniques dans le réseau de Salé et dernièrement dans celui de Rabat. Pour le moment, les résultats de fonctionnement de ces rames et leur adaptation aux équipements techniques mis en place ont été concluants.

- Des rumeurs circulent qu’en cas d’un éventuel retard dans la livraison du pont Moulay Al Hassan, on pourra procéder provisoirement à la mise en service du tramway séparément à Rabat et Salé. Quel est votre commentaire?

- Il faut rappeler que le franchissement de Oued Bouregreg via le nouveau pont fait partie intégrante du projet. Il s’agit d’un ouvrage complexe construit dans une zone humide. A titre d’exemple, il fallait descendre jusqu’à 50 mètres de profondeur pour rechercher le bon sol pour les fondations. Selon le timing, le pont devrait être prêt vers la fin de l’année, ce qui va permettre de passer à la pose des rails sur l’ouvrage dont la longueur avoisine 1,2 km. L’Agence veillera à ce que les travaux soient achevés dans les délais. En cas d’éventuel retard au niveau du pont, il serait, effectivement, judicieux de commencer provisoirement par la mise en service du tramway dans la capitale et à Salé en réseaux séparés.

- Qu’en est-il du recrutement et de la formation du personnel?

- Ces tâches relèvent des compétences de la société Transdev adjudicataire du contrat de gestion déléguée pour l’exploitation du tramway. On prévoit le recrutement de plus de 400 employés pour assurer les différentes activités de l’entreprise. Déjà 8 conducteurs sont actuellement en formation dans le réseau de Transdev en France. Je profite de l’occasion pour rappeler que le contrat avec ce dernier est de 6 ans. Après l’expiration de cette période, un nouvel appel d’offres pour la même durée sera lancé par la Société du tramway Rabat-Salé (STRS) dont la présidence est assurée par l’Agence.

- Le prix du ticket sera sans doute déterminant pour garantir la réussite de ce projet. Peut-on avoir une idée sur la tarification envisagée?

- Sur ce sujet, outre les éléments financiers, il faut tenir également en considération les données socioéconomiques, notamment le pouvoir d’achat des habitants. C’est l’objectif d’une étude lancée pour fixer les niveaux de tarification dont les résultats seront disponibles en décembre prochain. Pour être complétive en tant que mode de transport de masse, le prix du ticket devrait être situé dans les environs de 8 DH pour venir de Salé à Rabat pour un trajet de plus de 10 km. C’est un tarif proche de celui des grands taxis et aussi de celui du bus.

- Pour le volet circulation, est-ce que le cadre réglementaire est préparé pour ce nouveau mode de transport qui sera mis en service pour la première fois au Maroc?

- Dans ce cadre, la STRS a saisi les autorités compétentes en matière de code de la route en vue d’insérer dans ce dernier toutes les dispositions nécessaires pour que la mise en circulation du nouvel arrivant soit réglementée à l’instar des autres modes de transports routiers. Le document en question est en cours de finalisation pour qu’il soit promulgué avant la mise en exploitation du tramway. Par ailleurs, il faut noter qu’un appel d’offres vient d’être lancé pour la conception de l’identité visuelle du réseau du tramway comme c’était le cas pour le matériel roulant et la STRS.

Déplacements


UNE étude préalable a été menée sur la situation du transport urbain dans l’agglomération de Rabat-Salé. Pour les flux origines/destinations, ce travail a montré que la majorité des déplacements se font à l’intérieur de chacune des agglomérations, et que la principale destination est le centre de Rabat. Pour Témara, 58% des déplacements se font à l’intérieur de cette ville et 30% se font vers Agdal, Hay Ryad et Hassan. Même constat à Salé : 60% des circulations se font à l’intérieur de la citée.

Propos recueillis par
Nour Eddine EL AISSI

BMW
27/09/2010, 21h34
Ces beaux tram vont avoir aussi leur part da cassage de la part de quelques sauvages :rolleyes:

dyawlna rah khashom des tram galvaniser en acier a l'interieur tout entier

Mereo
28/09/2010, 00h46
C'est ça le problème avec notre cher pays. Les personnes ne respecte pas l’environnement où il vivent.

Cookies