PDA

Voir la version complète : Bill Gates à nouveau contre les PC à 100$


Thirga.ounevdhou
21/03/2006, 12h15
Bill Gates annonce a nouveau et soutient que le PC à 100$ est inutile.

====
Bill Gates, lors d'un discours qui s'est déroulé mercredi en banlieue de Washington, a pesté contre le concept de PC à 100$ conçu par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) pour informatiser les pays en voie de développement, jugeant que de meilleures idées existaient pour soutenir les gens de ces pays plus défavorisés.

Le président de Microsoft s'est exprimé ainsi lors d'un forum organisé par sa compagnie pour rencontrer les leaders de gouvernements des deux Amériques. Bill Gates soutient que le PC à 100$ est inutile puisque, ne possédant pas de disque dur, il est impossible d'y sauvegarder des documents directement. De plus, le président de Microsoft juge que le moniteur et le clavier du PC à 100$ sont trop petits. «Si vous voulez asseoir quelqu'un devant un ordinateur comme ça, arrangez-vous pour qu'il soit capable de lire sur le moniteur et taper son texte, sans avoir à tourner la manivelle pour l'alimenter», a-t-il expliqué.

Bill Gates a aussi émis des doutes quant au nom officiel du projet du MIT: One Laptop per Child. Le président de Microsoft estime que le MIT prône simultanément un ordinateur par enfant, tout en parlant d'un ordinateur qu'il serait possible de partager entre plusieurs habitants d'un même petit village.

Avant de faire sa diatribe contre le projet One Laptop per Child, Bill Gates a donné plus de détails sur l'ordinateur de poche Origami, fabriqué conjointement avec Samsung. Selon lui, l'avenir de l'informatique réside dans des ordinateurs ultra-compacts comme l'Origami ainsi que dans des téléphones cellulaires plus avancés, ce qu'il appelle des «Portefeuilles numériques». Bill Gates croit que c'est dans des initiatives de la sorte qu'il sera possible d'informatiser «convenablement» les pays défavorisés.

- Branchez.vous

marin
22/03/2006, 12h58
oui c bien beau
mais a quel prix propose t il ses joujous
je pense qu il panique une grande partie du marche bresilien lui glisse d entre les doigts

Cookies