PDA

Voir la version complète : Sept pays forment une «Union de liaison»


andromed
02/10/2010, 09h33
RÉUNION DES CHEFS DE SERVICES DE RENSEIGNEMENTS DES PAYS DU SAHEL À ALGER02 Octobre 2010 -
http://www.lexpressiondz.com/photos/R20101002/TP100110-09.jpg En plus de l’Algérie, du Mali, de la Mauritanie et du Niger, les chefs de services de renseignements du Burkina Faso, du Tchad et de la Libye ont pris part à cette réunion.
La réunion des chefs de service renseignements des pays du Sahel qui a eu lieu, à Alger, mercredi dernier a regroupé sept pays et non quatre comme l’ont indiqué certains médias. «Contrairement à ce qui a été rapporté par certains journaux et les agences de presse concernant le nombre de pays ayant pris part à cette réunion, il y a eu sept pays et non pas quatre», a affirmé à L’Expression une source sécuritaire proche du dossier. En plus de l’Algérie, le Mali, la Mauritanie et le Niger, les chefs de renseignement du Burkina Faso, du Tchad et de la Libye ont pris part à cette réunion, a précisé la même source. La présence de ces trois pays à cette réunion a été motivée par le fait qu’ils soient frontaliers aux pays du Sahel. La réunion d’Alger a donné naissance à une coalition des services de renseignements, composée de sept pays et qui porte, désormais, l’appellation de «Union de fusion et de liaison», précise notre source. Il ne s’agit pas, seulement, d’un centre de renseignements, mais d’une «Union» qui effectue, périodiquement, des réunions techniques pour évaluer la situation et surtout «pour analyser les renseignements sécuritaires qui concernent la région», a-t-elle indiqué. Des réunions similaires ne sont pas à écarter. «Pour l’instant rien n’est prévu, mais il y aura certainement d’autres réunions», affirme le même vis-à-vis. S’agissant de l’obstacle auquel ont fait face les participants à cette réunion concernant l’adhésion du Maroc à cette réunion, notre source affirme que ce pays n’est pas concerné par la crise que traverse le Sahel. Citant des sources maliennes, l’AFP a rapporté que les patrons du renseignement ne sont pas tombés d’accord sur l’intégration du Maroc à cette Union, à cause notamment, du «différend sur le Sahara occidental». Or, la position de l’Algérie sur cette question ne souffre d’aucune ambigüité. Pour Alger, les problèmes de la région doivent concerner seulement les pays de la région. Le Maroc est loin d’être concerné par ce problème. La position de l’Algérie quant à l’intégration du Maroc à cette alliance est loin d’être liée à la question du Sahara occidental. Cette dernière est une affaire de légalité internationale se trouvant entre les mains des Nations unies. L’Algérie ne fait que défendre le principe inaliénable du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Il est tout à fait clair, ainsi, que la question du Sahara occidental n’est d’aucune manière liée aux problèmes du Sahel. Comme souligné dans nos précédentes éditions, le Royaume chérifien n’est concerné ni politiquement ni géographiquement par la question du Sahel. Géographiquement, le Maroc n’est pas frontalier de cette zone de turbulences. Politiquement, il n’est pas membre de l’Union africaine. Le Royaume chérifien a non seulement tourné le dos à l’Afrique, mais il est allé se chercher des alliances ailleurs. Il bénéficie d’un statut avancé au sein de l’Union européenne d’une part, et il se rapproche de l’Otan (Organisation du traité de l’Atlantique Nord) d’autre part. Pour notre source, ces deux positions suffiront à mettre la zone en danger d’une ingérence étrangère. «L’Algérie est ferme sur cette question et elle s’oppose à toute forme d’ingérence étrangère dans les affaires du Sahel», a-t-elle précisé, encore. Les autres pays, tels que le Tchad, le Burkina-Faso, la Libye et même le Nigeria n’ont pas les mêmes liens qu’entretient le Maroc avec l’Occident. A cela s’ajoute surtout le fait que les trois pays qui ont intégré «l’Union» sont membres de l’Union africaine. Rappelons que cette organisation encourage les regroupements régionaux et les propositions de lutte antiterroriste. A bien juger, les partisans de l’intégration du Maroc ne tentent pas de rendre service aux pays du Sahel, mais plutôt à imploser cette «Union». Rabat ne possède pas une riche expérience dans la lutte antiterroriste, notamment dans le Sahel. C’est l’Algérie qui reste, au prix d’une lourde facture, leader en matière de lutte antiterroriste au Maghreb. La proposition de l’intégration du Maroc n’est qu’une manoeuvre initiée par des pays extra-africains. L’objectif de cette opération est de faire imploser le groupe du Sahel et ouvrir, par ricochet, la voie à une intervention étrangère dans la région.
Tahar FATTANI

andromed
02/10/2010, 09h36
Le Maroc ne figure pas parmi les sept pays,non a cause du SO comme le prétendent les internautes de FA,mais tout simplement parce qu'ils se sont vendu aux puissances étrangères d'Afrique.

hydris
02/10/2010, 10h09
Cette question ne peut concerner que les pays qui se sentent justement concernés par l'Afrique, le Maghreb et le Sahel.


A défaut d'avoir été autorisé à intégrer l'UE et l'OTAN (suite à son départ de l'OUA pour raison "d'occupation coloniale") le maroc préfère ses "status avancés" que lui octroient les occidentaux.

Faire le larbin pour quelques caresses semble pleinement suffire à combler l'autosuffisance de notre ami M6. :mrgreen:

houari16
02/10/2010, 10h37
le maroc préfère ses "status avancés" que lui octroient les occidentaux. Mais quel statu :sad: ? que du bluff !
Tant que le conflit polisario/Maroc et les droits de l homme au SO occupé sont bafoués , le statu avancé , reste « avancé sur PAPIER » , noir sur blanc …il est sur le fil du rasoir …

Tellus
02/10/2010, 11h13
désormais, l’appellation de «Union de fusion et de liaison», précise notre source
quand on sait que l'algérie n'a ps tiré une seule balle sur l'AQMI au sahel,ça me fait marrer ses tergiversations et le le rôle qu'elle se veut la donner
drôle de pays et drôle de régime

tenebre
02/10/2010, 11h14
S’agissant de l’obstacle auquel ont fait face les participants à cette réunion concernant l’adhésion du Maroc à cette réunion, notre source affirme que ce pays n’est pas concerné par la crise que traverse le Sahel. Citant des sources maliennes, l’AFP a rapporté que les patrons du renseignement ne sont pas tombés d’accord sur l’intégration du Maroc à cette Union, à cause notamment, du «différend sur le Sahara occidental». Or, la position de l’Algérie sur cette question ne souffre d’aucune ambigüité. Pour Alger, les problèmes de la région doivent concerner seulement les pays de la région. Le Maroc est loin d’être concerné par ce problème. La position de l’Algérie quant à l’intégration du Maroc à cette alliance est loin d’être liée à la question du Sahara occidental.

journalisme de pacotille !!
quand est ce que ces bandes de cons se mettent dans leurs boites craniène que les tentacules du terrorisme se propagent partout et aucun pays n'est épargné !! si chacun fait cavalier seul , ou que certains pays forment des petits clans pour satisfaire leurs intérêt personnel aulieu de se focaliser sur la sécurité du sahel , c'est toute la region ( dont le Maroc en fait parti qu'ils le veuillent ou non ) qui se retrouvera otage de ces groupuscule et crapuleux de terros !!

andromed
02/10/2010, 11h50
quand on sait que l'algérie n'a ps tiré une seule balle sur l'AQMI au sahel,ça me fait marrer ses tergiversations et le le rôle qu'elle se veut la donner
drôle de pays et drôle de régime Nous,nous connaissons les limites de nos frontières,pas comme vous au SO

houari16
02/10/2010, 11h51
posté par Tellus
drôle de pays et drôle de régime Évidement le Maroc enchanté par nos amis ;)?
*voilà encore une preuve que l attentat de Marrakech c était l œuvre des marocains !( arrestation avant hier )
-Un islamiste « émir » écroué pour des braquages et le Financement des terroristes
Un émir du Mouvement de la jeunesse islamiste marocaine (MJIM), soupçonné d'avoir commandité des braquages pour financer le djihad au Maroc à l'été 1994, a été mis en examen hier à Paris et écroué, a-t-on appris aujourd'hui de sources proches du dossier.
Abdelilah Ziyad, 52 ans, a été mis en examen pour complicité et recel de vols avec arme en bande organisée, le tout en relation avec une entreprise terroriste, selon ces sources. Il est soupçonné par le juge antiterroriste Marc Trévidic d'avoir ordonné à des membres de ce réseau, recrutés en banlieue parisienne et dans la région d'Orléans, de commettre des braquages à Paris et région parisienne.
Adbelilah Ziyad, alias "Rachid", a déjà été condamné en janvier 1997 par le tribunal correctionnel de Paris à huit ans de prison pour avoir été le donneur d'ordre d'une campagne terroriste au Maroc à l'été 1994.
Le groupe avait été responsable de l'attentat de Marrakech du 24 août 1994 à l'hôtel Atlas-Asni qui avait entraîné la mort de deux touristes espagnols, ou encore du mitraillage du mur d'un cimetière juif de Casablanca. Plusieurs de ses membres ont été condamnés à mort au Maroc. Libéré en 2001 et interdit de territoire pendant 10 ans, Ziyad, considéré comme l'émir du réseau, était resté en France, dans l'Yonne, sous une fausse identité, tandis que l'instruction sur le volet des braquages se poursuivait.
Le Figaro

Maghreb-United
02/10/2010, 12h04
Honteux de ne pas profiter de l'aide de l'expert de la région et qui a une grande expérience dans le sahara surtout qu'il a déjà vécu et gagner une guerre contre plusieurs pays de la régions à la fois et sorti victorieux avec son Sahara, vous mettez votre fierté et votre orgueil à l'avant de votre sécurité, personnellement c'est juste une offre de l'aide d'un pays frère, on a aucun problème dans notre territoire et notre Sahara hamdoulilah, bonne chance aux pays de la région et surtout de leur mentor l'Algérie.

KimiHD
02/10/2010, 12h05
Mais quel statu :sad: ? que du bluff !

En effet le statut avancé du Maroc avec l'UE ne sert a que dalle, ce n'est pas comme si tout les fonds de développement européen investissent au maroc...oh wait!

ETTARGUI
02/10/2010, 12h06
Je n'ai pas lu l'article, mais je suppose que l'Algérie s'est opposé à la présence du Maroc, qui aurait utilisé cette tribune pour tenter de faire diversion et assimiler les combattants sahraouis à El Qaida...

andromed
02/10/2010, 12h09
Honteux de ne pas profiter de l'aide de l'expert de la région et qui a une grande expérience dans le sahara surtout qu'il a déjà vécu et gagner une guerre contre plusieurs pays de la régions à la fois et sorti victorieux avec son Sahara, vous mettez votre fierté et votre orgueil à l'avant de votre sécurité, personnellement c'est juste une offre de l'aide d'un pays frère, on a aucun problème dans notre territoire et notre Sahara hamdoulilah, bonne chance aux pays de la région et surtout de leur mentor l'Algérie. C'est une réclame ou bien une supplique ?

Tellus
02/10/2010, 12h11
voilà encore une preuve que l attentat de Marrakech c était l œuvre des marocains
un grand HS mister houari
encore l'algérie ne cherche qu' faire du cinéma et jouer le rôle des héros et des roles qui ne lui conviennent pas

l'algérie n'a jamais tiré une seule balle sur l'AQMI au sahel

la Mauritanie, le mali ont eu ,au moins, le courage que vous n'avez pas en affrontant directement l'AQMI

houari16
02/10/2010, 12h24
cette tribune pour tenter de faire diversion et assimiler les combattants sahraouis à El Qaida... Exacte ! diversion remarquée
*De un : Cette nébuleuse organisation n est jamais attaqué le Maroc , que la Mauritanie et l Algerie qui sont observateur à l ONU sur la question du conflit Maroc/Polisariio
*De deux : une diversion constatée pour impliquer le Polisario avec le terrorisme et l AQMI …
posté par Tellus
un grand HS mister houari
encore l'algérie ne cherche qu' faire du cinéma et jouer le rôle des héros et des roles qui ne lui conviennent pas @Tellus T AIME PAS LA VÉRITÉ
Ce n est pas MOI qui le dit ! c est le juge antiterroriste Marc Trévidic par Le Figaro …point/barre !

Tellus
02/10/2010, 12h34
Tellus T AIME PAS LA VÉRITÉ
Ce n est pas MOI qui le dit ! c est le juge antiterroriste Marc Trévidic par Le Figaro …point/barre ! __________________

c'est du HS poit/barre
t'aime pas la vérite : pour le sahel l'Algérie veut jouer un rôle plus grand qu'elle alors qu'elle n'a jamais tiré une seule balle sur l'AQMI au Sahel c'est là la vérité qui blesse

houari16
02/10/2010, 12h50
pour le sahel l'Algérie veut jouer un rôle plus grand qu'elle alors qu'elle n'a jamais tiré une seule balle sur l'AQMI au Sahel c'est là la vérité qui blesse @Tellus
Tu veux la vérité et mon point de vu !
Eh bien !Les otages kidnappés hors de l Algerie …elle s occupe de récolter les renseignements utiles pour sa diplomatie et de les fournir a qui de droit ( y compris l ONU , UE et l UA )

( Mmmmm ! le Maroc sous traitant pour payer les rançons : vu le remerciement de l Espagne par M.Moratinos )

Cookies