PDA

Voir la version complète : De la tactique à la stratégie-Telquel


Page : [1] 2

CaboMoro
03/10/2010, 13h31
De la tactique à la stratégie Ahmed R. Benchemsi
(ALEX DUPEYRON)


L’affaire Mustapha Salma, c’est le coup Aminatou Haidar à l’envers. Tactiquement, c’est bien joué de la part du Maroc. Mais, stratégiquement, cela ne fait pas avancer le dossier Sahara d’un iota.


LL’affaire Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud est, désormais, une grosse épine dans le pied du Polisario et de l’Algérie. Et un fort joli coup joué par le Maroc. Pour rappel, ce cadre de la police du Polisario avait annoncé publiquement, en août dernier à Smara, son soutien au plan
http://www.telquel-online.com/441/images/image_edito.jpg
d’autonomie du Sahara proposé par Rabat. Mais contrairement aux ralliés habituels, qui font allégeance au trône et s’installent au Maroc aux frais de l’Etat, Mustapha Salma, lui, a décidé de retourner dans les camps du Polisario pour y défendre l’option marocaine. Qu’il soit instrumentalisé ou pas, on ne peut dénier à cet homme son courage admirable. Il savait pertinemment que dès qu’il remettrait les pieds à Tindouf, il s’y ferait arrêter séance tenante. C’est ce qui s’est effectivement produit, sous l’inculpation d’“espionnage et intelligence avec l’ennemi”. Haute trahison, en somme. Mais cette accusation ne tient pas. A-t-on déjà vu un traître revenir de plein gré parmi ceux qu’il a trahis ?
Mustapha Salma est un homme courageux, mais il n’est pas idiot. Avant de se jeter dans la gueule du loup, il a pris soin de se protéger en ameutant l’opinion publique sur les risques qu’il encourt, alors qu’il ne fait qu’exprimer son opinion – un droit que lui garantit la Déclaration universelle des droits de l’Homme. L’Etat marocain et ses partis lui ont bien sûr offert une formidable caisse de résonance – mais cela ne compte pas, tant leurs arrière-pensées propagandistes sont flagrantes. Les médias et la société civile marocains, eux aussi, s’indignent vivement. Mais dans leur concert de protestations, il est difficile de faire la part de la conviction humaniste et du réflexe nationaliste. En revanche, Human Rights Watch, Amnesty International et autres grandes ONG des droits de l’Homme, sont à cet égard insoupçonnables : en martelant que Mustapha Salma a le droit d’exprimer son opinion, fût-elle dissidente, et en exigeant sa libération immédiate ou un procès crédible, juste et transparent, personne ne peut les accuser d’arrière-pensées.
Les séparatistes, tout comme leurs tuteurs algériens, sont au pied du mur. Soit ils maintiennent Mustapha Salma en détention – confirmant ainsi, face au monde, leur mépris des droits de l’homme ; soit ils le libèrent et le laissent défendre l’option marocaine dans les camps - et ils devront assumer, alors, une déstabilisation certaine de l’impitoyable encadrement propagandiste qu’ils ont tissé, depuis 35 ans, autour de la population des camps. Le Polisario a beau chercher à faire diversion en rappelant que le Maroc, lui aussi, détient des prisonniers d’opinion indépendantistes, cela ne fonctionne pas. Parce que les plus connus d’entre eux, à savoir les membres du groupe Tamek, ont été judicieusement blanchis de l’accusation d’ “intelligence avec l’ennemi”. Quant aux autres, encore faut-il prouver qu’il s’agit bien de prisonniers d’opinion. C’est loin d’être gagné, et de toute façon, cela n’excuse en rien ce que le Polisario fait endurer à Mustapha Salma, pour délit d’opinion caractérisé.
Notre diplomatie a fait du beau boulot ! C’est le coup Aminatou Haïdar à l’envers. Mais (car il y a toujours un “mais” en toute chose)…. ce n’est, justement, qu’un “coup”. Au meilleur des cas, cela embarrassera le Polisario pendant quelques mois, avant que l’opinion internationale passe à autre chose. C’est ainsi que le conflit du Sahara fonctionne depuis le cessez-le-feu en 1991 : un coup à droite, un coup à gauche, dans une guerre d’usure partie pour durer éternellement. Si le Maroc veut réellement renverser la tendance, au-delà des petits avantages tactiques ponctuels, il devra garantir un réel climat de liberté d’expression au Sahara. Que les indépendantistes s’y expriment de tout leur soûl, sans subir aucune tracasserie policière (ce qui est encore systématiquement le cas aujourd’hui). Qu’un vrai débat contradictoire s’engage sur l’avenir du Sahara, parmi les Sahraouis, sans interférence de Rabat. Ce n’est qu’ainsi que nous donnerons aux Sahraouis un avant-goût de ce qu’est vraiment la démocratie. Ce n’est qu’ainsi que le Maroc arrivera à les séduire, honnêtement et durablement, et à faire prévaloir, in fine, sa souveraineté indiscutable sur ce territoire trop longtemps réprimé. Le Maroc sera-t-il capable de passer des tactiques ponctuelles truffées d’arrière-pensées, à une stratégie pérenne fondée sur d’authentiques intentions démocratiques ? Au-delà du cas Mustapha Salma, voilà le véritable challenge. Le relever requiert, de la part de nos hauts responsables, de la maturité et de la sincérité. A l’heure actuelle, ce n’est pas leur point fort. Gageons, par pur souci d’optimisme, que rien n’est irréversible…

absent
03/10/2010, 13h34
De l'auto-congratulation encore et toujours!!!

CaboMoro
03/10/2010, 13h38
De l'auto-congratulation encore et toujours!!!
____________________________

de l'auto-aveuglement et le non sens encore et toujours.

DZayer10
03/10/2010, 13h45
un article équiilibré de TQ, mais il oublie de mentinoer que le bon joueur qu est le Maroc habite dans une maison de verre avec ce qui arrive aux sahraouis à Layoune qui reviennent de l etranger, des vrais activistes emrisonés pour leur opinion et non des flic en service qui ont fui leur boulot

kaiser
03/10/2010, 13h46
trés objectifs certains de nos amis algériens
visiblement telquel n est plus la reference pour denigerer le maroc du moins pour cet article :)

CaboMoro
03/10/2010, 13h59
un article équiilibré de TQ, mais il oublie de mentinoer que le bon joueur qu est le Maroc habite dans une maison de verre
_________________________________________________

Le contraire, cette affaire a montré que c'est le Polisario et l'Algérie qui ont oublié dans le passé (Affaire Haidar) que leur maison est faite aussi de verre. Maintenant, quelle maison a le verre le plus solide (relativement) !!! Je crois que l'Algésario ont constaté que leur verre est beaucoup plus fragile que celui du voisin, puisque si le Maroc a laisser Haidar circuler en fin de compte, dans l'autre côté se sont incapable de faire le même geste par peur que les verres des camps de tindoufs s'éclatent plus facilement par rapport a ce qu'ils essayent de montrer avec tort au monde entier. Le monde is waiting...

houari16
03/10/2010, 14h15
posté par Kaiser
trés objectifs certains de nos amis algériens
visiblement ce n est plus la reference pour denigerer le maroc du moins pour cet article @keaser
Telquel qui est très objectif , il avait décortiqué la diplomatie marocaine
Allez argumente comment TelQuel JUGE à la diplomatie marocaine ( une caisse de résonnance )
A l’heure actuelle, ce n’est pas leur point fort. Gageons, par pur souci d’optimisme, que rien n’est irréversible… [/quote] L’Etat marocain et ses partis lui ont bien sûr offert une formidable caisse de résonance – mais cela ne compte pas, tant leurs arrière-pensées propagandistes sont flagrantes. Les médias et la société civile marocains, eux aussi, s’indignent vivement Notre diplomatie a fait du beau boulot ! C’est le coup Aminatou Haïdar à l’envers. Mais (car il y a toujours un “mais” en toute chose)…. ce n’est, justement, qu’un “coup”. Au meilleur des cas, cela embarrassera le Polisario pendant quelques mois, avant que l’opinion internationale passe à autre chose. C’est ainsi que le conflit du Sahara fonctionne depuis le cessez-le-feu en 1991 : Le Maroc sera-t-il capable de passer des tactiques ponctuelles truffées d’arrière-pensées, à une stratégie pérenne fondée sur d’authentiques intentions démocratiques ? Le relever requiert, de la part de nos hauts responsables, de la maturité et de la sincérité.

BMW
03/10/2010, 14h18
L’affaire Mustapha Salma, c’est le coup Aminatou Haidar à l’envers. Tactiquement, c’est bien joué de la part du Maroc


Sayé ! c'est ce qu'on veut nous ;)

atlante
03/10/2010, 14h30
Le but du maroc est atteint...............

Mais mon avis , dans mon intimité, l'état marocain est trop bon avec les sahraoui , trop de privilège que nous payons par nos impôts.

maintenant , c'est trop tard , mais une bonne exécution en plein publique peut mieux régler le problème que mille privilège.

houari16
03/10/2010, 15h17
posté par atlante

Le but du maroc est atteint..........
En quoi ;) ? relit le com/ci dessous
Sayé ! c'est ce qu'on veut nous
@BMW
Encore dans l impasse :mrgreen: ?
L’affaire Mustapha Salma, c’est le coup Aminatou Haidar à l’envers. Tactiquement, c’est bien joué de la part du Maroc. Mais, stratégiquement, cela ne fait pas avancer le dossier Sahara d’un iota.

BMW
03/10/2010, 15h28
houari , mais on a pas besoin qu'il bouge ce dossier du sahara , parceque ce statu quo nous arrange , hamdoullah du poisson du phosphate y'en a a gogo ;)

houari16
03/10/2010, 15h55
houari , mais on a pas besoin qu'il bouge ce dossier du sahara , parceque ce statu quo nous arrange ,


@BMW
Bsahatkoum ! Le statu quo arrange l économie marocaine au détriment du Nord :mrgreen: ??????????
Ce n est pas de l avis du Palais !

Tellus
03/10/2010, 16h12
Mais, stratégiquement, cela ne fait pas avancer le dossier Sahara d’un iota.
dans un climat de staus quo imposé par l'algérie il n' y a que le tactique qui marche

Tellus
03/10/2010, 16h15
Bsahatkoum ! Le statu quo arrange l économie marocaine au détriment du Nord
houari, va faire un tour au Nord de Tanger à Saidia on a plus rien à envier à costa d'el sol
il ya eu plus investissement que dans n'importe quelle région au MAROC

houari16
03/10/2010, 16h26
dans un climat de staus quo imposé par l'algérie il n' y a que le tactique qui marche @Tellus
La tactique marocaine ne peut rien faire , ni gratter un iota contre la stratégie du polisario ( elle va doucement et pacifiquement ! )
Par TelQuel : Mais, stratégiquement, cela ne fait pas avancer le dossier Sahara d’un iota.
houari, va faire un tour au Nord de Tanger à Saidia on a plus rien à envier à costa d'el sol
il ya eu plus investissement que dans n'importe quelle région au MAROC

Héhé , il fait la publicité gratuite ?

Bachi
03/10/2010, 17h45
Enfin, un article intelligent...
Malheureusement, les Marocains n'aiment pas ce genre et préfèrent la MAP et autres canards qui les caressent dans le sens du poil...

Si le Maroc veut réellement renverser la tendance, au-delà des petits avantages tactiques ponctuels, il devra garantir un réel climat de liberté d’expression au Sahara. Que les indépendantistes s’y expriment de tout leur soûl, sans subir aucune tracasserie policière (ce qui est encore systématiquement le cas aujourd’hui). Qu’un vrai débat contradictoire s’engage sur l’avenir du Sahara, parmi les Sahraouis, sans interférence de Rabat. Ce n’est qu’ainsi que nous donnerons aux Sahraouis un avant-goût de ce qu’est vraiment la démocratie. Ce n’est qu’ainsi que le Maroc arrivera à les séduire, honnêtement et durablement, et à faire prévaloir, in fine, sa souveraineté indiscutable sur ce territoire trop longtemps réprimé. Le Maroc sera-t-il capable de passer des tactiques ponctuelles truffées d’arrière-pensées, à une stratégie pérenne fondée sur d’authentiques intentions démocratiques ? Au-delà du cas Mustapha Salma, voilà le véritable challenge. Le relever requiert, de la part de nos hauts responsables, de la maturité et de la sincérité

Tu as bien raison, Benchemsi mais comment peux-tu demander la maturité et la sincérité au makhzene, surtout sur ce chapitre ?...Je te trouve un peu naîf ...

kaiser
03/10/2010, 17h51
je n ai vu aucun marocain critiquer cet article a part elbahar mais il est algrerien je le pense

absent
03/10/2010, 18h07
Oui oui El Bahar est algérien. Tu le penses juste!!!

desert_rose
03/10/2010, 20h18
Le probleme avec le magazine telquel est le meme qu'avec feu le journal hebdomadaire mais en moins violent. Il se resume en deux points essentienls:

1/ L'incapacite d'analyse dans le sens a evaluer les choses a leur juste valeur voire a prevoir les developement en avenir. Puisqu'il s'obsitinait a cirtiquer le Maroc sur ce dossier il est surpris quand le Maroc "marque des points" et finit par se contenter de la description de l'etat des choses. Dans ce sens l'editorial de ce monsieur n'ajoute et n'apprend rien de nouveau.

2/ Le manque de confiance en soi, qu'il projete sur les affaires de l'etat. Car impouissant lui-meme il croit que tout ce qui vient de l'Etat marocain est ou bien negatif, ou bien de la propagande, sinon les deux. Il est incapable de juste reconnaitre que le Maroc est passe a autre chose et que quand on parle du Sahara c'est un peu fini la propagande d'Etat, car on vit les fait qu'on pronnonce.

Quand le Polisario aura disparu et que le plan du Maroc passe sous reconnaisance internationale, telquel sera la a nous rappeler que c'est de la propagande et que notre diplomatie doit encore faire des efforts.

Bref, je perds mon temps, a mes yeux un adolescent de Casa, pas plus.

atlante
03/10/2010, 20h38
Benchamssi............son pére était le wali de RABAT SALE.........un pur enfant du systéme.

Mais bon , il faut faire semblant pour exister

desert_rose
03/10/2010, 20h41
Ils sont tous des enfant du systeme. Le pere de l'un des copriorietaires du journal hebdo (Laraki?) est un habitue du palais et meme tres respecte par le Roi M6. C'est le petit microcosme Casa-Rabat, qui se mord dans la queue.

Quand Telquel etait lance j'esperait sincerement que ce magazine arriverait un jour a une maturite professionnelle, et donc de regard anayltique. Ils sont reste la mem bande avec les memes appreciations que la realite leur corige a fure et a mesure.

Benchamssi............son pére était le wali de RABAT SALE.........un pur enfant du systéme.

ould omar
03/10/2010, 20h58
atlante
Benchamssi............son pére était le wali de RABAT SALE.........un pur enfant du systéme.

Faux : c'était son oncle (décédé et lequel figurait parmi les signataires du Manifeste de l'indépendance de 1944) !
Ceci dit, ARB est un pur produit de "l'establishmen makhzénien" et...de la Mission française !
Il n'en est pas moins un marocain sincére qui essaie de secouer "le cocotier"...
Il n'est peut être pas du calibre de Aboubakr Jamai ..mais il n'en demeure pas moins que ses analyses sont souvent pertinentes....et dérangeantes !

Et lui, c'est un vrai lauréat ....de Sciences PO !:D

Bachi
03/10/2010, 21h01
Il n'est peut être pas du calibre de Aboubakr Jamai

Salam Ould Omar...
S'il est meilleur que Benchemsi, il doit être toute une pointure ...
Je ne le connais pas, il écrit dans quel journal ?

kaiser
03/10/2010, 21h08
il n ecrit plus ils l ont "tué" avec des amendes astronomiques

Cell
03/10/2010, 21h35
Salam Ould Omar...
S'il est meilleur que Benchemsi, il doit être toute une pointure ...
Je ne le connais pas, il écrit dans quel journal ?


le Journal hebdomadaire ....... :sad:


celui que je lisais avant que le makhzen ne décide de l'achever en le condamnant à payer 3 millions de dirhams à un bureau d'etude géostratégique bruxellois qui avait sortit une étude sur le polisario et que ce meme journal jugeait téléguidée par rabat.

ca c'était un vrai journal

ould omar
03/10/2010, 21h49
Salam Ould Omar...
S'il est meilleur que Benchemsi, il doit être toute une pointure ...
Je ne le connais pas, il écrit dans quel journal ?

Salam Bachi,
M. Aboubakr Jamai n’écrit plus et se serait volontairement exilé à l’étranger !
Il avait fondé en 1997 le Journal Hebdomadaire, journal impertinent et plus que critique envers le Palais Royal !
Même si on pouvait lui reprocher son caractére plutôt "élitiste" et une fixation à la limite de l’obsession sur la personnalité de M6 , le Journal Hebdomadaire présentait une réélle fenêtre pour la liberté d’expression qui venait juste après les années de plomb !
C’était pendant la période de grâce du nouveau régne !
Mais bien évidemment, sa liberté de ton et son impertinence devaient par la suite lui couter cher: de condamnation en condamnation pour des affaires montées de toutes pièces par le néo makhzen , M.Jamai qui avait accumulé un montant pharaonique d’amendes à régler, finit par démissionner du Journal pour permettre à ce journal de continuer à paraître .
Peine perdue : le Journal devait lui aussi jeter l'éponge en Janvier 2010 sur décision de justice ....pour, entre autres motifs,accumulation d'arriérés d'impôts et arriérés de cotisation à la Sécurité sociale !

jawzia
03/10/2010, 21h58
Ould Omar, quelle est ton appréciation de l'autre compère à Aboubakr Jamai : Ali Amar ?

Cell
03/10/2010, 21h59
Ould Omar, quel est ton appréciation de l'autre compère à Aboubakr Jamai : Ali Amar ?

disons ..... qu'il fait de son mieux ....... :confused:

jawzia
03/10/2010, 22h07
disons ..... qu'il fait de son mieux .......
Je préfère attendre la réponse d'Ould Omar, si tu ne vois pas d'inconvénients !

ould omar
03/10/2010, 22h42
Ould Omar, quelle est ton appréciation de l'autre compère à Aboubakr Jamai : Ali Amar ?
Bonsoir jawzia,
Je pense que Ali Amar reste un journaliste honnête qui dérange également !
Cela dit, comparativement à AJ et même à ARB, Ali Amar, joue sur un registre inférieur et, de mon point de vue, il n’a pas la même liberté de ton ni la même capacité d’analyse que son illustre compagnon AJ !
Par exemple, son fameux livre " Med 6, le Grand Malentendu" qui se voulait un brûlot contre le régime se limite finalement à rapporter des anecdotes savoureuses certes sur la vie de la Cour ..mais qui n’apportent rien de ce qu’on ne connait pas !

Cookies