PDA

Voir la version complète : Algérie : Y a-t-il un problème Boudebouz ?


fumeurdethé2
06/10/2010, 21h07
Le milieu international algérien de Sochaux a failli ne pas rejoindre l’équipe nationale

Ryad Boudebouz, la nouvelle coqueluche du football algérien, a bien failli mettre un terme à sa jeune carrière internationale. La faute à une indélicatesse d’un dirigeant de la fédération qui pressait le Sochalien de rejoindre les Fennecs au plus vite. Du haut de ses cinq sélections, Ryad Boudebouz est en train de devenir, aux yeux de nombreux observateurs, une pièce maîtresse de l’équipe nationale algérienne. Malgré tout, l’histoire d’amour, entamée juste avant la Coupe du monde, a failli tourner au vinaigre.

Tout commence comme d’habitude : le meneur de jeu de Sochaux reçoit sa convocation pour la rencontre Centrafrique-Algérie, comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique, et le stage de préparation. Rendez-vous est pris pour mercredi, comme prévu par le règlement de la FIFA qui autorise les clubs à libérer leurs internationaux cinq jours avant le match officiel. Tout dérape lorsqu’un dirigeant de la FAF somme le numéro 7 de la Khadra de débarquer dès mardi, raconte Compétition.

Raouraoua a dû intervenir
"Si tu ne viens pas mardi, ne viens plus en sélection", lui aurait-on affirmé alors que le joueur expliquait qu’il devait d’abord vérifier avec son club. Choqué par de tels propos et une certaine agressivité, le milieu de 20 ans aurait rétorqué qu’il faisait donc une croix sur les Fennecs. Il aura fallu tout la diplomatie de Mohamed Raouraoua, le président de la Fédération, pour le convaincre de revenir sur sa décision.
Déjà diminué par l’absence de nombreux cadres, notamment au milieu de terrain (Ziani, Matmour, Meghni, Guedioura...), l’équipe nationale algérienne n’avait vraiment pas besoin de ça. Boudebouz, secondé par Abdoun, devrait diriger les opérations à Bangui, face à la Centrafrique. Pour mener sa mission à bien, les Fennecs ont besoin d’être soudés.

Afrik

smaildz
08/10/2010, 16h36
assez de polémique comme cela.

boudebbouz est un jeune joueur , il peut se tromper...

RoboCop
09/10/2010, 17h34
Ce n’est que jeudi dernier que la Fédération algérienne de football a annoncé le forfait officiel du milieu de terrain de la sélection nationale, Ryad Boudebouz pour la rencontre de demain contre la République centrafricaine. En effet, le virevoltant milieu de terrain du FC Sochaux souffre des adducteurs.

Boudebouz, qui n’a rejoint ses coéquipiers que mercredi matin, a voulu s’entraîner avec ses camarades mais a ressenti des douleurs au niveau des adducteurs dès le début de la séance de l’après-midi, ce qui l’a contraint d’abandonner la séance d’entraînement. Le jeune milieu de terrain de 20 ans a passé jeudi matin des examens approfondis qui ont confirmé sa blessure aux adducteurs. Suite à quoi le staff médical des Verts composé des Dr Boughlali et Chalabi a confirmé son incapacité à prendre part au rendez-vous de demain. Cependant, le coach national n’était pas du même avis et avait insisté à ce que le sociétaire de Sochaux fasse le voyage en RCA. Ce que Boudebouz a refusé. Il aura fallu l’intervention du président de la FAF, Raouraoua, pour raisonner Benchikha et laisser Boudebouz partir en France afin de poursuivre les soins avec son club employeur. Le sélectionneur national avait déjà reproché lundi à Boudebouz de rejoindre en retard le stage de l’EN, ce qui avait déjà provoqué un premier clash au téléphone entre les deux parties. Voulant faire régner la discipline au sein du groupe, Benchikha semble rencontrer quelques difficultés à l’image de cet épisode avec Boudebouz. Désormais, le courant ne passe plus entre les deux hommes. Un autre joueur manquera, lui aussi, le match de demain face aux Centrafricains. Il s’agit de Rafik Halliche qui s’est blessé mardi lors de la séance d’entraînement qui s’est déroulée au stade du 5-Juillet. L’ancien défenseur central du NAHD et actuel sociétaire de Fulham souffre de la cheville gauche mais a effectué le déplacement avec ses coéquipiers à Bangui pour continuer l’aventure surtout qu’il s’était donné un objectif, c’est de jouer face aux poulains d’Accorsi. Halliche permettra avec ce forfait à un autre joueur de s’illustrer. Il s’agit de Carl Medjani qui formera certainement la charnière centrale avec Bougherra.

Par : S. A. M. (Liberté).

Maghreb-United
10/10/2010, 01h35
c'est avec les bléssés qu'on découvre d'autres joueurs talentueux qu'on gardé toujours avec les remplaçants.

Diamond
10/10/2010, 06h51
Y'en a marre du khorti et des ragots des apprentis journalistes algeriens, rien de tout ca n'est vrai.

Cookies