PDA

Voir la version complète : Détroit: TangerMed surclasse Algésiras


Page : [1] 2

othmane26
07/10/2010, 21h25
· Le port espagnol connaît une baisse d’activité de près de 9%

· La mise en service de TangerMed II en 2014 redoutée


Le port espagnol d’Algésiras, principal concurrent du complexe portuaire TangerMed, est en train de perdre d’importantes parts de marché. Si l’on en croit les récentes statistiques publiées par les médias espagnols, le port a connu une chute de près de 9% en matière de trafic de conteneurs avec 3,3 millions seulement au 31 août 2010. Malgré cette contre-performance, il caracole en tête des ports du Détroit en matière de trafic. Les raisons de cette perte sont dues à la mise en service du port de TangerMed. Le prétexte de la crise économique internationale n’est plus de mise, car les autres ports espagnols, notamment Valence, sont en train de connaître des croissances à deux chiffres.
Pour remonter la pente, le port d’Algésiras compte sur la réforme de la législation en matière de ports en Espagne. Entrée en service en septembre dernier, cette réforme devrait permettre une augmentation de l’attractivité de ce port face à TangerMed, mais aussi face aux autres ports espagnols.
Algésiras avait démarré l’année sur les chapeaux de roues. En effet, le port espagnol avait connu une nette reprise lors des trois premiers mois de l’année 2010 avec 6,2% de croissance par rapport à la même période en 2009. En matière de conteneurs, le trafic a augmenté de 6,9% pour atteindre les 740.000 conteneurs EVP. En tonnage, le volume a progressé de 16%, avec un accroissement du trafic des conteneurs pleins par rapport aux conteneurs vides. Mais Algésiras a perdu du terrain à partir du moment où Maersk Line a fait du port marocain sa principale base d’opérations pour l’Afrique de l’Ouest, ce qui a entraîné une entrée en service opérationnel à 100% du premier quai.
TangerMed a enregistré une croissance de 35% du trafic en 2009 par rapport à 2008, (première année de démarrage du port), le volume total a alors atteint 1,2 million de conteneurs, soit un peu plus du tiers de sa capacité totale.
A noter que TangerMed devrait atteindre une capacité de 3 millions de conteneurs à l’horizon 2013, selon TMSA. En 2014, TangerMed II sera opérationnel et les craintes se font déjà sentir du côté des concurrents. Ce sera un port à conteneurs une fois et demie plus grand que TangerMed I avec une capacité de 5,2 millions de conteneurs en vitesse de croisière. Même si le lancement de ce chantier a été frappé de plein fouet par la crise internationale réduisant les investissements des grands groupes annoncés dans ce projet. Par conséquent, le Maroc a préféré faire cavalier seul et a octroyé la gestion du premier quai à Marsa Maroc. Le terminal sera exploité en mode multi-utilisateur, c’est-à-dire qu’il sera ouvert aux lignes de tous les opérateurs maritimes. Marsa Maroc devra investir un total de 320 millions d’euros, soit environ 3,8 milliards de DH, dont les deux tiers au cours des cinq premières années.


Ali ABJIOU

arayzon
07/10/2010, 21h46
Hbibna othmane26 labass,bikhir!

Mais Algésiras a perdu du terrain à partir du moment où Maersk Line a fait du port marocain sa principale base d’opérations pour l’Afrique de l’Ouest, ce qui a entraîné une entrée en service opérationnel à 100% du premier quai.

Bravo!Il ne faut pas se laisser impressionner par les "conquistadors",car l'Afrique de l'ouest est un bon filon pour les futurs exportations du Maroc, une opportunité a saisir en dehors du créneau des mines (Managem)et de la finance (Attijariwafabank).Exemple transborder les délocalisations Européènnes vers ces contrées Une sorte de plate-forme clé en main complète (savoir-faire,juridique etc)prete à servir!

le Maroc a préféré faire cavalier seul et a octroyé la gestion du premier quai à Marsa Maroc.

Encore bravo!Et tout bénèfs pour le Maroc.

A+.

BMW
07/10/2010, 22h55
Bonne chose !

Les députées et responsables espagnoles ont déja alerté leurs gouvernement du danger de port tanger med 1 et 2 contre les interets economique espagnoles

jawzia
07/10/2010, 23h14
TangerMed surclasse Algésiras
Raison garder !


Algésiras : trafic de conteneurs avec 3,3 millions seulement au 31 août 2010.


A noter que TangerMed devrait atteindre une capacité de 3 millions de conteneurs à l’horizon 2013

Maroc02
07/10/2010, 23h25
Avec Maersk Line qui mise sur le Maroc, c'est clair que TangerMed va atteindre plus rapidement ces objectifs.
GOOD NEWS.

Bachi
07/10/2010, 23h25
il caracole en tête des ports du Détroit

Faut te décider, Alilou: il caracole en tête ou il est déclassé ?

absent
07/10/2010, 23h29
Ils confondent fantasmes et réalités....

Mais, la démarche est bonne et en bonne voie.
Bravo!!!

jawzia
07/10/2010, 23h35
Avec Maersk Line qui mise sur le Maroc
Ne s'est-il pas désengagé de TangerMed II ?

tatianna
07/10/2010, 23h55
c'est si stratégique pour une économie d'avoir un grand port ?

en Algerie, Cevital va faire un port en eaux profondes, à Cap Djinet qui est 6 fois plus grand que ce Tanger Med !

jawzia
08/10/2010, 00h00
en Algerie, Cevital va faire un port en eaux profondes, à Cap Djinet qui est 6 fois plus grand que ce Tanger Med !
Plus maintenant, Serbi9o !

jawzia
08/10/2010, 00h02
Tanger-Med II: Maersk fait marche arrière (http://ns365050.ovh.net/~algeried/forums/showthread.php?t=118304)

atlante
08/10/2010, 00h25
JAwzia c'est MARSA MAROC qui reprend tout...........

jawzia
08/10/2010, 00h27
JAwzia c'est MARSA MAROC qui reprend tout...........
Je le sais Atlante. Je tenais à le faire savoir à Maroc02.

tatianna
08/10/2010, 00h29
Plus maintenant, Serbi9o !
Cevital ne fera plus le port de Cap Djinet ? tu es sûr ? des sources ? :confused:


et ca veut dire quoi Serbi9o ?

ould omar
08/10/2010, 00h35
Et Marsa Maroc c'est l'Etat !

ayoub7
08/10/2010, 01h02
en Algerie, Cevital va faire un port en eaux profondes, à Cap Djinet qui est 6 fois plus grand que ce Tanger Med !


Cevital "veut" faire beaucoup de choses... Commele gouvernement algerien "veut" faire beaucoup de choses...

Maroc02
08/10/2010, 01h12
@Jawzia
Ta lus l'article ?!
je pense que non puisque je parle du fait que Maersk Line :

Mais Algésiras a perdu du terrain à partir du moment où Maersk Line a fait du port marocain sa principale base d’opérations pour l’Afrique de l’Ouest, ce qui a entraîné une entrée en service opérationnel à 100% du premier quai.


Donc arrête t'es hors sujets.

tatianna
08/10/2010, 03h30
Cevital "veut" faire beaucoup de choses... Commele gouvernement algerien "veut" faire beaucoup de choses...
Rebrab est quelqu'un d'ambitieux et puis je pense qu'il a carte blanche pour ses projets ! le cash est là, la volonté aussi , qu'est ce qui manque ? moi je vois rien.

Ce qu'il veut faire a Cap Djinet, il l'a appellé Cap2015 est faramineux, un petit apercu :

- un complexe de pétrochimie
- un complexe de production d’aluminium (1,5 million de tonnes par an)
- un complexe sidérurgique intégré (10 millions de tonnes par an)
- construction navale, automobile (350 000 unités par an)
- fabrication de containers, de production d’électricité (centrales de 3200 MWA)
- des unités de dessalement de l’eau de mer avec en prime plus d’un millier de PME/PMI de transformation, de sous-traitance et de services.
- créer plus d’un million d’emplois
- porter les exportations hors hydrocarbures de l’Algérie à 15 milliards de dollars à l’horizon 2015.
- un investissement total de 30 milliards de dollars.

Un vrai projet de la grandeur d'Algerie !

hakim 2010
08/10/2010, 03h46
tu es sur que tu n'as pas écrit ce message durant ton sommeil....??? :lol: ;)

tatianna
08/10/2010, 03h48
quoi hakim ? il y a erreur quelque part.. il est vrai qu'il est tard mais je bosse chez moi la nuit :lol:

BMW
08/10/2010, 05h45
héhéhé serbi9o :mrgreen:

Maus
08/10/2010, 09h12
@Tatianna
6 fois plus grand que tanger med II ? Impossible,Tanger med restera le plus gros port de l'afrique pendant au moins les 20 ans suivant,et en plus tu fait du HS on s'en fout de ta propagande,le succes fait naitre la jalousie.

Black
08/10/2010, 11h17
Cevital veut faire un port de avec 20 km de quai !!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Cevital aime faire beaucoup d'annonce sans lendemain.

Usine automobile asiatique monstrueuse,
Port gigantesque,
Usine sidérurgique gigantesque, etc...

La liste est longue :mrgreen:.

Le Maroc doit se taire est travailler plus pour rendre l'Algérie commercialement dépendante du transbordement depuis les ports de Tanger Med I et Tanger Med II et celui du futur Nador West Med. Car les ports algériens sont actuellement dans un piteux état, même le plus grand port d’Algérie traite difficilement 600 000 conteneur avec des bateaux qui peuvent attendre plus d’un mois en rade avant d’accéder aux quais.

El-NiNo
08/10/2010, 11h46
black,
c'est un groupe privé qui fait des annonces d'intention afin de rassurer ses créanciers et ses clients et gagner en notoriété comme quoi c'est du solide. Et je dois dire que pour l'instant, il a réalisé un bon nombre de projets déjà annoncés.
Que lui reproches-tu?

Black
08/10/2010, 12h02
Ce que je reproche à Cevital ce sont ses annonces complètement fumeuses.

Il avait annoncé la création d'une usine géante avec des groupes asiatiques dont Hyundai alors que ce dernier n'avait jamais annoncé quelques choses de pareil en Algérie.

Cevital avait annoncé la création d'un port géant, d'une usine sidérurgique géante, d'une centrale électrique géante, d'une zone industrielle de 5 000 hectares excusé du peu .

Il avait annoncé son projet de faire de l'Algérie la Californie de la méditerranée avec ses projets de plantation d'agrume sur des superficies ubuesques.

Cevital est tout sauf sérieux quand on dirige une entreprise on se doit d’avoir une communication sérieuse.

C'est pour ca que je dis que les entreprises marocaines doivent travailler en silence et laisser les effets d'annonces pour Cévital. :mrgreen:

Fay-control
08/10/2010, 13h28
le projet de cevital est totalement juste, tatiana a raison, vous avez qu'a chercher sur le net

rebrab est un milliardaire ambitieux, si avec ses milliard et son ambition il peut être bénéfique a notre pays, c'est tout bon

auscasa
08/10/2010, 13h50
Fay-controle a raison, je viens de faire une ptite recherche.

il s'agit d'un port plus grand que celui de changhai et 20 fois plus grand que tanger med avec 20 km de quai, on parle de 5000 hectare de zone industriel au debut et au moin 20 milliard de dollard d'investissement de seul cevital dans ce projet qui finira en 2015. "au meme temp que tanger med 2`"
les etudes ont commence en 2007, c'est du lourd mon ami.

l'article date de 2007.

M. Issad Rebrab expose sa stratégie
“Cevital doit relever le défi de la mondialisation”


Le groupe algérien Cevital est décidé à se donner les moyens nécessaires à son développement. C'est là, la ligne que s'est fixé son PDG, M. M. Issad Rebrab.
Dans une conférence de presse tenue, hier au siège du groupe, M. Rebrab a affirmé que Cevital doit relever les défis de la mondialisation. Selon lui, le marché de référence ne peut plus être le pays ou le continent mais le monde. Par ailleurs, le groupe Cevital envisage d'occuper la deuxième place sur le marché algérien après la société nationale des hydrocarbures Sonatrach. Pour y arriver, il s'est lancé dans une politique de diversification tous azimuts avec des projets gigantesques dans plusieurs secteurs. Son dernier projet, né au début de l'année, s'appelle "Cap 2015". L'homme d'affaires veut créer de toutes pièces, à l'est d'Alger, une nouvelle ville industrielle avec des usines pétrochimiques, un complexe sidérurgique, une usine d'aluminium, un port, des centrales électriques, des unités de transformation, de construction automobile et navale. Un investissement d'au moins 20 milliards de dollars. Concernant justement le projet, M. Rebrab a affirmé que "le mégaprojet Cap 2015 est, aujourd'hui, une réalité". A ce titre, Cevital est en discussion avec des leaders mondiaux de l'industrie qui sont partants et prêts à investir. Pour concrétiser ses projets, Cevital mise sur le partenariat. Cependant, comme l'a expliqué M. Rebrab, "nous préférons choisir nos partenaires plutôt que de les subir". Cevital prend donc l'initiative. M. Rebrab a précisé que la signature de certains contrats avec ces partenaires se fera avant la fin de cette année, notamment en ce qui concerne l'usine d'aluminium et le complexe sidérurgique. Le groupe ne rencontre donc aucun problème pour mobiliser des fonds en project financing. Selon le premier responsable de Cevital, la pierre angulaire de ce projet reste la création d'un hub portuaire majeur à Cap Djinet, sans lequel Cap 2015 ne peut être réalisé. Il citera à ce titre l'expérience sud asiatique en la matière. L'objectif pour Cevital n'est pas de posséder un port, mais plutôt pouvoir réaliser des complexes industriels performants autour de ce port. Cap 2015 accueillera des pôles de compétitivité de compétence industrielle, sept projets dans la pétrochimie, un complexe de production d'aluminium (400 000 tonnes par an) avec des investissements en aval pour la transformation de cet aluminium. Un complexe sidérurgique qui sera en synergie avec les autres projets, à savoir la construction navale, la fabrication de containers laquelle intéresse déjà des entreprises, à l'image de Maersk, MSC et CMA. En outre, le projet comprend un complexe de fabrication automobile. M. Rebrab précise qu'il s'agit de fabrication et non de montage, ajoutant que des discussions sont en cours avec des constructeurs internationaux. Il prévoit pour cette unité 250 000 unités/an avec 10 000 unités destinées à l'exportation. Par ailleurs, le site du projet Cap 2015 accueillera également une centrale de production d'électricité de 1 200 mégawatts et une usine de dessalement d'eau de mer, ainsi que d'autres industries. Ce complexe logistique, industriel et énergétique intégré pourrait créer plus de 100 000 emplois directs et plus d'un million d'emplois indirects. Il pourrait induire 15 milliards de dollars de recettes d'exportations hors hydrocarbures avant 2015 et 30 milliards de dollars avant 2030. Sur un autre plan, Cevital veut s'internationaliser. En effet, à l'instar des groupes mondiaux, Cevital veut aller à la recherche et l'occupation d'autres territoires. A ce titre, le groupe compte investir dans les pays développés (pays du Nord) pour accompagner ses exportations. Pour pérenniser ses exportations dans un pays, M. Rebrab estime qu'il faut s'y installer. Ainsi pour pérenniser les exportations de verre plat qui commenceront vers l'Europe d'ici la fin de l'année, Cevital compte créer des plates-formes et acheter des transformateurs qui ont déjà un marché sur place. Par ailleurs, le groupe veut développer une coopération sud-sud dans le cadre du Nepad. Pour Cevital, il y a énormément d'opportunités dans les pays du Sud notamment en matière de construction de raffineries d'huile et de sucre. La coopération avec les pays arabes n'est pas en reste puisque le groupe ambitionne de développer des investissements avec ces pays pour justement attirer les fonds arabes et parallèlement investir chez eux. Cevital affiche une dynamique de croissance explosive autour d'objectifs ambitieux à l'horizon 2010 : plus de 25 000 employés et un chiffre d'affaires de 4 à 5 milliards de dollars US avec un programme d'investissement très agressif de 2,3 milliards de dollars de 2006 à 2010. La filière agroalimentaire connaît une croissance du chiffre d'affaires de 50% par an. Ce dernier est passé de 3,2 milliards de dinars en 1999 à 62,8 milliards de dinars en 2006.
Yacine B.

tanger med a tous simplement essayer de copier le projet de rebab.

Black
08/10/2010, 13h55
le projet de cevital est totalement juste, tatiana a raison, vous avez qu'a chercher sur le net

rebrab est un milliardaire ambitieux, si avec ses milliard et son ambition il peut être bénéfique a notre pays, c'est tout bon


Fay-control Rebrab est un gros rêveur, qui pour faire la une des journaux est obligé de faire des annonces loufoques. :mrgreen:

jawzia
08/10/2010, 14h22
TangerMed surclasse Algésiras
Raison garder !


Algésiras : trafic de conteneurs avec 3,3 millions seulement au 31 août 2010.


A noter que TangerMed devrait atteindre une capacité de 3 millions de conteneurs à l’horizon 2013

Maroc02
08/10/2010, 14h31
Avec Maersk Line qui mise sur le Maroc, c'est clair que TangerMed va atteindre plus rapidement ces objectifs.
GOOD NEWS.

Cookies