PDA

Voir la version complète : Vous avez oublié ( Nsitou)


Iska
11/10/2010, 12h16
Nsitou



http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gifArrêtez de vous lamenter. Les chikayettes, y'en a marre. Soyez lucides, yal khaoua. Il y a quelque temps, personne n'osait sortir de chez lui après une certaine heure. Nsitou tout? Et avant ? Bekri ! Un bekri récent… qui ne se souvient des temps bénis où nous avions le plus grand complexe sportif. Des sportifs sans complexe et un parti unique en son genre. C'était lui qui décidait qui pouvait travailler dans une entreprise. Celui qui pouvait enseigner. Celui qui pouvait espérer une maison. Celui qui était patriote. L'autre qui pouvait postuler à un poste de responsabilité. Qui était Algérien et qui ne l'était pas.

Vous souvenez-vous des chaînes pour une douzaine d'œufs et le statut d'un agent des Galeries Algériennes ? Il faisait la pluie et le beau temps dans cette unique grande surface. Il était le plus respecté, le plus courtisé dans l'immeuble. C'était lui le fournisseur en temps de pénurie. Ah la pénurie!… le bon vieux temps de la pénurie! Ni zebda, ni tomatiche, ni louz, ni Omo, et téro si vous n'êtes pas content. Tout se distribuait sous le manteau de va-nu-pieds. Il te fallait avoir des connaissances partout. Un rien nécessitait l'intervention du moins que rien qui se prenait pour le nombril du monde. Ah le bon vieux temps!… où un militaire ou un policier mettait sa tenue de sortie pour brûler les « queues » et se faire servir le premier... Le bon vieux temps où personne ne bronchait.

El youm kayène tout ce qu'il faut. Les Chinois sont là. Les Français sont là. Les Anglais aussi sont là. Les Indiens sont là. Les Afghans qui ont combattu les communistes sont là. Nos frères arabes sont là. Ceux qu'on appelait impirialia sont là. Les Algériens sont las. Et ce sont nos jeunes qui veulent partir. Parce que ceux qui étaient aux commandes lors des pluies de pénuries sont toujours là.


par El-Guellil


Le Quotidien d'Oran

absente
11/10/2010, 15h33
:5::5::5::zen:
Sahit si el Guelil
Les Afghans qui ont combattu les communistes sont là
je ne sais pas si je dois en rire ou pleurer
Les Algériens sont las

Parce que ceux qui étaient aux commandes lors des pluies de pénuries sont toujours là.


mazal ga3din pour un bon bout de temps encore

Didine RAYAN
11/10/2010, 16h18
...........El youm kayène tout ce qu'il faut. Les Chinois sont là. Les Français sont là. Les Anglais aussi sont là. Les Indiens sont là. Les Afghans qui ont combattu les communistes sont là. Nos frères arabes sont là. Ceux qu'on appelait impirialia sont là. Les Algériens sont las. Et ce sont nos jeunes qui veulent partir. Parce que ceux qui étaient aux commandes lors des pluies de pénuries sont toujours là. ..........




bessah, serkoulna drahmna

Cookies