PDA

Voir la version complète : Le buteur s'en prend aux joueurs de l'EN


absent
13/10/2010, 11h00
Il n’y a pas pire qu’un affamé lorsqu’il se rassasie. Ce dicton bien de chez nous semble s’adapter parfaitement à certains joueurs de l’EN qui, une fois après avoir posé leur derrière chez les Verts, semblent avoir oublié d’où ils sont venus. Leur comportement d’enfants gâtés sur le tard, difficilement supporté, a fini par exaspérer leurs accompagnateurs parmi les dirigeants de la FAF et les journalistes. La relation avec nos confrères, notamment, a pris une tournure qu’on jugerait pour le moins choquante. Jugez-en.

Un complexe de supériorité devant leurs cousins propre aux émigrés
Certains de ces gâtés pourris ont fini par prendre les journalistes algériens de haut, les traitant de moustiques et de mouches ! Ceci, parce qu’ils se ruent vers eux à chaque fois, pour recueillir leurs déclarations. Quoi de plus normal dans notre noble métier ? Y a-t-il un mal à cela ? On n’en voit pas. Sinon, dans ce cas, un médecin qui ausculterait les pieds d’un patient ferait également un métier dégradant. Tout comme un scientifique qui descend sur le terrain procéder à des prélèvements d’eaux usées, serait aussi traité d’on ne sait quoi ! Mais aux yeux de ces stars en cartons, qui ne savent même pas lire un contrat, le fait de les entourer de la sorte leur procure une jouissance infinie, sans doute animée par un complexe de supériorité propre à certains émigrés.

On les a vus lécher les bottes des journalistes français pour soigner leur image de bougnoules marginalisés !
Sinon, comment expliquer le fait que ces mêmes joueurs se plient en quatre, dès lors qu’il s’agit de répondre à un journaliste européen ? On les a suivis et on les a vus lécher les bottes des journalistes français, notamment, dans l’espoir de soigner leur image de bougnoules marginalisés. Un complexe développé de la frustration de ne pas avoir pu réussir avec les Bleus et qui continue à les hanter même avec la belle tenue verte de notre chère Algérie. Ils étaient exécrables à voir à Bangui, l’air hautain, refermant la porte de l’hôtel à la face des journalistes algériens. «Ils sont encore là, ces moustiques !» Voilà ce que pensent ces représentants de l’Algérie de leurs compatriotes.

Fiers de notre accent, fiers de notre bled !
Entre eux, ils n’arrêtent pas de se moquer de l’accent des journalistes du bled qui leur servent sans doute de thérapie de groupe, pour exorciser les complexes profonds qui les ont poursuivis depuis qu’ils ont mis les pieds à l’école française. Ceci, bien sûr, parce qu’il leur fait rappeler l’insupportable accent blédard de leurs parents. Qu’a-t-il de si vil ce bel accent algérien que nous ont transmis nos vaillants martyrs, morts pour ne pas laisser les générations futures se dissoudre dans la société française ? Qu’a-t-il cet accent qui nous caractérise et qui nous donne à chaque mot et à chaque son sortis de nos bouches, encore plus de fierté de dire notre liberté retrouvée, d’afficher notre algérianité restée intacte, même après 132 ans de colonisation stérilisante ? Non, ces joueurs sont trop stupides pour comprendre ces mots. Ils sont trop nuls pour se faire respecter et surtout rendre la monnaie de la pièce à ces journalistes qui les ont érigés au rang de héros nationaux.

Savez-vous ce que cherchent les mouches ?
Mais c’est sans doute aussi notre faute s’ils sont devenus aussi pourris, aussi hautains. On leur a donné plus d’importance qu’ils n’en méritaient, parce qu’on pensait que les Algériens avaient aussi le droit de rêver, comme leurs semblables d’ailleurs. On a donc pris sur nous, en cachant tous les défauts de ces abrutis, tous les vices qui pouvaient choquer le peuple et démythifier ces «héros» qu’on savait pourtant plus proches des guignols en réalité. On a caché leurs écarts de conduite surtout par respect à leurs coéquipiers qui, dans leur majorité, ressemblent vraiment à l’image qu’on se fait d’eux. Mais aujourd’hui, ces minables ont dépassé toutes les limites. A tel point que le cœur des journalistes ne peut plus rien supporter de leur part. Comment peut-on se taire devant de telles insultes ? Que répondre à ce genre de bassesses ? Ils disent que les journalistes sont des mouches… Selon nos connaissances, les mouches tournent plus autour de la… *****, non ?


Le buteur (el heffaf)

Nomad7
13/10/2010, 11h07
Ce sont ces journaux à 2 sous qui ont fait de ces joueurs des héros et aujourd'hui ils les traitent de tous les noms!

mistaaywa
13/10/2010, 11h22
sacrè heddaf lol
fo pas quils setonnent apres si les guignols les boycotte apres :mrgreen:

obladioblada
13/10/2010, 11h27
ne pas parler aux journalistes d'el Heddaf c'est tout à fait normal, avec eux tout ce qui est dit peut être retourner (détourner) contre vous.

Comme on dit chez nous à chaque histoire ils ajoutent des mains et des pieds (yzidou el yeddin wa redjlin) :mrgreen:

mecmad
13/10/2010, 13h23
Soubhan Allah !! Donc, enfin de compte ils se prennent vraiment pour des journalistes ?!! :mrgreen:

Eljemati
13/10/2010, 13h30
J'ai lu l'article s'en prendre aux joueurs je suis pas contre mais stiglatisé l'immigration comme ils le font a tendance à m'enerver comme si tous les émigrés sont tous des gens interressés... faut arréter

a force d'ecrire des conneries inexistanates ça en a peut etre agacé certains

Si ce journal pourri arrete de se prendre pour VOICI version foot ils les prendraient un peu plus au serieux

tenebre
13/10/2010, 13h31
ce journaliste doit etre pendu à la place publique pour insulte et médiocrité aigu sévère de son article !!

mounia
13/10/2010, 15h34
Decidement , la médiocrité attent les sommets chez nous !:22:

Haroone
13/10/2010, 15h44
mentalité à la con...des mouches il a dit?? il était trés gentil avec vous bande de cafards.

obladioblada
13/10/2010, 15h59
il donne une d'avoir un problème personnel avec eux .

Fiers de notre accent, fiers de notre bled !


j'aimerais bien entendre son accent ce journaliste :mrgreen:

tenebre
13/10/2010, 17h35
maintenant je comprend pourquoi el heddaf est si critiqué et détesté !!
les gens ne vont pas gaspiller leurs sous pour ces médiocrités pareilles

absent
13/10/2010, 19h30
Je trouve que cet article est pire que celui de libé courant juin...

J'espère que les joueurs et la fédé sauront leur faire payer le prix...

obladioblada
13/10/2010, 20h05
je viens de voir une partie de l'émission sport sur A3, on voit les joueurs après le match les mines défaites, ils ont refusé de parler aux journaliste même ceux de l'entv.
Je pense que ce pseudo journaliste a un problème personnel avec les ou un joueur, si ce n'est pas avec les émigrés.

biskra
13/10/2010, 20h14
Fiers de notre accent, fiers de notre bled !


il y a un peu d vrai las dedans ,moi qui suis nait en France de parent algérien ,je trouve ces joueurs exécrable et méprisant, il doivent respecter le drapeau algérien ,et les vrais algériens ,moi je le dit carrément? je suis complexé devant un algérien du pays ,car lui il est vrai ,alors que nous autres ,la France a bousillé notre algerianité ,vive les algérien d'Algérie ,honneur et patrie voila leur véritable force

elbieroi
13/10/2010, 23h21
Certains de ces gâtés pourris,
Ces stars en cartons, qui ne savent même pas lire un contrat …
Tout comme un scientifique qui descend sur le terrain procéder à des prélèvements d’eaux usées ;

Le scientifique c’est lui bien sur et les eaux usées c’est certainement le groupe des joueurs de l’équipe nationale. Je suis certain qu’il doit être tout fier de cette parabole

Quoi de plus normal dans notre noble métier
Ce médiocre pense certainement qu’il suffit de faire quelques gribouillages sur un torchon pour être journaliste. il se croit journaliste

C’est un journal méprisable. Il invente des interviews, il publie de fausse information, Il encourage, pousse et provoque même les conflits, il veut diriger la FAF et l’équipe nationale. Ce journal ne respecte aucune éthique, il n’est pas a l’hauteur de sa responsabilité. Ce journal doit être interdit.

Fiers de notre accent, fiers de notre bled !
L’Algérie a plus besoin de ces joueurs que de ce médiocre.
Ces joueurs ont toujours représenté parfaitement l’Algérie sur les terrains de foot. Jamais de dépassement, jamais de contestation violentes contre un arbitre (même s’il le méritait), toujours présent malgré la pression de leurs clubs, les risques qu’ils courent de toutes sorte, Jouer en Afrique est toujours imprévisibles. Ils sont plus Algériens que ce médiocre et représente mieux l’Algérie que ce médiocre. Hersement qu’il n’y a pas beaucoup de gens qui lisent ce journal car ce type représentera très mal l’Algérie.

piero
13/10/2010, 23h46
Ces joueurs ont toujours représenté parfaitement l’Algérie sur les terrains de foot



très très très très faux

elbieroi
14/10/2010, 01h02
très très très très faux
Je parle esprit sportif. Il y a probablement quelques petits "accrochages" entre joueurs, mais ils ne se sont jamais attaqué a un arbitre malgré les déplacements des arbitres, ils n’ont jamais provoqué de bagarres générales, ils ont toujours été assez correctes avec les équipes adverses. Pour le jeu, il y a des hauts et des bas. Mais le plus important point de vue représentation d’une nation dans le domaine sportif, c’est l’esprit sportif.

piero
14/10/2010, 01h05
Salut,

juste une seule question , réponds-y franchement , et d'après tes arguments je pourrais te dire si je suis d'accord ou pas avec toi



-Penses tu que cette équipe d'Algérie représente le football Algérien ?

elbieroi
14/10/2010, 02h19
Penses tu que cette équipe d'Algérie représente le football Algérien ?
Le football Algérien, si tu entends par football algérien le niveau du championnat algérien bien sur que non. Mais cette equipe porte le drapeau algérien, donc elle représente l’Algérie.
Je crois que, rares sont les équipes nationales qui représentent effectivement leurs football national.

piero
15/10/2010, 20h33
Rare ? :eek: tu veux dire 99%

L'équipe d'allemagne représente le football allemand ,
L'équipe d'Italie représente le football Italien
L'équipe D'angleterre représente le football Anglais
L'équipe de Tatooine représente le football Tâton



my point is ... les joueurs de tout les pays du monde , même s'ils jouent ailleurs , sont formés dans leur pays , avant de rejoindre des clubs ailleurs que dans leur pays (je pense bien sûr aux brésiliens) , mais là , on a des "Wech wech Boys" , des fils d'immigrés algériens en France , qui on été formés dans des clubs français , et qui pour la plupart , n'ont pas étés retenus en équipe de France , parce qu'ils sont tout simplement nuls , et qu'on monte maintenant au rang de "Moudjahidine" , alors que (un exemple) Medhi Lacen , n'avait jamais posé un orteil en algérie, où est le football algérien dans son cas ? et où est le nationalisme ??? alors qu'on parle de sport là :s

Cookies