PDA

Voir la version complète : Merci JSK !


Pecos
17/10/2010, 12h11
Comme prévu, dès l’entame de la partie, les Canaris se sont rués vers le camp adverse dans le but de surprendre la défense du TP Mazembe.

D’ailleurs, dès la deuxième minute, une belle action collective à partir de la droite, Remache sert Aoudia bien placé dans la surface de réparation, mais ce dernier a beaucoup temporisé, ce qui a permis à la défense congolaise de se dégager. Cette première alerte a donné des frissons à la défense du Mazembe qui a senti que sa mission sera délicate à Tizi Ouzou.


La domination kabyle s’accentua avec un jeu très léché et axé sur la droite. Les actions des Jaune et Vert démarraient à partir de Remache qui va réussir à alimenter ses coéquipiers par de jolies balles, mais les attaquants manquaient de punch. La meilleure occasion a eu lieu à la 20’ de jeu par Aoudia, lequel profitant d’une belle remise de Nessakh, place sa balle intelligemment qui va ricocher sur le poteau du gardien congolais.
Les joueurs kabyles vont exercer un grand pressing dans le but d’ouvrir le score, mais ni la tête d’Aoudia ni la frappe de Tedjar n’ont pu changer le résultat de la première mi-temps qui s’est achevée sur un score vierge.


Asuka n’a pas soutenu Aoudia
Lors de cette première mi-temps, les poulains de Geiger ont évolué avec un 4-4-2 très mobile basé sur les ailes. Le latéral droit Remache a été très dangereux sur son couloir profitant des espaces laissés par la défense congolaise. D’ailleurs, les actions les plus franches de la JSK dans le premier half sont venues de la droite. En attaque, Aoudia, très remuant et jouant à merveille en déviation, a constitué un poison pour l’arrière-garde congolaise, mais il ne pouvait secouer les filets adverses, ne trouvant pas le soutien de son coéquipier Asuka, trop statique.


De son côté, Tedjar, qui avait pour mission d’organiser le jeu kabyle et de prendre ses responsabilités pour occuper le poste de meneur de jeu, n’a pu tenir ce rôle convenablement.
En seconde période, les Canaris sont rentrés déterminés à rattraper le retard de deux buts. Le coach de la JSK a opéré deux changements dès l’entame du second half en faisant rentrer Berchiche et Yalaoui à la place de Coulibaly et Asuka. Les Kabyles vont prendre le match à leur compte en exerçant un grand pressing sur la défense adverse, mais les attaquants de la JSK vont buter sur un excellent gardien congolais.
Le public kabyle sort de sa torpeur pour soutenir son équipe de la meilleure façon possible afin de pousser ses joueurs à redoubler d’efforts pour marquer.

L’expulsion de Naïli, le tournant
On jouait la 60’de jeu, un corner fut sifflé au profit du TP Mazembe. Soudain, l’arbitre de la rencontre, Gérôme Damon, brandit un carton rouge à l’encontre de Naïli pour un geste anti-sportif.


Cette expulsion a brouillé les cartes de Geiger qui va incorporer Yahia Cherif dans le but de renforcer son attaque afin qu’elle arrive à marquer.
Les joueurs kabyles vont tout donner dans les 30 dernières minutes pour au moins inscrire un but, mais la défense congolaise va réussir à tenir le coup jusqu’au bout en gardant sa cage inviolée.


L’animation offensive a fait défaut
Même si la JSK n’a pas réussi à se qualifier, néanmoins, les joueurs ne sont pas à blâmer, car ils ont tout donné sur le terrain en faisant le maximum pour marquer. La rentrée de Yalaoui a apporté un plus à l’attaque kabyle, car ce joueur était beaucoup plus mobile que Asuka, mais malgré les occasions créées, la défense congolaise veillait au grain. En outre,


L’inexpérience de certains éléments kabyles a été criarde dans cette rencontre, puisqu’on sentait les joueurs trop pressés d’arriver aux filets adverses. Toujours est-il que la JSK avait laissé apparaître des lacunes dans l’animation offensive, ce qui a beaucoup handicapé l’équipe kabyle. L’absence d’un vrai meneur de jeu dans le dispositif tactique mis en place par Geiger n’a pas permis aux Canaris de réaliser le rêve de tous les Algériens qui espéraient une qualification pour la finale de la Champions League africaine, mais la réussite n’a pas été au rendez-vous.


Aoudia très affecté
L’attaquant Aoudia était très affecté à la fin de la rencontre. En effet, juste après le coup de sifflet final de l’arbitre, l’avant-centre des Canaris est resté à terre et il a fallu l’intervention des journalises présents pour lui remonter le moral. Il était très déçu par le score final de cette rencontre.

Competition

absent
17/10/2010, 13h27
Merci les jeunes sans trop d’émotions ;) le football algérien mérite beaucoup plus de titres au niveau des clubs et de l'EN.

La JSK a montré hier ses limites ... c'est une bonne équipe mais pas encore une grande équipe ...


comment se fait t-il que la JSK n'a pas un centre de formation. qu'attend Hennachi pour investir?

simplenova
17/10/2010, 14h06
Je salue la motivation mais je regrette une grande maladresse et un grand manque de concentration

HADJRESS
17/10/2010, 15h09
Et maintenant on fête les défaites ? :mrgreen:

Algerinho
17/10/2010, 16h20
Franchmement,je suis dégouté...Je les voyais champions secrètement....Après la déroute de l'EN, je comptais sur la JSK pour la faire oublier ...Mais bon, merci quand même...

absent
17/10/2010, 18h14
Ils n'ont pas le niveau de l'EST, même si ils étaient passé en finale, je pense qu'ils auraient perdu, maintenant ce n'est pas une excuse, je leur dis bravo c'est une jeune équipe, elle a de l'avenir à condition d'atteindre au moins le même palier l'année prochaine, car le TP est faible, à 1-1 elle les aurait éliminé, le tout s'est joué là bas en 5min c'est dommage mais c'est une bonne leçon, bravo pour leur coeur en tout cas, on a retrouvé une JSK avec un gros coeur, ça faisait quelques années qu'elle l'avait perdu, c'est le point positif, elle doit s'acheter un meilleur gardien et apprendre à mieux jouer à terre!

katiaret
17/10/2010, 21h32
merci a RAWRAWA grace a toi la jsk est en final:22:

bourkabi
18/10/2010, 01h40
merci a RAWRAWA grace a toi la jsk est en final:22:
je crois que ce merci devra etre adressé au regime algerien qui etait aux petits soins pour les adversiares du club algerien!

on connait les raisons .....mais quand meme sacrifier un club algerien pour de sordides calculs politiques est vraiement trop !

ce comportement ne doit pas plaire aux supporters kables de la JSK

Diamond
18/10/2010, 08h37
Un grand merci a la JSK qui est sortie de la competition la tete haute, merci pour nous avoir fait rever car il faut dire ce qu'il en est personne ne les attendait a ce niveau de la competition au debut.
J'ai ete touche de voir Coulibaly pleurer avant de sortir, c'etait un exemple vivant de l'envie de gagner, chose qui fait defaut a nos starlettes de l'EN.
Bon courage pour la JSK pour la suite et j'espere que cette experience servira a forger une grande equipe.

Zacmako
18/10/2010, 09h05
Une leçon de bravour, de combativité, d'amour des couleurs et de mouillage de maillot dont devraient s'inspirer les chasseurs de primes de l'EN.
Bravo à la JSK.

Nomad7
18/10/2010, 10h44
Bravo les jeunes pour le courage et la combativité. Vous avez mouillé le maillot et représenté dignement la Kabylie et l'Algérie toute entière.

Il était évident que la mission s'annonçait très difficile dès le départ, car ils jouaient face au tenant du titre. Donc c'est la jeunesse contre l'expérience. Il y a aussi le joueur qui a été expulsé qui a abandonné ses coéquipiers à 61 minute, il a pénalisé l'équipe!! ce joueur je le trouvais déjà très agressif au match aller.

Ce que j'ai aimé c'est que l'équipe n'a pas lâché, même à 10 contre 11, ils ont continué à pousser et croire en leur chance jusqu'à la fin. Chose qu'on voit avec l'EN.

bourkabi
19/10/2010, 00h41
Bravo les jeunes pour le courage et la combativité. Vous avez mouillé le maillot et représenté dignement la Kabylie et l'Algérie toute entière.
cela est vrai !
mais je crois que le sabotage du regime algerien est beaucoup dans ce resultat : dans quel etat pschologique se trouvaient les joueurs quand ils ont su que le regime etait aux petits soins pour leur adversaires alors qu'il les ignorait completement !

Gingerman
19/10/2010, 01h19
cela est vrai !
mais je crois que le sabotage du regime algerien est beaucoup dans ce resultat : dans quel etat pschologique se trouvaient les joueurs quand ils ont su que le regime etait aux petits soins pour leur adversaires alors qu'il les ignorait completement ! toi, tu peux pas foutre le camp d'ici 3la wjah rabbi

t es vraiment trop lourd toi....

mistaaywa
19/10/2010, 01h23
lol gingerman tas vu ca :mrgreen:

bourkabi
19/10/2010, 02h35
toi, tu peux pas foutre le camp d'ici 3la wjah rabbi
ça te derange que je parle du sale coup porté par le regime algerien a la JSK?

aela wjah rabi je cesse d'intervenir ....promis....par respect pour toi.

katiaret
19/10/2010, 23h23
en afrique tout est possible alors pas besion de voir juste il faut travail ta cervel pour comprendre le sénario et la position du football algerien sur le continant africane:mrgreen:

musthad
20/10/2010, 00h02
Pourquoi, nos joueurs ne peuvent pas changer?. Pourquoi ces longues balles en avant et qui risquaient d'être renvoyées par la défense adverse 19 fois sur 20. Ces joueurs, ont-ils un cerveau pour se rendre compte que jouer de cette maniere ne menera nulle part. Aucune construction de jeu(comme l'EN). Pas de milieu , pas de meneur, pas d'ENTRAINEUR capable de "copier" le jeu de BARCELONE. Je suis un FAN de la JSK mais pas de ce jeu là. Mille fois déçu

Cookies