PDA

Voir la version complète : Wayne Rooney serait prêt à rejoindre Manchester City


Pecos
22/10/2010, 10h50
Une onde de choc traverse le football anglais, et l'épicentre du probable séisme se trouve à Manchester. Depuis lundi, la presse anglaise bruisse de rumeurs évoquant le départ prochain de l'attaquant Wayne Rooney, qui serait prêt à quitter Manchester United. Une information confirmée mardi par Alex Ferguson, l'entraîneur des Red Devils. "J'ai eu une réunion avec lui. Il m'a fait savoir qu'il voulait partir", a dit l'entraîneur du club anglais, qui s'est dit "choqué et déçu". Le manager écossais pourrait l'être plus encore si une autre rumeur se confirmait, car il se murmure que Rooney serait proche de Manchester City, le grand rival de la cité du nord de l'Angleterre.

Selon les médias d'outre-manche, les relations entre l'international anglais et Ferguson ont atteint le point de non retour. Le Times, citant des sources non identifiées, affirme ainsi que les deux hommes "n'ont pas eu une discussion civilisée depuis des semaines". Le (http://www.dailymail.co.uk/home/index.html)Daily Mail croit lui savoir que la star a été déçue par le manque de soutien de Ferguson après les allégations sur de supposées infidélités conjugales parues dans les tabloïds début septembre.
Cette semaine, Rooney a déclenché une nouvelle polémique en faisant passer son entraîneur pour un menteur. Alors qu'il avait manqué deux matches (Valence, Sunderland) à cause d'une blessure à la cheville, selon la version officielle donnée par Ferguson, le joueur a affirmé qu'il n'avait jamais souffert de cette articulation. Samedi, Rooney a commencé le match contre West Bromwich (2-2) sur le banc et n'est entré qu'à une vingtaine de minutes de la fin, ce qui a été perçu comme une sanction prise pour répondre à une acte de défi du joueur. Ferguson a confirmé que l'attaquant ne jouerait pas en Ligue des champions contre Bursaspor. A cause d'une blessure à la cheville, assure-t-il.
CITY, LA TRAHISON
Le contrat de l'avant-centre prend fin en 2011, ce qui signifie que Manchester United n'a plus beaucoup de temps pour tirer de l'argent d'un éventuel transfert. Or le club traîne une gigantesque dette de plus de 700 millions de livres (environ 800 millions d'euros). La destination la plus souvent citée est le Real Madrid, qui avait acheté Cristiano Ronaldo aux Red Devils en 2009. Mais le club espagnol, par la voix de son directeur général Jorge Valdano, a assuré dimanche qu'il n'avait pas besoin d'un attaquant supplémentaire. "En janvier, il n'y aura ni arrivée, ni départ", a-t-il affirmé à la chaîne Telemadrid.

Le Monde

Arès
22/10/2010, 16h24
il vient de signer jusqu'en 2015.... fin du feuilleton.

karimbarbu
22/10/2010, 17h44
il vient de signer jusqu'en 2015.... fin du feuilleton

après quoi ya Sahbi !!! !!
je viens de voir sur France24 que des supporters aient encerclé sa maison, il a même reçu des menaces de mort si jamais il signait avec Man City !!!!!!!!

à sa place j'aurais renouvelé avec les Reds pour 100 ans :mrgreen::mrgreen:

Arès
22/10/2010, 17h54
à sa place j'aurais renouvelé avec les Reds pour 100 ans :mrgreen::mrgreen:

lol ils sont plus passionnés que nous ces anglais :mrgreen:

absente
22/10/2010, 21h34
ouf, mziya..
moi je le voulais pas en Man city

Ils ont une bonne equipe, avec Adebayor et David Silva, y pas de place pour un Shrek infidele :razz:

Cookies