PDA

Voir la version complète : Zig-Zag


Lana Pitt
28/07/2004, 12h35
En son coeur magnanime, tenanace et opiniâtre
ne pouvant se résoudre au parjure ancestral
Elle quitta son bon gîte, le bois mourant dans l'âtre
Le temps d'un long week-end sur la douce côte d'opale

Nul besoin de yoga, quiétude irrésistible
Ici on peut trouver : des rameaux comestibles!
Ventriloque stylisé qui murmurait tout doux
L'histoire des halogénes, soulevant un tabou!

Le xérès l'assomait, tout comme la naphtaline
Elle écoutait, fébrile, son laÏus immuable
En fixant l'abat-jour, elle buvait sa comptine
Cachant sa défection, semblant impertubable!

Jucher sur une bascule, le kaléidoscope,
attira son regard; C'est une telle zizanie!
Une ébauche difforme et elle tombe en syncope
Séquelles superficielles? Verdict plein d'utopie!


23/07/2004

Cookies