PDA

Voir la version complète : Algérie : les echanges avec la GZALE


azouz75
25/10/2010, 11h48
- Les importations algériennes de la GZALE s’élèvent à 750 millions de dollars.



Il est à relever que par rapport à l’UE, ces importations ne représentent que 7% et 4,4% pour respectivement les produits industriels et agroalimentaires. Les importations, bénéficiant de l’avantage préférentiel, ont baissé de moitié en enregistrant 387 millions dollars (1er semestre 2010), contre 755 millions dollars (1er semestre 2009), soit une régression de 48,7%.

Les produits importés mais ne bénéficiant pas de l’avantage préférentiel, occupent une part de 48% pour une valeur de 360 millions de dollars. Au cours du 1er semestre 2010, le marché des fournisseurs de l’Algérie au sein de la GZALE est à près de 90 % dominé par la Tunisie, l’Égypte, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, la Jordanie et le Maroc. La Tunisie occupe la place du premier fournisseur avec une valeur de 169,5 millions de dollars pour une part de 22,7 %, contre une part de 23 % (179 millions de dollars au cours du premier semestre 2009.


La seconde place est prise par l’Egypte avec une part de 19 %, soit une valeur de 145 millions dollars, et a régressé de 43 % par rapport à 2009 (253 millions dollars). Les produits industriels importés depuis la GZALE, d’une valeur de 682,5 millions USD, représentent 91 % des importations depuis cette zone et ont régressé de 0,32 % par rapport à la même période de l’année 2009.
Les produits industriels importés depuis la GZALE bénéficiant de l’avantage préférentiel représentant une part de 50,2 % de l’ensemble des importations industriels depuis cette zone, ont enregistré une valeur de 343 millions dollars contre 670,6 millions de dollars en 2009 ; baisse justifiée par l’allongement récent de la liste négative.



..............à suivre

azouz75
25/10/2010, 11h49
- Les exportations algériennes vers la Grande Zone Arabe de Libre échange ont enregistré une valeur de 825,6 millions dollars


Durant le premier semestre 2010, les exportations algériennes vers la Grande Zone Arabe de Libre échange ont enregistré une valeur de 825,6 millions dollars, contre 535 millions dollars à la période correspondante de l’année 2009, soit une hausse de 54,3 %, fruit des hydrocarbures dont la valeur du baril a augmenté. Les exportations algériennes hors hydrocarbures vers cette zone ont enregistré au cours du 1er semestre 2010 une valeur de 92,6 millions USD, contre 59 millions dollars durant le 1er semestre 2009.

Cette progression est justifiée notamment, par l’apparition du sucre, principal produit exporté au 1er semestre 2010, avec 45,26 millions de dollars. Au cours du 1er semestre 2010, les exportations d’hydrocarbures vers cette zone ont atteint les 733 millions USD, contre 476 millions USD, au premier semestre 2009. Vers cette zone, les exportations d’hydrocarbures n’atteignent pas les 3% du total Algérie. Représentant plus de 11,7 % du total des exportations hors hydrocarbures, les exportations vers la GZALE ont enregistré un accroissement de 57 %.

Les produits industriels exportés vers la GZALE, d’une valeur de 37 millions dollars, représentent 40 % des exportations hors hydrocarbures vers cette zone et ont baissé de 10,5 % par rapport à la même période de l’année 2009. Les produits industriels bénéficiant de l’avantage préférentiel d’une part de 38 % de l’ensemble des produits industriels ont engrangé une valeur de 14 millions dollars contre 39 millions de dollars durant la même période de 2009.

Cette régression de 64% est due à l’allongement de la liste négative en 2010. Au cours du 1er semestre de l’année 2010, les produits agricoles et agro-alimentaires d’une valeur de 55 millions de dollars occupent une part de 59,4 % du total des exportations hors hydrocarbures vers la GZALE, enregistrant une augmentation de plus de 200 % par rapport à 2009.

Les produits bénéficiant de l’avantage préférentiel sont de 3,7 millions de dollars, soit 6,7 % de l’ensemble des produits agricoles et agro-alimentaires exportés, contre 17,12 millions (1er semestre 2009). L’exportation des produits de la pêche vers les pays de la GZALE occupe une part de 0,54 % du total des exportations algériennes hors hydrocarbures vers cette zone et est évaluée à 0,50 million de dollars contre 0,49 million de dollars à la même période de l’année 2009.

© Le financier 25/10/2010

Ruicosta
25/10/2010, 12h47
si les exportations du sucre sont l'oeuvre de Rebrab alors je dis bravo a ce mr , c'est de centaines d'exportateurs comme lui dont on a besoin.

Cookies