PDA

Voir la version complète : Saâdane défend ses choix à la tête des Verts et critique Abdoun


Zacmako
27/10/2010, 07h39
Le cheikh n'a pas encore tranché sur sa prochaine destination
Saâdane défend ses choix à la tête des Verts et critique Abdoun

Rabah Saâdane continue de défendre les choix pour lesquels il avait opté lorsqu’il était à la tête de l’équipe nationale. Dans une déclaration accordée, mardi 26 octobre, à TSA, l’ex-entraîneur des Verts est revenu notamment sur la composition de l’équipe, le choix des joueurs et sa tactique.

« J’avais mis en place une tactique qui prenait en compte les qualités de chaque joueur », a-t-il dit. « Nadir Belhadj est beaucoup plus efficace en attaque qu’en défense. J’ai essayé d’utiliser au mieux Ghezzal pour le bien de l’équipe », a expliqué Saâdane. L’ex-coach national a dit que Belhadj ne jouait pas comme défenseur à Portsmouth (Angleterre). « Son entraîneur l’avait utilisé beaucoup plus en attaque pour faire profiter l’équipe de ses centres millimétrés aux attaquants », a-t-il expliqué.

Rabah Saâdane a estimé que Djamel Abdoune n’est pas fait pour jouer tout un match. « Il peut servir l’équipe durant un quart d’heure », a-t-il souligné pour justifier son choix de laisser toujours Abdoun sur le banc des remplaçants et de le faire entrer à la fin du match. « Il faut distinguer les joueurs normaux et les joueurs doués qui peuvent faire la différence à tout moment », a ajouté Saâdane. Cette différence a été soulignée par les participants au récent congrès de la FIFA au Caire sur le Mondial 2010, a-t-il dit.

Le cheikh, qui a conduit l’Algérie lors des deux Coupe du monde de1986 et 2010, a indiqué que les équipes nationales comptent désormais beaucoup sur les jeunes joueurs. « Au Mondial 2010, il y avait plus de 100 joueurs de moins de 23 ans. L’équipe nationale a joué avec sept jeunes joueurs, ce qui signifie que notre méthodologie était bonne », a-t-il dit.

Rabah Saâdane, qui a démissionné de son poste de sélectionneur national au lendemain du nul concédé par l’Algérie face à la Tanzanie (1-1) le 3 septembre dernier à Blida, ne compte pas prendre sa retraite. Mais, il n’a pas encore tranché sur sa prochaine destination. « Je prendrai une décision la semaine prochaine. J’ai reçu des offres de la part de clubs et d’équipes nationales, mais je n’en ai reçu aucune d’Al Hilal Saoudi », a expliqué Saâdane.
TSA

Zacmako
27/10/2010, 07h45
Il faut distinguer les joueurs normaux et les joueurs doués qui peuvent faire la différence à tout moment On la attendu longtemps, cette différence mais elle n'est jamais venue.
Des joueurs normaux, des joueurs doués !!! wach had echarabia ?

Pecos
27/10/2010, 13h31
Il a raison pour Adboun, lors du dernier match il a été lamentable comme les autres.

Eljemati
27/10/2010, 17h27
il a raison pour personne

si abdoun est un joueur d'un quart d'heure lui est un entraineur de 30 secondes.

Pour Abdoun c'etait pas evident d'etre titulaire au bout d'un an sur le banc

je l'ai vu jouer contre l'angleterre je l'ai trouvé très bon.

Il aurait fallu lui faire confiance bien avant ... l'equipe est dos au mur et il le font jouer c'est du n'importe quoi.

d'un autre coté si les joueurs qu'ils selectionnent sont mauvais pourquoi les prennent -ils ?

moi je pense qu'on pourrais avoir une belle équipe si on avait un vrai entraineur

et pour les clivages locaux pros ils faudrait les bannir et enfin prendre les meilleurs. on a de très bon ingredients mais de mauvais cuisiniers..

parce que les locaux et leur technicité passe courtes a l'algerienne si onassaisoné cela avec un zeste de rigueur européenne on a la meilleur équipe qui soit ....

mais le bricolage le detournement d'argent c'est plus interressant pour certain qu'un entraineur de renom.

quitte a gacher l'argent autant que ça profite a l'image de l'algerie un grd entraineur et des bon resultats

Cookies