PDA

Voir la version complète : TRAVAILLEURS DES IMPÔTS: Entre 8 000 et 13 000 DA d’augmentation pour 23 000 fonctionnaires


Zacmako
27/10/2010, 08h06
OUYAHIA DONNE SON ACCORD POUR LE STATUT PARTICULIER DES TRAVAILLEURS DES IMPÔTS
Entre 8 000 et 13 000 DA d’augmentation pour 23 000 fonctionnaires


C’est officiel, le statut particulier des fonctionnaires des impôts a été validé par le Premier ministre. Son entrée en application, avant la fin de l’année en cours, sera marquée par une revalorisation salariale au profit des 23 000 travailleurs du secteur. L’augmentation salariale variera entre 8 000 et 13 000 DA, avec effet rétroactif à compter de janvier 2008.
Abder Bettache - Alger (Le Soir) - Après plusieurs années d’attente, les vingt-trois mille travailleurs du secteur des impôts bénéficieront, au même titre que tous les autres travailleurs des secteurs économiques et de la Fonction publique, d’une revalorisation salariale. Le document traitant du statut particulier de ce secteur a été paraphé, il y a à peine deux mois, par le Premier ministre. La prochaine étape sera celle relative à l’étude du régime indemnitaire au même titre que ceux des travailleurs du cadastre, du Trésor, du plan, du budget et de l’IGF. Selon le secrétaire général du syndicat des travailleurs des finances (UGTA) (impôts, cadastre, Trésor, plan, IGF et budget), Ahmed Zouaoui, «il s’agit d’une juste consécration pour les travailleurs de cet important secteur de notre économie ».
Pour ce cadre de la centrale syndicale, «le travail accompli par les représentants des travailleurs, en étroite collaboration avec l’administration a eu pour principale base de travail et d’orientation les directives du secrétaire général de la centrale syndicale, Abdelmadjid Sidi-Saïd. La prochaine étape sera relative à l’étude des régimes indemnitaires. A ce titre, je tiens à vous signaler qu’il sera procédé prochainement à l’installation des commissions qui auront à traiter cette question».
Des inspecteurs promus inspecteurs principaux
La particularité du statut particulier des fonctionnaires des impôts réside notamment dans la nouvelle classification. Le meilleur exemple est illustré par la catégorie des inspecteurs. Ces derniers, selon la nouvelle organisation, bénéficieront automatiquement d’une promotion, particulièrement dans le cas où le fonctionnaire concerné remplit la condition de dix années d’ancienneté au 31 décembre 2007.
Autrement dit, et selon notre source, le futur inspecteur principal passera de la catégorie 10 à la 12. Cette promotion aura pour conséquence directe une augmentation conséquente de son salaire. Au total, ils seront près de 2 800 inspecteurs touchés par cette disposition. Sur un autre plan, on apprend que les travailleurs des secteurs de l’IGF, du cadastre, du Trésor, du plan et du budget bénéficieront de l’augmentation de leur prime de rendement à hauteur de 180%, avec effet rétroactif à compter de janvier 2008. Il sera également question d’une augmentation une fois les statuts particuliers élaborés.
Nos sources n’excluent pas, à ce sujet, «qu’une révision des statuts particuliers des travailleurs du secteur des finances aura pour incidence directe une augmentation conséquente des primes». «Des augmentations qui varieront entre 35% et 50% », ajoute-t-on. Ces augmentations pour les 50 000 travailleurs du secteur des finances coïncideront avec la tenue, le 2 décembre prochain, du congrès constitutif de la fédération des travailleurs du secteur. Une décision prise par le premier responsable de la centrale syndicale et validée par le secrétariat national, dont celui en charge de l’organique. A ce propos, on apprend que Abdelmadjid Sidi-Saïd accorde une attention particulière aux assises de cette fédération, qui constitue l’une des principales chevilles ouvrières du secteur des finances. Le secrétaire général sortant, en l’occurrence Ahmed Zouaoui, de par son ancienneté et le capital expérience acquis dans le secteur des finances, semble avoir beaucoup d’arguments pour son élection à la tête de la première fédération des finances.
Le soir DZ

eagle19
27/10/2010, 13h41
Entre 8 000 et 13 000 DA d’augmentation pour 23 000 fonctionnaires

ils ont une augmentation entre 80 et 130 Euros c'est bien ça?
c'est pas mal.....est ce que quelqu un connait en moyenne leur salaire de base?

azouz75
27/10/2010, 13h44
est ce que quelqu un connait en moyenne leur salaire de base?

40 000 da .

eagle19
27/10/2010, 13h54
dans tout les pays du monde les fonctionnaires des directions d'impots sont les fonctionnaires les mieux payés....

au maroc par exemple, un ingénieur touche 14000 dh (1400 E) comme salaire d'embauche chez eux...dont la moitié sous forme de "prime", pour garder les mêmes grades et "salaires" que leur homologues d'autres ministères.....En gros ils ont une double paye...

azouz75
27/10/2010, 14h07
.................................................. ...................
.................................................. ....................

au maroc par exemple, .................................................. .....................................
.................................................. ...........................................
..........



y'en a marre , c'est bon, plus que raz-le-bol .


Yaw c'est devenu une maternelle .

Allez terbah .

absent
27/10/2010, 14h16
Azouz :lol:

cela me rappelle un scketch dans lequel l’humoriste dit " pour vous expliquer, je vais prendre un exemple au hazard, moi par exemple" :lol:

azouz75
27/10/2010, 14h48
(ou celui du gamin qui avait appris que la leçon sur la souris , mais manque de chance, la question de l'examen était sur l'éléphant.

alors il a commencé sa réponse par : l'éléphant est un animal qui a peur de la souris, cette dernière ......................... )


Non, mais sérieusement ça devient trop, bezzaf , moi je dis stop .

nabiloudz
27/10/2010, 23h17
On parle de fonctionnaire, et monsieur nous parle d'ingénieur , donc si je suis ton raisonnement un cadre dans le service des impôts est payé 14000 dirham ya intérêt à être fonctionnaire au Maroc.

Maus
27/10/2010, 23h41
un instituteur au maroc gagne 900Euro des la rentre du job sans oublier que sa augmente avec le temp alros qu'en algerie il commence a 250 euro
:72::72::72::72::72::72::72::72:
galik pays riche il peuvent meme pas elever le salaire de ces pauvres gens
tay9tlouna lbyad9 hir bl hdra

absent
27/10/2010, 23h48
3 sur tous les marocains que j'ai connu sur ce forum sont interessants ... je la trouve alarmante cette statistique moi ...

à croire que c'est épidémie qui a touché le pays ...

nabiloudz
28/10/2010, 00h08
Maus , c'était pas le cas des instituteurs que j'ai vu en partant en voyages humanitaires au Maroc, et par rapport à l'Algérie , la situation est quasi la même ...

L'optimiste
28/10/2010, 00h21
Galek un instituteur au Maroc commence a partir de 900 euros et un ingénieur a partir de 1400 euros. Les marocains de FA vivent dans un autre Maroc , pas celui a l'ouest . aya :lol::5:

eagle19
28/10/2010, 00h24
On parle de fonctionnaire, et monsieur nous parle d'ingénieur

je n'ai jamais sû qu'un ingénieur ne pouvait pas etre fonctionnaire...tu devrais aller revoir tes notions la dessus...en l'absence de moyenne en ma possession je n'ai fait que citer l exemple que je connaissais...pour arriver au final à la même conclusion....

Sinon je ne vais pas m'attarder sur les autres postes...le fait que les salaires en algérie soit les plus bas de la région n'est pas le scoop du jour, ça tout le monde le sais, c'etait même pas le sujet....Mais bon comme dit l'adage...quand le sage montre la lune, le sot regarde le doigt....

Histo
28/10/2010, 08h54
Galek un instituteur au Maroc commence a partir de 900 euros et un ingénieur a partir de 1400 euros. Les marocains de FA vivent dans un autre Maroc ,

:lol::lol::lol:

Cookies