PDA

Voir la version complète : Le projet d'une usine Renault en Algérie n'a pas encore été décidé (Carlos Ghosn)


Raco
27/10/2010, 15h28
La "décision définitive" d'installer une usine Renault en Algérie "n'a pas encore été prise", mais "on en discute toujo", a déclaré mercredi à l'AFP Carlos Ghosn, le président directeur exécutif de l'Alliance Renault-Nissan.

"La décision définitive (d'installer une usine Renault en Algérie) n'a pas encore été prise, mais on en débat, on en discute toujours", a indiqué M. Ghosn en marge du Forum Economique Mondial sur la région MENA, du 26 au 28 octobre à Marrakech.

"C'est une possibilité et au sein de Renault, on en discute, on en débat. Il ne s'agit donc pas d'un retard. La décision définitive n'a tout simplement pas été prise", selon M. Ghosn.

En février, le directeur général délégué de Renault Patrick Pelata avait déclaré que le constructeur automobile avait "un projet" d'usine en Algérie, en indiquant que ce n'était "pas conclu".

Carlos Ghosn a également souligné que la date de mise en exploitation de l'usine en construction à Tanger, au nord du Maroc, "commencera au plus tard en 2012", et qu'il "s'agit d'un projet d'un milliard d'euros".

"Nous voulons atteindre une production de 400.000 voitures à Tanger, dont 80% destinées au marché extérieur, notamment européen", selon M. Ghosn.

Le Forum économique mondial sur la région MENA à réunit à Marrakech plus de 1000 leaders économiques et politiques, de la société civile et des médias de 62 pays sous le thème +Sens, résilience et prospérité", selon les organisateurs.

AFP
Mercredi 27 octobre 2010

Cookies