PDA

Voir la version complète : Britannica vs. Wikipédia: l'étude contestée


Thirga.ounevdhou
26/03/2006, 10h41
Trois mois après la publication par la revue Nature d’un article "Britannica vs. Wikipédia" en decembre 2005, qui affirmait "qu'en comparant les articles scientifiques des deux encyclopédies, on constatait que toutes deux étaient presque aussi fiables". Britannica réplique sur son site Internet, se dit plus fiable que Wikipédia et exige de Nature qu'elle se rétracte.

====
En décembre dernier, la revue Nature publiait un article qui affirmait qu'en comparant les articles scientifiques des deux encyclopédies, on constatait que toutes deux étaient presque aussi fiables.

«L'encyclopédie Wikipédia de Jimmy Wales arrive tout près de Britannica quant à la justesse de ses articles en matière de science», écrivait Nature en décembre.

L'équipe de l'Encyclopédie Britannica (http://www.britannica.com/) a été piquée au vif. Trois mois plus tard, elle réplique sur son site Internet.

«La conclusion était fausse, parce que la recherche de Nature est invalide. (…) presque tout dans l'enquête du journal est faux, des critères pour identifier les inexactitudes au décalage entre le texte de l'article et son titre. C'était faux et trompeur», écrit Britannica.

L'équipe de la célèbre encyclopédie exigeait de Nature qu'elle se rétracte.

La revue n'a pas tardé à répliquer, affirmant n'avoir aucune intention de se rétracter.

«Nous rejetons ces accusations et sommes confiants que nos comparaisons étaient justes», affirme la revue dans une déclaration, également diffusée sur son site Internet.

Pour mener à bien son enquête, Nature avait soumis à des experts indépendants des textes retrouvés dans l'encyclopédie Britannica et sur le site de Wikipédia (http://wikipedia.org/). Les sujets étaient variés, allant de «la brebis Dolly», à «éthanol» et «mutation».

Les réviseurs n'avaient pas été informés de la source de l'information. En tout, ils ont relevés huit erreurs majeures, comme des interprétations fautives de concepts, quatre dans chaque encyclopédie.

Les vérificateurs avaient également trouvé des erreurs factuelles, des omissions ou des déclarations trompeuses. Il y en avait 162 dans Wikipédia, 123 dans Britannica.

Britannica estime que ses erreurs ont été «grossièrement exagérées» et se dit plus fiable que Wikipédia.

L'encyclopédie en ligne Wikipédia a été fondée en 2001. Tous les utilisateurs peuvent créer, supprimer ou modifier des articles.


Source: Technaute

Aussi:

- L'article original de Nature (http://www.nature.com/nature/journal/v438/n7070/full/438900a.html)

- La réplique de Britannica (format PDF) (http://corporate.britannica.com/britannica_nature_response.pdf)

- Nature répond (format PDF) (http://www.nature.com/press_releases/Britannica_response.pdf)

nassim
26/03/2006, 11h58
Très beau duel entre deux symboles. Nature, révue référence du monde scientifique, et Britannica, encyclopédie référence chez le grand public.

Se faire attaquer par "Nature" est une très mauvaise nouvelle pour Britannica qui croyait bien faire de mener une contre-enquête et de demander le retrait de l'article de Nature.

La réponse de Nature qui défend son analyse, sera dure à digérer chez Britannica : We do not intend to retract our article. :44:

- Thx for sharing.

Cookies