PDA

Voir la version complète : l'Algérie grande puissances régionales agricole ?


zek
27/03/2006, 15h02
Bonjour, la nouvelle politique mise en oeuvre par Bouteflika compte sur l'investissement privé et pour relever le défi.
--------------------------------------------------------------------------
Le pays compte sur les investissements privés pour réduire sa dépendance alimentaire vis-à-vis des importations.

L'Algérie occupe une superficie de 2,3 millions de km2 alors que sa surface agricole utile (SAU) ne représente que 7,6 millions d'hectares. Vingt pour cent de la surface globale sont en jachère, soit 1,5 million d'hectares, alors que le monde rural représente 60 % de la population, soit plus de 16 millions de personnes ! Les chiffres parlent d'eux-mêmes pour donner un aperçu de l'état du secteur agricole qui, théoriquement, devrait occuper le quart de la population active et permettre à l'Algérie d'être l'une des plus grandes puissances régionales en matière agricole.

Malgré ces atouts, la dépendance alimentaire du pays vis-à-vis des importations avoisine les 85 % et constitue une contrainte réelle, malgré l'importance des réalisations enregistrées dans ce domaine durant les années soixante-dix. Le taux de couverture de la consommation par la production nationale en 1996, par exemple, était de 25 % pour les céréales et dérivés, 20 % pour les légumes secs, 31 % pour le lait, 5 % pour les huiles de table et pratiquement nul pour le sucre et le café.

Depuis deux décennies, l'Algérie consacre plus de 2 milliards de dollars pour sa facture alimentaire auxquels il faut ajouter l'importation des intrants agricoles (semences,

engrais, etc.). Résultat : le tissu agroalimentaire demeure extrêmement dépendant de l'approvisionnement extérieur. Les politiques qui ont été menées n'ont pas permis le développement de ce secteur qui a connu, d'année en année, une forte régression. La mobilisation des potentialités naturelles, notamment l'eau et les sols fertiles, reste largement insuffisante.

L'agriculture reste cependant le secteur clé de l'économie nationale, autour duquel graviteront toutes les actions de production et de développement agricole et agro-industriel. C'est du moins ce qu'espère réussir, à terme, Bouteflika. Une réflexion a été engagée afin de développer des petites et moyennes entreprises privées qui se spécialiseraient dans le développement de l'activité agricole.

Pour répondre à la nouvelle réorganisation de ce secteur, des mesures incitatives ont été prises pour encourager les agriculteurs, en matière de financements, de crédits, de facilités fiscales, d'assurances agricoles, etc. Alger tente ainsi de donner un nouveau souffle à un monde agricole, parent pauvre des différentes politiques économiques appliquées jusqu'ici.

De même, l'accès à la propriété foncière est désormais possible. Avec la mise en valeur des terres, la nouvelle politique tend à cibler, en premier lieu, les sociétés à capitaux non résidents, notamment pour la région du Grand-Sud. Les wilayas d'Adrar, d'Illizi et de Tamanrasset sont ainsi directement concernées.
http://www.jeuneafrique.com/jeune_afrique/article_jeune_afrique.asp?art_cle=LIN19106lagriena rta0

humble
27/03/2006, 15h40
:evil: s'il vous plai, avant de nous balancer n'importe quoi, vérifier au moins la date et le journaliste.

cet article a été écrit par Mohamed Sifaoui "journaliste spécialiste dans les reseau terroriste" :lol: en 1999 sur jeuneafric. :mur:

riati
27/03/2006, 15h53
En Gros Rien N A Etait Fait De Tout Cela
Sinon Zek L Aurrait Certainement Remarque
N Est Ce Pas Zek ?

safyo
27/03/2006, 16h05
Le Programme national de dévellopement agricole a donné de très bon résultats .

Ont ne vas pas les exposé ici .

Mais il faut savoir que la croissance economique du secteur agricole joue un rôle notable dans le chiffre global des 5,1 % de croissance de 2005 .

Il y a même des secteurs qui s'inquiètent devant la surproduction .

Et que le défis actuel est au conditionnement et aux dérivés .

humble
27/03/2006, 16h17
dans ce cas je demanderais a ZEK d'aller faire un tour à oujda et la il verra les fruits du PNDA :lol:

riati
27/03/2006, 16h21
limoun berkane :lol:
walla geur3at guercif
:lol:

Ya aussi des pastèques à prendre en photos

safyo
27/03/2006, 16h23
je crains ne pas comprendre ce que tu dis humble ? :zen:

riati
27/03/2006, 16h28
non mais il veut dire que l'agriculture est l'affaire des Fellahs et non pas politiciens

humble
27/03/2006, 16h34
je veux dire que le PNDA, cet ambitieux programme d'aide au agriculteur a permis l'autosuffisance de certains produits et même leurs exportation (en noir) vers les regions frontaliere de notre grand pays.

safyo
27/03/2006, 16h39
Merci pour cet éclaircissement humbe :zen:

DZmes Bond
27/03/2006, 18h37
@zek : Il date de 1999 cet article. ;)
Depuis avec le PNDA et le PNRA (quelque chose comme ça), la situation a beaucoup changé. L'Algérie est autosuffisante avec beaucoup de fruits et légumes alors que ce n'était même pas le cas en 1999.
En 2000 et 2001, le taux de croissance dans l'agriculture frisait les 20% ! Le ministère de l'agriculture a fait beaucoup de bonnes choses... et ce n'est que le début.

zek
28/03/2006, 11h06
Peut-etre que l'article est un peu vieux, mais il y a toujours des efforts a faire, l'autosufisance n'est pas encore atteinte particulierement dans les cereales maintenant on peut toujours utiliser la nappe Albienne pour booster l'Agriculture du sud et cela demande plus qu'un PNDA.

augustin
28/03/2006, 12h42
Il ne faut pas soumettre des articles qui datent de mathusalem à discussion.

zek
28/03/2006, 17h39
On pouvait toujours parler du role de l'Algerie comme puissance agricole, ce qui compte c'est le sujet pas l'article mais ont peut toujours rebondir sur ses ambitions agricoles
------------------------------------------------------------------------
L’Algérie ambitionne de développer son secteur agricole et son marché en pleine expansion, a besoin d’équipements modernes, affirment les experts présents au Salon international de l’agroalimentaire Djazagro organisé au palais des expositions des Pins-maritimes à Alger.
http://www.algerie-dz.com/article4581.html

Cookies