PDA

Voir la version complète : L’Algérie a d’impressionnantes potentialités touristiques...


DZmes Bond
28/03/2006, 02h43
POUR MIEUX VENDRE LA DESTINATION ALGERIE

Cinq pôles touristiques au Sud

Le Sahara algérien est redevenu, ces dernières années, une grande destination touristique. L’attirance du désert a poussé les tours-opérateurs et les voyagistes européens, notamment français et européens à programmer des circuits dans le Grand Sud algérien. Ce regain d’intérêt n’a pas échappé au ministère du Tourisme qui veut réorganiser cette activité dans cette région qui recèle de grandes potentialités. En effet, le ministre du Tourisme a annoncé dimanche, en marge du festival du tourisme saharien qu’abrite Biskra, un projet pour la création de cinq pôles du tourisme saharien à Biskra, Tamanrasset, Ghardaïa, Djanet dans la wilaya d’Illizi et la région du Touat. Une étude technique approfondie sur le tourisme dans le Grand Sud sera confiée à un bureau algérien, selon le ministère du Tourisme. L’étude portera sur les populations des différentes régions sahariennes, le mode de vie, les potentialités touristiques, le patrimoine, la gastronomie traditionnelle, les fêtes populaires et l’artisanat. Elle sera mise à la disposition des opérateurs et des professionnels nationaux et étrangers désireux de lancer ce produit sur le marché international.

Mieux encore, le ministre du Tourisme, M. Nourredine Moussa, a affirmé que son département ministériel est «prêt à fournir toutes les facilités et à lever tous les obstacles pour encourager les investisseurs nationaux et étrangers, en les accompagnant dans la réalisation de leurs projets». Il précisera «que l’Etat a mis en place des mécanismes incitatifs au profit des investisseurs dont une flexibilité de l’administration, notamment concernant la fiscalité et la para-fiscalité, et des mesures alliées à des facilités d’accès au foncier et aux crédits bancaires». Le ministère espère, avec cette opération de charme, séduire les investisseurs et les tours-opérateurs nationaux et étrangers mais surtout vise à mettre en place des circuits touristiques définis et contrôlés.

D’une pierre, deux coups. Ces circuits touristiques permettront de surveiller la circulation des personnes dans les sites archéologiques du Tassili qui attirent les touristes mais aussi les pilleurs étrangers et nationaux. Pour les professionnels du tourisme, c’est le moment opportun pour organiser l’activité touristique dans le Grand Sud qui va connaître, durant les prochaines années, une grande affluence des touristes venus de tous bords. La magie du grand désert, la proximité de l’Europe ainsi que le retour des compagnies aériennes françaises et allemandes sont autant de facteurs qui encouragent les touristes à visiter le Sahara.

Le président du Salon mondial du tourisme (SMT), M. Bruno Moerman, avait déclaré le 17 mars dernier à Paris, que l’Algérie «est une carte d’avenir» pour l’industrie touristique internationale. «L’Algérie a d’impressionnantes potentialités touristiques, pour la plupart uniques au monde», a-t-il affirmé. «De nombreux opérateurs et voyagistes, français et internationaux s’intéressent de près au marché algérien. Ils vont, dans une première phase, cibler des domaines touristiques précis», a-t-il ajouté. «C’est incontestable, l’Algérie est une carte d’avenir» pour le tourisme mondial, a-t-il conclu.

Sofiane M.
QO

amezyane
28/03/2006, 02h48
pourvu que l' on débarasse le maroc d' une partie de ces touristes (ce que je dis ne concerne que moi,...certains y voient du bien...wallah a3lam)....c' est tout le mal qu' on vous souhaite....

Cookies