PDA

Voir la version complète : Des centaines de Congolaises violées par des militaires angolais


nassim
10/11/2010, 00h47
Les Nations unies enquêtent sur les agressions sexuelles dont disent avoir été victimes quelque 700 femmes congolaises le long de la frontière entre la RDC (République démocratique du Congo) et l'Angola.

Ces femmes font partie d'un groupe d'environ 7.000 Congolais expulsés d'Angola en octobre, a précisé samedi Maurizio Giuliano, de l'OCHA (Bureau de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires). Nombre d'entre elles ont rapporté que des soldats angolais avaient commis ces actes, a-t-il ajouté, en appelant Luanda et Kinshasa à mener des investigations.

Les agences de l'ONU vont ouvrir leur propre enquête ce mois-ci, a assuré vendredi Céline Schmitt, porte-parole du HCR (Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés).

L'ONU a publié la semaine dernière un rapport selon lequel au moins 30 femmes affirment avoir été emprisonnées et avoir subi des viols collectifs avant d'être relâchées sans aucun vêtement près de la frontière. D'après Maurizio Giuliano, les médecins qui ont examiné ces femmes à Tembo, une localité de RDC proche de l'Angola, ont confirmé qu'elles avaient été violées.

Les ressortissants de RDC franchissent fréquemment la frontière angolaise pour aller travailler dans les mines.

Source : AP

Cookies