PDA

Voir la version complète : Les journalistes étrangers personae non gratae au Sahara occidental


citoyen
10/11/2010, 17h02
Le 8 novembre 2010, l’armée marocaine a investi le campement de sahraouis, à Agdaym Izik. Erigé près de la ville de Laayoune, le 10 octobre 2010, ce campement de tentes de toile comprenait 12 000 personnes, revendiquant pacifiquement leur droit à l’accès à certains avantages sociaux. D’autre part, à ce jour le 9 novembre 2010, une dizaine de correspondants étrangers sont toujours empêchés d’embarquer pour la ville de Laayoune, par les représentants de la compagnie gouvernementale Royal Air Maroc (RAM), à l’aéroport de Casablanca.

Selon nos sources, l’intervention a fait plusieurs dizaines de morts et une centaine de blessés. Selon la préfecture de Laayoune, les infrastructures du campement, auraient été entièrement détruites. Depuis plusieurs jours, le site est interdit à tout observateur étranger. La presse internationale s’intéressant à la question du Sahara occidental est la cible directe des autorités marocaines.

Reporters sans frontières condamne avec la plus grande fermeté l’interdiction imposée aux journalistes étrangers désirant se rendre à Laayoune, ou informer sur la situation des sahraouis. L’organisation exige l’arrêt de toutes les mesures visant à empêcher les journalistes de se rendre dans le campement près de la ville, afin d’y effectuer leur travail. Disposant du statut avancé auprès de l’Union Européenne et candidat à son intégration, le Maroc ne peut pas interdire le droit à l’image et l’accès à l’information.

Deux journalistes espagnols sauvés de justesse de la vindicte populaire

Le 5 novembre 2010, 7 journalistes espagnols ont été pris à partie par des militants pro-marocains, à l’intérieur même du tribunal de Casablanca, alors qu’ils couvraient le procès de 7 indépendantistes sahraouis, dits du « groupe de Tamek ». Deux d’entre eux, Eduardo Marin de la radio SER, et Antonio Parreño, de la chaîne TVE, ont été frappés à coups de poing et de pied. Ils ont été sérieusement blessés au visage. Les autres journalistes, couverts d’insultes et de crachats, ont aussi été molestés.

« Depuis huit ans que je travaille au Maroc, je n’ai jamais vu une telle violence, littéralement hors de contrôle. Dans l’ensemble, cela donnait l’impression que c’était organisé, mais que cela leur avait échappé. On remarquait des personnes en habit d’avocat qui semblaient donner des instructions à la police, d’autres qui avaient l’air de policiers en civil. Certains avocats nous insultaient en espagnol. (…) La passivité de la police m’a frappé. Certains agents riaient même. Les policiers ne sont pas intervenus tout de suite, mais seulement lorsque les coups commençaient à devenir dangereux », a déclaré à Reporters sans frontières Luis de Vega, correspondant du journal espagnol ABC.

Empêchés d’embarquer vers Laayoune

Le député européen Willy Meyer, et trois journalistes espagnols du quotidien Canarias 7 qui l’accompagnaient, ont été interdits de débarquer à l’aéroport de Casablanca, alors qu’ils se rendaient au campement de Laayoune, le dimanche 8 novembre 2010. Une fois arrivés, les autorités aéroportuaires leur ont signifié qu’ils ne pouvaient entrer sur le sol marocain.

De la même manière, 11 correspondants de journaux espagnols se sont vus refuser de se rendre à Laayoune, par voie aérienne. Au moment d’embarquer, les représentants de la Royal Air Maroc (RAM), compagnie aérienne gouvernementale, ont annoncé que leurs réservations avaient été annulées.

Le 25 octobre dernier, la RAM a bloqué l’embarquement à Casablanca de sept journalistes espagnols, pourtant accrédités comme correspondants de médias étrangers par le ministère de la Communication.

Les journalistes (deux représentants de la TVE, télévision publique espagnole, deux de la TV3, chaîne télé catalane, un de la radio SER, un du quotidien El Mundo et enfin un de l’agence de presse EFE) avaient l’intention de se rendre à Laayoune, afin de couvrir la mort dramatique d’un adolescent survenue la veille, à une quinzaine de kilomètres de la ville. Nayem El Gareh, 14 ans, avait été abattu par les forces armées marocaines lors du passage d’un barrage, près de Agdaym Izik. Plusieurs personnes avaient été blessées par les mêmes tirs.

Six des correspondants se sont vus annoncer à l’aéroport Mohammed V que leur réservation « avait été annulée par quelqu’un », sans plus d’explication. Les agences de tourisme ayant vendu les billets les ont informés par la suite que l’annulation avait été effectuée par un agent de la compagnie RAM, avec laquelle ils devaient voyager.

Le septième journaliste, qui avait pu obtenir normalement sa carte d’embarquement, a été prié par des policiers en uniforme, lors du passage du contrôle de sécurité, de la leur remettre pour une vérification. Elle ne lui a jamais été rendue. Il a dû rester à Casablanca ce jour-là.

Les agents de la RAM ont déclaré aux journalistes qu’aucune place n’était disponible sur les vols Casablanca-Laayoune avant le jeudi suivant, le 28 octobre. En réalité, ils ont tous pu réserver, par la suite, des billets sur le vol du lendemain, le 26 octobre, mais ont dû acheter de nouveaux billets. A noter que les agents du comptoir de la RAM n’avaient pas fourni aux voyageurs, comme ils l’avaient pourtant réclamé, un document prouvant qu’ils n’avaient pas pu embarquer.

Une fois à Laayoune, les sept journalistes ont été suivis par des policiers en civil et empêchés d’entrer dans le campement de Agdaym Izik, « faute d’autorisation du ministère de l’Intérieur ». De façon générale, les correspondants étrangers rapportent que couvrir la région sud du Maroc (Sahara) devenait de plus en plus difficile, en raison de diverses restrictions officielles et officieuses.

L’organisation rappelle que le ministère de la Communication a annoncé, le 29 octobre 2010, la fermeture des locaux de la chaîne qatarie d’information en continu Al-Jazeera, ainsi que du retrait des accréditations de tous ses journalistes (pour information : http://fr.rsf.org/maroc-fermeture-abusive-des-locaux-de-la-29-10-2010,38716.html).

Depuis juillet dernier, les journalistes de télévision doivent systématiquement demander l’autorisation de filmer en dehors de Rabat. Ils reçoivent rarement de réponse à leurs demandes.

RSF

yak
10/11/2010, 17h50
le royaume enchanté acculé de toute parts se referme sur lui meme, un sign qui ne trompe pas, le déchantement est totale ;)

keazy
10/11/2010, 17h56
Tres bien fait pour leur gueules a ces journalistes

Bachi
10/11/2010, 18h00
Le Maroc moderne, ouvert et pluriel et patati patata !
héhéhé

Je croyais que l'Algérie c'était du khoroto, mais le Maroc la bat dans ce jeu à pltes coutures...

mediteraneo
10/11/2010, 18h04
En france lors de la visite du president chinois, la presse a été bloqué par les forces de l'ordre pour ne pas approcher.. je ne parle meme pas des manifestants.. et à ce que je sache la France est une democratie..

yak
10/11/2010, 18h08
hnnn quoi !!!!!!! c'est quoi le rapporte entre les deux

le ridicule n'a pas de limites chez certains:22:

mediteraneo
10/11/2010, 18h19
Je t'explique.. cela veut dire que quand un etat souverain estime qu'il ne veut pas laissé la presse visiter un endroit pour des raisons qui lui sont propres, il n'a aucune honte à le faire meme si personnellement je ne suis pas de cet avis...

arazi
10/11/2010, 18h44
coup de chapeau a la diplomatie marocaine, les evenement de layoune n'ont pas été mediatisé.. certain doivent s'en mordre les doigts.
ni vu ni connu..

Cell
10/11/2010, 18h47
Les journalistes étrangers personae non gratae au Sahara occidental


ehhhh Oui , nettoyage en cours , repassez plus tard .

jawzia
10/11/2010, 18h57
ni vu ni connu..
Y a juste la quatrième commission de l'ONU qui prépare un dossier sur les exactions makhzeniennes, le conseil de sécurité qui, interpellé par la ministre espagnole des AE, va se réunir, l'ambassade du Maroc à Madrid bombardé par des ballons de peinture rouge, des députés qui ont interpellé et témoigné auprès de leurs assemblées parlementaires, la délégation marocaine qui s'est résignée à discuter la proposition Polisarienne à Manhasset, .....

Sinon, personne n'a vu :mrgreen:

mediteraneo
10/11/2010, 19h02
Jawzia, tu peux t'amuser à enumerer toutes les actions des polisariens et de leur protecteurs tes generaux moustachus.. ca peut te defouler certes.; mais rien ne changera.. personne au monde ne peut nous deloger de chez nous..aucune resolution onusienne contraignante pour le maroc ne pourra jamais etre votée.. Dans moins de deux ans, tu verras que ton abdelaziz rentrera tranquillement à Marrakech.. c'est dans l'ordre des choses..

arazi
10/11/2010, 19h04
les chaine satelitaire d'information francaise , ni vu ni connu:mrgreen:

arazi
10/11/2010, 19h05
jawzia

l'onu :mrgreen:
il y aura surment le coup de veto americano-francais

mediteraneo
10/11/2010, 19h08
Je comprends maintenant pourquoi les autorités marocaines ont laissé pendant un mois ces campements se constituer tranquillement... eh bien maintenant ils connaissent tous les fauteurs de troubles et autres independantistes un par un.. d'ailleurs à l'heure qu'il est ils sont tous arretés.. trop forts nos services..

jawzia
10/11/2010, 19h08
personne au monde ne peut nous deloger de chez nous..
Personne ne veut vous déloger de chez vous. Ce serait injuste et l'Algérie s'y opposera catégoriquement.;)

Vous serez délogé de chez les autres que vous occupez indument. Les délais qui nous sépare du dénouement sont inversement proportionnels aux appels (ridicule, entre nous) à la mobilisation générale.

les chaine satelitaire d'information francaise
Les chaines Ta3 El M'3alem el kebir ?:lol::lol:

mediteraneo
10/11/2010, 19h15
je reformule, le SO est chez nous et personne ne nous fera deloger de nos terres.. aucune resolution onusienne ne sera jamais contraignante pour le maroc.. nos amus y veillent.. vous pouvez gesticuler pendant encore 35 ans, rien ne nous fera ceder.. pire encore, je prédis que dans moins de deux ans ou 3 max.. le probleme sera definitivement reglé.. abdelaziz rentrera à marrakech apres avoir baisé les pieds de son maitre en guise de pardon.. c'est dans l'ordre des choses :)

jawzia
10/11/2010, 19h16
il y aura surment le coup de veto americano-francais
Coup de veto sur quoi ?


D'ailleurs, ce qui est bénéfique aux sahraouis ce sont les séquelles que laissent les différentes actions du Polisario : réfugiés, exactions, Aminatou, les campeurs, les 7 indépendantistes ....

Tu vois, c'est comme une bête, soit tu lui portes un seul coup fatal avec un énorme poignard ou bien lui planter à n'en pas finir des coups de canif qui individuellement peuvent paraitre insignifiants mais finiront par mener la bête vers une lente agonie.

jawzia
10/11/2010, 19h17
nos amus y veillent
A une lettre près, et c'est un autre scandale :mrgreen:

mediteraneo
10/11/2010, 19h17
Il se trouve que la bete en question est un lion... et ce n'est pas de petits moustiques inoffensifs qui vont le deranger...

Berberousse
10/11/2010, 19h24
mediteraneo (http://www.algerie-dz.com/forums/showpost.php?p=3085573&postcount=16)

nos amus y veillent

Jawsia (http://www.algerie-dz.com/forums/showpost.php?p=3085580&postcount=18)

A une lettre près, et c'est un autre scandale :mrgreen:Magnifique! :72:

Bachi
10/11/2010, 19h27
Mdrrrrrrrr

mediteraneo
10/11/2010, 19h28
Si on s'arrêtait sur les fautes de frappes.. on ne finira jamais.. faute d'arguments corrige moi mes fautes de frappe avec plaisir :)

Pecos
11/11/2010, 09h14
Citation:nos amus y veillent

nos amus y veillent
A une lettre près, et c'est un autre scandale :mrgreen:


MDR :mrgreen:

Arès
11/11/2010, 10h40
excellent Jawzia !:lol:

tkhalid
11/11/2010, 13h01
L’Algérie ouvre grand ses portes

Des rapporteurs spéciaux pour réhabiliter l’image du pays ?

selon al watan l algerie a décide enfin de s ouvrir sur le monde, démocratisation des pillages des fonds oblige. savez vous comment vos généraux arrivent a détourné de très grande masse de billets a l étranger? savez que le peuple algerien ne bénéficie même pas du quart des ventes de pétrole et de gaz algerien? savez vous que d ici un peu de temps sortira un indice des peuples les plus dupes du monde? connaissez vous le scenario
d apres boutef, y aura t il encore une guerre civile qui va retourner l algerie a une air de barbarie? savez vous que les algeriens en période de joie, 14 personnes ont été tués? savez comment est financé ce qui se passe a laayoun? savez vous qui est deriere ce financement? savez vous aussi que c est l argent du peuple algerien?
voulez vous savoir pourquoi vous n avez plus rien a faire sauf vous focaliser sur le maroc?
c est un état d âme voulu et bien travaillé par vos services secrets pour vous endormir, vous endoctriner pour ignorez tout ce qui se passe chez vous. je ne vais insulter personne en memoires des vrais algeriens freres qui ont des projets civilisés et ambitieux mais malheureusement ils sont soit tuès soit exilés et écartés par votre geinte militaire au pouvoir depuis une bonne lurette pour camoufler leur pillage au quotidien de vos richesses. le défunt rachid mimouni l avait bien exprimé dans son ouvrage "la malédiction".
avez vous vu les photos de jeunes gendarmes tués a laayoun? avez vous penser un instant a leur familles qui les attendaient pour célébrer l aid al kabir?
ils faut les voir car vous serez tourmenter le restant de votre putain de vie.
enfin je vous dit au diable votre voisinage merdique et assoiffé de sang comme si le sacrifice que vos ainés ont du vivre pour chasser les français de votre pays hanté par le sang des victimes.
adeiu algerie bien aimée,
t es tombé entre les mains de voyoux salis de sang
de victimes innocents
leur seule erreur est d avoir un voisin comme vous
un voisin qui se croit fort sans pouvoir le prouver
qui donnerai tout pour régner
sur un monde qui n a jamais existé
sans mémoire et sans avenir
il va a travers son imagination
creer un monde a lui sans destination
car sa destinée est entre les mains d autrui
adieu algerie bien aimée
grand salut a tes hommes perdus
orphelin ils t ont laissé
entre les mains de voyoux.

je ne veut pas de votre reponse
car je la connais deja

adieu algerie

Pecos
11/11/2010, 14h59
Et chez toi en Suéde, bikhir !!!:D

tkhalid
11/11/2010, 16h07
a part le conflit dont votre gouvernement foure son nez et veut enflammer toute une region en envoyant des camés foutre la pagaille afin de démontrer je ne sais quoi je dirai bikhi. mais au moins j ai compris que ca vous gène de parler d algerie, de ses problèmes, c est pour ca que je vous conseille vivement et amicalement de consulter un psy pour une therapie de groupe car les psychopates comme vous en algerie sont du nombre de 30 million, j ai exclus 3 million se sont ceux qui vous dirige et eux ce n est pas d un psy qu ils ont besoin mais un vrai tribunal pour que vous puissiez enfin decouvrir ce que vous perdez. vous ne vivez pas en algerie vous survivez. au lieu de prendre le torreau par les cornes vous l avez pris par la queue.
et croyez moi comme disait le connard de tchurchil : pas d amis pas d ennemis y a que les interets.

Cookies