PDA

Voir la version complète : Leila Ben Sedira sings "C'est l'histoire amoureuse" from Auber's Manon Lescaut


Aloha
14/11/2010, 16h43
Elle est vraiment excellente et cerise sur le gâteau elle est Algérienne ...
http://www.youtube-nocookie.com/v/ZzYNGoRlc_U?fs=1&

Ambrine
14/11/2010, 20h07
Ah tiens, ça existe, ce type d'Algérien/nes ? :)

Merci, Aloha !

Aloha
14/11/2010, 20h57
Oui Ambrine et je ne te cache pas que je suis très heureux de l'avoir découvert par hasard ... Une diva algérienne, quelque-uns de ses disques sont à la Bibliothèque Nationale de France (BNF). C'est très probablement l'éducation dont a bénéficie son père par le travail et non autre chose ... qui l'a aidé ... Il faut savoir que soprano est extrêmement difficile ... Oui nous avons une Diva dont personne ne parle et c'est dommage !
Voici probablement toute sa discographie

Leila BEN SEDIRA 1903 (Alger) - 1982 (Paris)
01 – Psyché (Manuel de Falla) – (avecc le quatuor Jamet) – Gramo W 1507 4m30
02 – Hyppolite et Aricie (Rameau) –« Rossignols amoureux » - Gramo W 1507 4m23
03 – Airs du 18ème siècle (anonyme) – (avec clavecin) - Gramo DB 5023 3m32
04 – Ariettes (Scarlatti) – (avec violon, cello, clavecin) - Gramo DB 5023 3m29
05 – Canzonetta (Pasquini) – (au piano Simone Gouat) – Gramo SK 101 2m42
06 – Aria (Caldara) – (au piano Simone Gouat) – Gramo SK 101 3m00
07 – Ridente la calma (Mozart) – (au piano Simone Gouat) – Gramo DA 5014 3m18
08 – Oiseaux si tous les ans & Un moto di gloria (Mozart)) - Gramo DA 5014 3m32
09 – Thème varié (Saint-Saëns) – Ultraphone BP 1537 3m04
10 – Le bonheur est chose légère (Saint-Saëns) - Ultraphone BP 1537 2m52
11 – La Perle du Brésil (David) – Couplets du Mysoli – Salabert 3339 3m01
12 – Les filles de Cadix (Delibes) – (orchestre dir. Frigara) – Salabert 3339 (1933) 2m51
13 – Manon Lescaut (Auber) – L'éclat de rire – (idem) - Salabert 3326 (1933) 3m33
14 – Lakmé (Delibes) – « Pourquoi dans les grands bois » - (idem) Salabert 3416 2m44
15 – Lakmé (Delibes) – Air des clochettes – Parlophone 59513 6m52
16 – Lakmé (Delibes) – « Dans la forêt près de nous » - Salabert 3416 (1934) 2m56
17 – Lakmé (Delibes) – « Sous le ciel tout étoilé » - Parlophone 29513 (1930) 3m01
18 – Les Contes d'Hoffmann (Offenbach) – Air d'Olympia – Parlophone 29518 2m51
19 – Les Noces de Jeannette (Massé) – Air des meubles – Salabert 332 (1933) 3m36
20 – Les Noces de Jeannette (Massé) – Air du rossignol – Salabert 3232 (1932) 3m53
21 – Le Congrès s'amuse (Heymann) - « Ville d'amour » – Salabert 3088 (1933) 3m20
22 – Le Congrès s'amuse (Heymann) – « Serait-ce n rêve ? » Salabert 3088 (1933) 3m03

Née à Alger le 17 février 1903, Leila Ben Sedira se destinait à l'origine à une carrière de pianiste. Au Conservatoire de Paris, elle eut la chance de suivre l'enseignement de Lazare Lévy. Pourtant c'est vers le chant qu'elle se tourne après que d'illustres professeurs découvrent le cristal et la fraîcheur de son timbre et sa faculté de se mouvoir avec la plus grande aisance et la plus parfaite ductilité dans les tessitures élevées. Le 4 Avril 1929, elle fait ses débuts à l'Opéra-comique dans le rôle d'Olympia des Contes d'Hoffmann. Par la suite, elle est affichée dans Barberine des Noces de Figaro, dans le rôle titre de Lakmé (Maurice Emmanuel qui assistait à la création de l'ouvrage disait que dans sa « voix féerique il retrouvait le souvenir de la créatrice de Lakmé Marie Van Zandt », dans Mireille, dans Masques et Bergamasques de Gabriel Fauré (Colombine) et dans la Rosine du Barbier de Séville (dont on dit qu'elle eut un jour en Bazile pour partenaire Chaliapine ; ce ne devait pas être à l'Opéra-comique). Elle ne se limita pas à la Salle Favart et on la vit en d'autres lieux. En 1931, elle fut, dans La Marchande de beignets, de la création de Cantegril de Roger Ducasse. Mais, à vrai dire, elle n'aimait pas tellement le théâtre, et, musicienne raffinée, c'est à son activité en récitals et concerts qu'elle acquit une notoriété largement internationale. Son répertoire qui allait des oeuvres classiques aux ouvrages les plus contemporains lui valut estime et succès en France, en Afrique du Nord, en Belgique, en Hollande, en Angleterre, en Italie, en Suède, en Egypte.
Elle donna maints concerts à la radio et fut un remarquable professeur d'interprétation. Enfin, nul n'oubliera son exquise interprétation du Petit Yniold dans le célèbre enregistrement intégral de Pelléas et Mélisande réalisé en 1942 sous la direction de Roger Desormière.
Elle est morte à Paris le 1er juin 1982.


Voilà ce que j'ai trouvé sur son père sur le net ...

BELKACEM BEN SEDIRA


"Auteur d'un dictionnaire et d'une grammaire portant son nom, ouvrages qui étaient répandus dans les établissements scolaires d'ALGERIE, mais aussi de traités de jurisprudence qui firent autorité en Droit musulman, Belkacem BEN SEDIRA vit le jour à BISKRA en 1845. Très brillant élève de l'école arabo-française de cette ville, il fut signalé à l'attention du Général DESVAUX qui commandait alors la Division de CONSTANTINE et put ainsi entrer au collège d'ALGER.
De 1860 à 1863, il mérita des notes si satisfaisantes qu'il fut envoyé, par les soins et aux frais du Gouvernement Général, à l'Ecole Normale de VERSAILLES où il passa 2 ans. En 1984, un jeune Kabyle : BEN ALI, bénéficiant de cette sorte de " bourse " vint le rejoindre...."

Ambrine
14/11/2010, 21h20
Tu nous mets le N°17 pour finir la soirée en beauté ?

Je sens que tu es un mélomane averti ... comment l'as-tu découverte ? J'ai vu une émission sur la chaîne algérienne (la diffusion pour émigrés) dans laquelle on parlait d'une chanteuse algérienne, crois-moi ou pas, on n'a même pas daigné donner son nom, j'ai eu beau faire une recherche à partir du lieu de son dernier concert et du peu d'éléments qu'ils ont bien voulu partager. Welou.
Ce serait bien qu'on crée un thread avec toutes ces pointures sur FA ... tu en détiens une magnifique.

Aloha
14/11/2010, 21h44
Bonsoir Ambrine,

Je vais regarder si je peux le trouver sinon j'ai vu que je peux l'acheter ...

Moi je suis un peu coupé non seulement de chez nous ... mais aussi de ce qui passe à la télé ici en France... cela fait des années que nous n'avons pas de télé.

Le 17 doit être un très joli morceau ;)

Ambrine
14/11/2010, 22h40
Re-bonsoir Aloha,

Je ne l'ai pas trouvé ... donc à défaut, voici du fox-trot. (En tout cas, merci pour cette découverte.)

lf_ojl3LruQ

Cookies