PDA

Voir la version complète : Le remaniement gouvernemental(france) : le bal des courtisans


kaiser
14/11/2010, 21h52
le dimanche 14 novembre 2010





Après une interminable gestation entachée du fait du Prince, le nouveau jeu de chaises musicales mis en scène par l’Elysée, s’il n’a pas leurré les français à qui on ne la fait plus depuis longtemps, aura enflammé l’esprit de cour comme jamais, au point d’exalter des ardeurs ministérielles plus soucieuses de leur avenir, que de celui de la France.
Un remaniement gouvernemental orchestré tel un bal de courtisans de l’Ancien Régime, et rythmé par les apparitions fulgurantes de certains impétrants au tout premier plan, surclassant tous les autres, avant de se voir infliger une humiliation cinglante, comme ce fut le cas pour celui qui jette aujourd’hui l’éponge : Jean-Louis Borloo. Le prétendant bafoué aux fonctions de Premier ministre vient, en effet, de refuser les maroquins de consolation que lui a proposés Sarkozy, les Affaires Etrangères ou la Justice, et a tiré sa révérence.
Alors que les conjectures cadencent, minute par minute, une réorganisation interne qui risque fort d’accoucher d’une souris, Jean-François Copé, le stratège, qui a prêté allégeance pour 2012, en n’ayant en tête que 2017, est assuré de prendre les commandes de l’UMP, au poste de secrétaire général.
A l’heure où l’oligarchie sarkozyste a perdu de sa superbe à l’épreuve du terrain, quid de la mixité métissée dans un casting récompensant la garde rapprochée dont le zélé Frédérique Lefebvre ? Parité et diversité obligent, Nicolas Sarkozy ne pourra pas couper à la photo de famille en couleur sur le perron de l’Elysée. Après les égéries papillonnantes - Dati, Yade et Amara - qui, loin d’être des muses de la méritocratie républicaine, se révélèrent de redoutables usurpatrices, le nom de Jeannette Bougrab, la repêchée promue au sommet de la HALDE, est sur toutes les lèvres.
Tandis que Rama Yade et Fadela Amara sont données perdantes, la première ayant fini par lasser dans son rôle surjoué de rebelle d’opérette, quand la seconde, très inspirée, avait choisi Borloo contre Fillon, traitant ce dernier de « bourgeois de la Sarthe », les couloirs du pouvoir bruissent de la récente rencontre entre Jeannette Bougrab et Nicolas Sarkozy.
Selon une source proche de son pygmalion présidentiel, la jeune femme réunirait toutes les qualités pour se voir propulser au rang prestigieux de secrétaire d’Etat : “Elle est beurette, diplômée, ne fait pas le ramadan et a fait un bon coup en s’affichant avec Elisabeth Badinter”, dans l’affaire de la crèche Baby-Loup. Au bal des courtisans, le reniement de soi est souvent une condition sine qua non pour plaire et complaire au souverain et à tous ses puissants réseaux, qui sélectionnent ou bannissent dans l’ombre


oumma.com

jawzia
14/11/2010, 21h58
Alliot-Marie chiraquienne de la première heure hérite des affaires étrangères. ;)

Juppé à la Défense. Retour de Xavier Bertrand.

Coppé prend le pouvoir à la tête de l'UMP.

kaiser
14/11/2010, 22h00
Ils quittent le gouvernement :
Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer
Eric Woerth, ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique.
Hervé Morin, ministre de la Défense
Patrick Devedjian, ministre chargé de la mise en œuvre du plan de relance
Christan Estrosi, ministre chargé de l'Industrie
Rama Yade, secrétaire d'Etat aux Sports
Anne-Marie Idrac, secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur, auprès de la ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi
Fadela Amara, secrétaire d'Etat chargée de la Politique de la Ville
Jean-Marie Bockel, secrétaire d'Etat à la Justice
Hubert Falco, secrétaire d'Etat à la Défense et aux Anciens combattants
Dominique Bussereau, secrétaire d'Etat aux Transports
Hervé Novelli, secrétaire d'Etat au Commerce, à l’Artisanat, aux Petites et moyennes entreprises, au tourisme et à la consommation
Marc-Philippe Daubresse, ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives
Valérie Létard, secrétaire d'Etat aux technologies vertes et aux négociations sur le climat
Alain Marleix, secrétaire d'Etat à l'Intérieur et aux Collectivités territoriales

Ils entrent au gouvernement :
Alain Juppé devient ministre de la Défense
Frédéric Lefevre, porte-parole de l'UMP, devient secrétaire d'Etat au Commerce, à l’Artisanat, aux Petites et moyennes entreprises, au Tourisme et à la Consommation
Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP, devient ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé
Philippe Richert devient ministre auprès du ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration, chargé des collectivités territoriales
Maurice Leroy devient ministre de la Ville
Patrick Ollier devient ministre auprès du Premier ministre chargé des Relations avec le Parlement
Marie-Anne Montchamp devient secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la cohésion sociale
Thierry Mariani devient secrétaire d'Etat auprès de la ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, chargé des transports
Jeannette Bougrab devient secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse

TAGHITI
14/11/2010, 22h07
Jeannette Bougrab devient secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse
ca sonne arabe ce nom?! Fille de Harki?

jawzia
14/11/2010, 22h13
Fille de Harki?
et juriste ;)

absent
14/11/2010, 23h19
Jean-Louis Borloo. Le prétendant bafoué aux fonctions de Premier ministre vient, en effet, de refuser les maroquins de consolation que lui a proposés Sarkozy

le seul vrai bonhomme de cette équipe !

les ministres changent mais l'état de la france va de mal en pis grâce à sorkosy :eek:

Tems
14/11/2010, 23h29
ce type a eu raison de ce pays !!! sa crains de plus en plus !!

Ambrine
14/11/2010, 23h38
Selon une source proche de son pygmalion présidentiel, la jeune femme réunirait toutes les qualités pour se voir propulser au rang prestigieux de secrétaire d’Etat : “Elle est beurette, diplômée, ne fait pas le ramadan et a fait un bon coup en s’affichant avec Elisabeth Badinter”,

N'importe qui est beur/ette maintenant ! Quand je disais que c'était un terme fourre-tout bien pratique pour lisser les pensées ! :mad:

Cookies