PDA

Voir la version complète : Tourisme, les gros investisseurs lorgnent sur l'Algerie.


zek
29/03/2006, 13h14
Bonjour, les gros projets vont se concretiser en partie grace aux hommes d'affaires arabes, ca va aller tres vite.
------------------------------------------------------------------------
Propriétaire de plusieurs chaînes hôtelières dans le monde, le holding lorgne la Tunisie et l’Algérie.

MBI & Partners Inter*national s’apprête à acquérir des hôtels en Tunisie et en Algérie, première étape de son déploiement au Maghreb. En visite en Tunisie du 5 au 9 mars, le patron du holding, l’homme d’affaires saoudien Mohamed Ibn Issa al-Jaber, s’est entretenu avec les ministres tunisiens du Tourisme, du Développement économique et de la Coopération internationale, des Finances, de l’Éducation et de la Formation. Il s’est aussi rendu dans les zones touristiques de Sousse et Hammamet. Ce quinquagénaire, connu aussi pour ses activités de mécène, notamment auprès des étudiants arabes et de l’Unesco, a annoncé la création d’un fonds d’investissement touristique baptisé MBI Tunisia Fund, d’un capital de 50 millions de dollars, répartis entre son groupe (60 %) et des banques locales (40 %).

Ce fonds, d’une durée de dix à quinze ans, prendra des participations majoritaires dans des hôtels tunisiens en difficulté, dont il assainira les finances, rénovera les installations et relancera l’activité. Sa gestion sera assurée par l’International Maghreb Merchant Bank (IMBank), première banque d’affaires au Maghreb, créée en 1995 et dirigée par l’Algérien Férid Ben Bouzid.

Les hôtels, rachetés ou pris en location, et gérés par une filiale, JJW Hotels and Resorts, vont être sélectionnés par une commission présidée par Laroussi Bayoudh, patron de la Société tunisienne de banque (STB). Une liste de 70 à 80 hôtels a été établie. La plupart sont mis sous séquestre au profit de banques et font souvent l’objet de décisions de vente judiciaire, généralement non réalisées faute d’acquéreurs. Ils sont situés à Djerba, Monastir, Hammamet et Tunis.

En Algérie, où il a séjourné les 10 et 11 mars, Jaber a étudié avec ses hôtes les modalités d’acquisition de l’hôtel El-Safir, au centre d’Alger, qui compte 330 chambres et 3 appartements. Il est géré par EGT Centre, une société publique par actions (SPA) qui administre dix hôtels, dont deux 5 étoiles à Alger (Mercure et Sofitel). L’homme d’affaires saoudien s’est aussi rendu dans le sud du pays où le gouvernement projette de créer des zones touristiques.

Créé il y a seize ans, MBI & Partners International emploie 9 500 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 3,8 milliards de dollars. Le holding est constitué de plusieurs groupes, dont Ajwa, composé de douze sociétés en Arabie saoudite, Égypte et Tunisie, et qui exporte des produits alimentaires, pour un chiffre d’affaires de 320 millions de dollars ; Jadawel International, qui possède et gère des complexes résidentiels de luxe au Moyen-Orient pour un chiffre d’affaires de 150 millions de dollars ; et JJW Hotels & Resorts, qui détient et gère un portefeuille de 55 hôtels d’une capacité totale de 5 000 chambres en France, au Royaume-Uni, en Autriche, au Portugal, au Moyen-Orient et en Égypte. Créé en 1989, JJW Hotels & Resorts emploie 3 000 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 250 millions de dollars.
http://www.jeuneafrique.com/jeune_afrique/article_jeune_afrique.asp?art_cle=LIN26036suiteeni brh0

I

auscasa
29/03/2006, 15h39
vraiment les arabes petrolier font du super travaille cette foix, ils n'investissent plus au usa et en europe comme avant c'est un bon signe.

bonne nouvelle pour l'algerie et la tunisie. esperons plus d'investissement entre pays arabes.

Gamal
29/03/2006, 15h54
Le secteur du tourisme en Algérie est encore vierge il ya d'enormes opportunités a saisir surtout ds le grand sud.
Donc si ces pays ne savent plus ou placer leur fortune :lol:

auscasa
29/03/2006, 15h57
Gamal il y a pas plus facille que d'investir a new york ou londre.... mais ces pays font un grand effort dans la region ils faut les encourager.

pour dire qu'ils n'ont pas ou placer leur argent je le crois pas, parceque investir dans les grandes compagny americainne.... il y a pas de plus facille et c'est plus sure que d'investir dans nos pays malheureusement.

alors Bravo pour les midle eastern, et esperons plus.

kerouac
30/03/2006, 01h01
Salut à vous tous,

Comme il est difficile d'obtenir des images de l'Algérie !

Par exemple, si je vais sur le site dehttp://www.voyage.fr/chaine/Toutes_nos_videos/index.shtml , je trouve aisément des vidéos sur le Maroc mais rien sur l'Algérie !

Qu'en est-il de la région d'Oran, à l'ouest ou à l'est, sur la côte méditéranéenne ?

Existent-t-ils des endroits ou il est possible de se la couler douce, des endroits ou écouler des jours paisibles, avec pas trop loin un petit port de pêche là ou mettre en rade son petit voilier, là ou bien manger, bien vivre en général, loin des hyper-complexe récréo-touristique bétonné ?

Qu'en est-il des tarifs pour louer une petite maison sympa pour quelques mois ?

Vous voyez le topo ?

J'apprécierais énormément des réponses sur le sujet, même s'il s'agissait que d'informations partielles.

Merci à vous tous :confused:

DZmes Bond
30/03/2006, 05h30
Salut Kerouac,

Pour quelques photos sur l'Algérie (c'est vrai que c'est plus difficile d'en avoir ;)), regarde le lien suivant :

http://www.yannarthusbertrand.com/yann2/affichage.php?reference=TVDC%201_ALG&pais=Algerievueduciel

Aussi, le tourisme est beaucoup moins développé, moins de bétons, énormément de plages et d'endroits sauvages... espérons que la plus grande partie reste ainsi car de grands groupes lorgnent sur les nombreux sites magnifiques... :confused:

Dans la section "Vacances et Voyages", se trouve une section ou tu auras des réponses. ;) Ouvre un nouveau post avec tes questions. ;)

auscasa
30/03/2006, 06h18
belle photos, MR Band, Merci

gdesmon
30/03/2006, 09h32
Vous parlez toujours d' investissements à Londres ou à New York mais sans vouloir vous décevoir les plus gros investissments sont le plus souvent accueillis ... en France (le tourisme à Paris et sur la cote d' Azur fait l' objet de gros investiissement des grosses fortunes Arabes ) A lire ci-dessous pour vous éclairer :

Les Français boudent la mondialisation, la France non
Alors que 36% des Français estiment que la mondialisation n'est pas la meilleure voie d'avenir, l'OCDE dresse un panorama qui précise la place de l'Hexagone dans le processus d'ouverture économique.

A en croire une enquête réalisée par l'institut de sondage international GlobalScan, citée par la Figaro, les Français seraient parmi les plus réfractaires à l'économie de marché et à la mondialisation : seuls 36% d'entre eux sont d'accord avec l'affirmation que l'économie de marché et l'ouverture à la mondialisation, constitue le meilleur système pour l'avenir. La France est même le seul pays à avoir une proportion de "non" supérieure aux "oui". Par comparaison, 65 % des Allemands, 67% des Britanniques, 63% des Espagnols et des Polonais, 59% des Italiens, 71 % des Américains, 74 % des Chinois, 70% des Indiens et des Coréens du Sud se disent d'accord avec cette affirmation. Selon un autre sondage réalisé l'an dernier par le German Marshall Fund, les Français redoutent particulièrement l'ouverture des frontières, 74% d'entre eux reprochant à la mondialisation de "réduire le nombre d'emplois".

Est-ce parce que la France est particulièrement bien engagée dans le processus ? Dans son panorama des statistiques 2006, qui rassemble quelque 150 indicateurs sur trente pays membres, l'OCDE consacre un focus spécial sur la mondialisation économique, qui permet de mieux cerner la place de chaque pays dans le paysage économique mondial. Mesurée par la part du commerce de biens et de services dans le PIB, l'intégration de la France (26%) dans le commerce international est moins importante que l'Allemagne (35%), semblable à la Grande-Bretagne et bien supérieur aux Etats-Unis (13%). Si sa part de marché au sein des échanges entre pays de l'OCDE a été divisée par deux entre 1998 et 2004 (4% du total), elle reste le 3ème partenaire de l'OCDE, derrière les Etats Unis et l'Allemagne. Dans un contexte où la part des pays non-OCDE, Chine en tête, est évidemment celle qui a le plus progressée.
Quatrième exportateur de services mondial, la France est assez bien placée sur les biens de très haute technologie. Avec 22,5% de produits de haute technologie dans ses exportations totales de biens, l'Hexagone est proche de la moyenne de l'OCDE, devant l'Allemagne (19%) mais loin derrière la Grande-Bretagne et les Etats-Unis (35%).
Mais c'est surtout en terme d'investissements directs que la France se distingue dans le paysage mondial. Sur une moyenne 2002-2004, elle a été le 4ème pays d'accueil de ces investissements, pour un montant moyen de 40 milliards de dollars. Elle a aussi été le 4ème pays d'origine avec quelque 50 milliards de dollars. En France, l'emploi sous pavillon étranger représente plus d'un quart de l'emploi industriel, quand la proportion est bien inférieure à 20% en Allemagne, en Espagne, en Italie et aux Etats-Unis.

kerouac
30/03/2006, 14h44
Merci Bond pour les photos,

C'est vrai que, vacance-voyage serait beaucoup plus approprié. :rolleyes:

Le climat québecois d'hiver me pèse de plus en plus et j'ai la chance de pouvoir m'offrir le mois de janvier au complet en vacance et, d'ici peu, j'aurai l'occasion de fuir les rigoureux hivers québecois en entier.
Avec l'age, les climats tropicaux m'épuisent par leurs chaleurs et humidité, je préfère les 15-18 degrées le jour et les 8-10 la nuit.
Pas facile la vieillesse... :)

J'y vais reluquer de ce pas et merci... ;)

Cookies