PDA

Voir la version complète : Maroc : le taux d’électrification rurale atteint 96,5%


Raco
19/11/2010, 15h52
Le taux d’électrification rurale (TER) au Maroc a atteint ainsi 96,5% à fin 2009 contre 95,4% une année auparavant. Le TER est passé de 18% à 96,5% entre 1996-2009, période durant laquelle les réalisations ont concerné 35.670 villages au Maroc regroupant 1.918.002 foyers (environ 11,5 millions d’habitants) ayant bénéficié de l’accès à l’électricité.

La demande électrique nette, quant à elle, a atteint 25.016,3 GWh à fin décembre 2009, soit une augmentation de 4,2% par rapport à celle enregistrée en 2008. Cette demande a été satisfaite à hauteur de 13% à partir des énergies renouvelables, 42,2% par la production d’origine charbon, 13,6% d’origine fioul, 11,9% à partir du gaz naturel et 19,3% par les importations. Au total, 35.000 douars (plus de 1,88 million habitations) ont bénéficié du programme d’électrification rurale globale (PERG), depuis sans lancement en janvier 1996.

Les réalisations dans le cadre du PERG ont nécessité un investissement global de 17 milliards de dirhams. 3.000 douars supplémentaires sont programmés dans le cadre de la dernière phase de ce programme.
Au Maroc, 45 % de la population vit dans des zones rurales. L’ électrification de ces régions se fait soit en les reliant au réseau interconnecté, soit de façon décentralisée, grâce à un équipement photovoltaïque.

Le PERG finance aussi la construction de lignes haute tension et de postes source. Ces infrastructures permettent au Maroc de faire face à une demande croissante en électricité. Le gouvernement marocain a mis en œuvre un plan d’ équipement électrique prévoyant au niveau national plusieurs centrales électriques fonctionnant à base d’ énergie éolienne, solaire, au gaz, au charbon et au fioul.
Ainsi, un programme d’ optimisation de l’ hydroélectricité a été mis en place pour la construction d’ une station de transfert d’ énergie par pompage de 400 MW tous les 4 à 5 ans, ainsi que l’ équipement des barrages qui ne le sont pas encore.

Outre l’ accélération de la cadence de construction de stations de plus de 4000 MW, dont la centrale thermique de Safi (310 km au sud de Rabat) et les nouvelles unités de Jorf Lasfar, un projet de centrale électrique de 100 MW fonctionnant à base de schistes bitumineux est programmé à Tarfaya (1.100 km au sud de Rabat).
L’ agenda prévoit la mise en service du parc de 300 MW à la fin 2012. Le programme "Energipro" de 1.000 mégawatts, qui vise à introduire l’ éolien progressivement dans la production électrique globale du pays, a été mis en place. Il permettra d’ exploiter le potentiel éolien du Maroc qui s’ élève à 6.000 MW.

La nouvelle station solaire dans la commune de Beni Mathar dans la province de Jerada à l’ est du pays, d’ un coût de 4,6 milliards de DH, permettra de couvrir 8% de la consommation nationale à court terme et 20% à l’ avenir.
L’ interconnexion électrique avec les pays voisins sera renforcée. Ainsi, une troisième ligne électrique s’ ajoutera aux deux lignes qui relient déjà le Maroc à l’ Espagne, portant ainsi la puissance de l’ interconnexion de 1.200 à 1.700 MW. Une troisième ligne est également en cours d’ ouverture avec l’ Algérie.

Pour renforcer la sécurité d’alimentation du pays, améliorer la qualité de service et participer à l’intégration du marché régional de l’électricité, l’ONE (Office marocain de l’ électricité) entreprend un programme important, d’environ 20 MMDH, de développement de son réseau de transport, de distribution d’électricité et d’achèvement du programme PERG.
En même temps, la stratégie nationale veille à intégrer les plans et programmes en cours de finalisation tels que le Maroc Vert, les nouvelles villes ou encore le dessalement de l’ eau de mer.

Par Ayyoub Chehbouni et Linfeng

(Xinhua)

SLOUGI
19/11/2010, 17h32
Je ne savais pas qu'Ayoub travaillait pour les Chinois.:mrgreen:

atlante
19/11/2010, 18h57
Ayoub .........voila tes sources donc :D

Plus sérieusement , le maroc avance en toute quiétude , la paix règne , alhamdouliah

samarkand777
19/11/2010, 19h58
bravo rien a dire si les chiffres sont exactes.mais passer de 18% a pres de 100% ca parait irreel

Mounir.
19/11/2010, 20h14
ca parait irreel si tu prends que les chiffres et tu juges d une maniere selective mais si tu prends en consideration qu on est a un mois de 2011 et que les 18,5% dattent de 15 ans......

krackowiak
19/11/2010, 20h14
inchallah la même chose pour le raccordement au réseau d'eau potable

auscasa
19/11/2010, 20h17
c'etais programmer, la generalisation de l'electricite en 2010 et pour l'eau c'est 2012, on est a 84% a fin 2009.

krackowiak
19/11/2010, 20h24
si tu prends en consideration qu on est a un mois de 2011 et que les 18,5% dattent de 15 ans......

ce qui est irréel c'est que le gouvernement marocain avait déjà annoncé en 2007 que l'electrification rurale était à 100%

krackowiak
19/11/2010, 20h36
on est a 84% a fin 2009.
84% c'est le taux d'accès à l'eau potable ce qui inclut les puits, les fontaines et les sources

le taux de racordement au réseau d'eau potable doit être à moins de 50% pour le monde rural

azouz75
19/11/2010, 21h51
Auriez vous une explication:


Le taux d'électrification du monde rural maroc atteint 92 %

22.11.2007


Quelque 31.000 douars ont été raccordés au réseau électrique depuis le lancement du Programme d'électrification rurale global (PERG), avec un taux de couverture de 92 % contre 18 % seulement en 1995, a indiqué la ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, Mme Amina Benkhadra.





:rolleyes:

megamax
19/11/2010, 22h01
azouz kzskz tu n'as pas compris ?

krackowiak
19/11/2010, 22h03
Auriez vous une explication:
Aucune

Conférence Internationale sur l'électrification rurale en Janvier
2 Octobre 2007

Pour en témoigner, l'Office National de l'Électricité (ONE) du Maroc, en partenariat avec la Fédération Nationale de l'Électricité et de l'Électronique (FENELEC), organise à Marrakech, les 23 et 24 janvier 2008, la Conférence Internationale sur l'Électrification Rurale (CIER). Cette conférence coïncide avec la fin du Programme d'Électrification Rurale Global (PERG) qui a permis au Maroc de généraliser l'accès à l'électricité dans le Royaume en 2007 alors que ce taux ne dépassait pas 18 % en 1995, permettant ainsi de mettre l'électricité à la disposition de 12 millions d'habitants ruraux.
L'occasion sera donnée de présenter le bilan de ce programme et les défis techniques, humains, financiers, surmontés pour atteindre les résultats enregistrés.

Raco
20/11/2010, 13h13
Accès universel à l'électricité
Une entreprise au service du développement durable

AVEC LE PERG, L'ONE est au cœur de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain.

A quelques mois de la fin du PERG, Programme d'Electrification Rurale Globale lancé par l'ONE, en 1996, l'Office peut se targuer de tenir le pari ambitieux de généraliser l'accès à l'électricité. Ce programme qui a nécessité une enveloppe budgétaire de près de 17 milliards, répond parfaitement bien à l'esprit de l'Initiative nationale de développement humain et sera, bientôt, prolongé par le Programme de Valorisation de l'Electrification Rurale le (PVER ).
Le PERG véritable vecteur du développement
Mais au-delà des chiffres, une avancée d'une telle envergure a un impact important sur la population. Cela change tout simplement la vie des gens. Le quotidien devient autre, les intérêts, les activités et les objectifs se transforment. Bref, c'est l'émergence d'un nouveau mode de vie qui s'installe :


Équipements des ménages ruraux,
Hausse des taux de scolarisation,
Développement de la petite industrie de l'agriculture et des achats artisanaux.

Le PERG est un projet qui répond aux ambitions de l'initiative pour le Développement Humain.


Bilan du PERG : le taux d'électrification rurale atteint 95,4% à fin 2008

Le Programme d'électrification Rurale Global a permis en 2008 l'électrification de 2 290 villages par réseaux interconnectés et 490 villages électrifiés par kits photovoltaiques, permettant ainsi à 99 596 nouveaux foyers ruraux de bénéficier de l'électricité.
A fin 2008, 34 419 villages ruraux ont été électrifiés au titre du PERG, et ce depuis son lancement en 1996. Ceci correspond à l'électrification de 1866556 foyers. Le taux d'électrification rurale (TER) a atteint ainsi à fin décembre 2008 : 95.4%.

EVOLUTION DU TAUX D'ÉLECTRIFICATION RURALE
http://www.one.org.ma/images/perg_2008.gif

jawzia
20/11/2010, 14h32
En 2007, le taux d'électrification était de 100% pour les uns, 72% pour les autres et supérieur à 90% pour l'ONE

Voilà ce qu'en dit le HCP dans la page 128 de ce document : http://www.hcp.ma/pubData%5Cindsoc%5CIndicatSoc2007.pdf



Extrait :

http://img199.imageshack.us/img199/241/hcpb.jpg

krackowiak
20/11/2010, 16h33
Occupez vous du votre,cela ne regarde que les Marocains.point/.
dans ce cas commence par dégagez de ce forum algérien

eagle19
20/11/2010, 16h39
Auriez vous une explication:


c'est vrai que les nouveaux inscrit n'ont pas eu "la chance" d être là pendant les grandes discussions autour de l electrification qu on a débatut en longueur et en largeur, avec tout le pq du comment, que ce soit coté marocain qu algérien...

mais excusez moi de ne pouvoir rentrer à chaque fois q'un nouveau arrivant pose de tel questions, car à la longue ça devient répétitif...

krackowiak
20/11/2010, 16h43
Azzouz75 qui a posé la question est bien plus ancien que vous

eagle19
20/11/2010, 17h30
Azzouz75 qui a posé la question est bien plus ancien que vous


qui sait, peut etre qu il etait pas là pendant ces discussions, ou a oublié...;)

par contre Jawzia est un cas spécial...

Cookies