PDA

Voir la version complète : La Minurso capable pour une enquête libre et indépendante?


TAGHITI
20/11/2010, 18h31
L'Espagne cherche à un rapport «indépendant» sur les raisons des troubles dans Sahara Occidental

L'Espagne veut voir un rapport "claire et indépendante" sur les actions des forces de sécurité marocaines lors du démantélement d un camp de protestation dans le territoire contesté du Sahara occidental, a declaré jeundi la ministre des Affaires étrangères Trinidad Jimenez devant le Parlement.

Jimenez voit l'actuelle Mission de l'ONU pour le référendum au Sahara occidental, la MINURSO, comme le mieux adapté à la production d'un tel rapport, les sources de ministère des Affaires étrangères a déclaré à Efe.

MINURSO a été déployée en 1991 après que le Maroc et le Front Polisario - représentant les Sahraouis d'origine - a décidé de suspendre les hostilités en vue d'un référendum sur l'avenir de l'ancienne colonie espagnole.

Le plébiscite a pas encore eu lieu.

Dans ses commentaires aux législateurs, Jimenez ne précise pas qui doit mener l'enquête sur les événements de la semaine dernière au Sahara occidental, mais lorsqu'ils sont interrogés par les journalistes par la suite, elle a mentionné la Minurso, les Nations Unies pour les réfugiés et Human Rights Watch que des possibilités.

"Il est nécessaire que la communauté internationale de connaître le solde final de ce qui s'est passé à faire une déclaration définitive, avec des données précises et fiables, par le biais d'un rapport clair et indépendant", a déclaré le ministre de la commission des affaires étrangères de la Chambre basse.

Le conflit au Sahara occidental date de 1975, quand le Maroc a proposé d'annexer le territoire après l'Espagne a abandonné le contrôle, bien que le Polisario pratiquement abandonné la lutte armée dans les années 1990.

La dernière crise a commencé le 8 novembre, lorsque la police marocaine et les soldats ont envahi le camp Gadaym Izik mis en place en dehors de Laayoune, la capitale administrative du Sahara occidental, par plus de 12.000 Sahraouis protester contre la règle de Rabat.

Rabat dit les affrontements a fait 13 morts, tous, sauf deux d'entre eux les membres des forces de sécurité marocaines.

Mais, selon le Front Polisario, 19 Sahraouis ont été tués et des centaines d'autres blessés, tandis que 159 sont portées disparues.


Fox News

Cookies