PDA

Voir la version complète : L'OMCT plaide pour une enquête "exhaustive et transparente" sur l'attaque contre le camp de Gdeim Iz


chene
21/11/2010, 12h21
Genève, 20/11/2010 (SPS) L'Organisation mondiale contre la torture (OMCT) a appelé à l'ouverture d'une enquête "exhaustive et transparente" sur la répression menée par les forces marocaines dans le camp de Gdeim Izik, près de la ville occupée d'El Aaiun.

L'OMCT a rappelé, dans ce cadre, les conditions ayant entouré l'installation de milliers de Sahraouis dans ce camp, en octobre 2010, et la mort, le 24 du même mois, de l'enfant Zoubir Najem El Garhi, âgé de 14 ans, assassiné par les forces de répression marocaines qui ont tiré à balles réelles sur un véhicule, faisant également des blessés.

Après avoir relevé que les unités militaires marocaines sont rentrées de force dans le camp, le 8 novembre passé, lors d'un assaut ayant fait des morts et des blessés, l'OMCT a souligné que les manifestations qui ont éclaté, par la suite, à El Aaiun marquent le rejet des Sahraouis du démantèlement du camp de Gdeim Izik.

L'OMCT a exprimé sa préoccupation quant au sort réservé aux centaines de Sahraouis arrêtés par les forces marocaines lors de ces manifestations. Elle a appelé les autorités marocaines a garantir "l'intégrité physique et psychologique" des Sahraouis arrêtés, à "faire cesser les abus, torture et mauvais traitements" infligés aux Sahraouis en détention et à leur garantir un jugement juste et équitable.

Elle a déploré, en outre, l'absence des médias pour informer l'opinion internationale sur ce qui s'est passé à Gdeim Izik.

Constatant que ce sont les autorités marocaines qui avaient interdit aux journalistes et aux observateurs internationaux de se rendre dans la ville occupée d'El Aaiun, l'OMCT a également déploré le recours de ces autorités à la publication d'informations "confuses" et "vagues" sur la situation qui prévalait dans le camp et dans la capitale sahraouie occupée.

L'OMCT a regretté, enfin, le fait que la mission de Nations unies au Sahara Occidental, la MINURSO, ne soit pas dotée de prérogatives élargies à la surveillance des droits de l'Homme.(SPS)

020/090/700 201900 NOV 010 SPS

megamax
21/11/2010, 12h23
tiens donc

sps ne parle plus de "dizaines de cadavres" etc...

se réveilleraient ils donc ?

chene
21/11/2010, 12h32
des morts et des blesses c est du pareil au meme

Tellus
21/11/2010, 12h36
sps ne parle plus de "dizaines de cadavres" etc...


et pourtant la majorité de nos "amis" FAistes de cette rubrique ont avalé la couleuvre, ce qui explique leur prédiposition à avaler n'importe quoi du moment que ça dénigre le MAROC
Quelle honte et quelle défaite pour ALGER
suivi de la gifle du conseil de sécurité Boutef et les généraux ne dorment plus je leur conseille des antidepressurs "le Karkoubi" :lol:

Berberousse
21/11/2010, 12h40
Constatant que ce sont les autorités marocaines qui avaient interdit aux journalistes et aux observateurs internationaux de se rendre dans la ville occupée d'El Aaiun.

Ils fallait bien qu'ils cachent leurs actes barbares. :rolleyes:

eagle19
21/11/2010, 14h57
des morts et des blesses c est du pareil au meme


tu veux dire quoi par là?
que 200.000 égorgé et 10 égorgé est la même chose...tu sais je t'avais dit que tu n as pas de dignité humaine...mais là....

chene
21/11/2010, 14h59
mais l a quoi !!!

-----------------------


vous avez spolie un pays entier tue massacre violente et tu veux te prendre pour le messie

Tellus
21/11/2010, 15h08
vous avez spolie un pays
vous avez un grand sahara où l'AQMI bombe le torse au vu et au su de votre ANP,
donnez le au polsariens et foutez nous la paix, ça résoudera le problème de l'aqmi

chene
21/11/2010, 15h29
vous avez un grand sahara où l'AQMI bombe le torse au vu et au su de votre ANP,
donnez le au polsariens et foutez nous la paix, ça résoudera le problème de l'aqmi

-----------------------


non le polisario n est pas un peuple a quemander quoi que se soit il veut son pays point

Cookies