PDA

Voir la version complète : Maroc : Les journalistes étrangers enfin admis


Raco
22/11/2010, 13h56
22 novembre 2010 El Mundo Madrid

El Mundo, 22 novembre 2010

"Le Maroc maîtrise Laayoune par son reseau de délateurs" titre le quotidien El Mundo, qui a enquêté sur le “contrôle de fer” que Rabat a imposé sur la capitale du Sahara-Occidental après les émeutes qui ont suivi le démantèlement du camp de réfugiés sahraouis de Gdim Izik, le 8 novembre. Les violences avaient provoqué la mort de 11 membres des forces de l'ordre marocaines, de plusieurs civils sahraouis (ente 2 et 4 selon Rabat, 36 selon les indépendentistes du Front Polisario) et d'un citoyen espagnol.

Le quotidien revient également sur le black-out de l'information imposé par le Maroc jusqu'au 21 novembre. Le gouvernement marocain, qui accusait la presse de soutenir la cause des indépendantises, avait alors interdit aux journalistes étrangers l'accès à l'ancienne colonie espagnole annexée par Rabat en 1976, provoquant ainsi une tension diplomatique avec Madrid. Le gouvernement espagnol s'est toutefois refusé à condamner l'assaut des forces marocaines, au nom des bonnes relations avec le Maroc.

http://www.presseurop.eu/files/images/briefcover/22112010-El-Mundo-100.jpg?1290429236

chene
22/11/2010, 14h01
ou est ce que c est marque ca !

Raco
22/11/2010, 14h10
Dans presseurope ICI (http://www.presseurop.eu/fr/content/news-brief-cover/398591-les-journalistes-etrangers-enfin-admis)

mohand-ameziane
22/11/2010, 15h35
l'article ne dit rien sur le retour de la presse etrangère

galaxy
22/11/2010, 18h30
Les journalistes étrangers enfin admis





tout est propre le sang des sahraouis nettoyé et les fosses communes bien dissimulé

Bourguignon89
22/11/2010, 18h48
La presse n'aurait pas dû être empêché d'exercer lors des évènements c'est pourtant clair .

megamax
22/11/2010, 19h22
La presse n'aurait pas dû être empêché d'exercer lors des évènements c'est pourtant clair .


comme ça on aurait eu qq dizaines de journalistes egorgés ou enlevés, vu le profil des meneurs. Car quoi de mieux qu'un journaliste assassiné pour les medias ?

quel raisonnement

le meilleur reste à venir

mohand-ameziane
22/11/2010, 20h22
La presse n'aurait pas dû être empêché d'exercer lors des évènements c'est pourtant clair .


comme ça on aurait eu qq dizaines de journalistes egorgés ou enlevés, vu le profil des meneurs. Car quoi de mieux qu'un journaliste assassiné pour les medias ?

quel raisonnement

le meilleur reste à venir


il n'y a eu qu'un taghout d'égorger pourquoi faire une generalité

megamax
22/11/2010, 20h29
un c déjà trop mon ami

c déjà trop

TAGHITI
22/11/2010, 20h43
tout est propre le sang des sahraouis nettoyé et les fosses communes bien dissimulé

un nettoyage qui a duré deux semaines, c est qu ils avaient du boulôt !

Nomad7
22/11/2010, 20h46
comme ça on aurait eu qq dizaines de journalistes egorgés ou enlevés, vu le profil des meneurs. Car quoi de mieux qu'un journaliste assassiné pour les medias ?


C'est mignon de se soucier de la vie des journalistes étranger et de ne pas se soucier de la vie des soldats marocains désarmés envoyés aux criminels sahraouis.

megamax
22/11/2010, 21h07
nous nous soucions de la vie de nos soldats figures toi

c pour ça qu'on ne s'embarque pas dans une guerre avec un certain voisin

car dans une guerre il n'y a jamais ni vainqueur ni vaincu

il y a tout simplement des morts des 2 cotés

et pour éviter ça, ce n'est pas du nif qu'il faut avoir mais du courage

chene
22/11/2010, 21h10
mdr les seules journalistes autorises sont el mundo et el pais sitou le retse nada

Cookies