PDA

Voir la version complète : Une valorisation qui pourrait peser sur le dossier Djezzy en Algérie


ayoub7
22/11/2010, 18h32
Une valorisation qui pourrait peser sur le dossier Djezzy en Algérie

Qatar Telecom (QTel), via sa filiale Wataniya Telecom et son partenaire tunisien Princess Holding, ont signé un accord de prise de contrôle des 50% d'Orascom Telecom Tunisie détenus par Orascom Telecom Holding (OTH).

L’annonce a été faite lundi 22 novembre par le groupe qatari, confirmant ainsi les informations exclusives publiées par TSA les 13 et 24 octobre. QTel, qui détenait 50% de Tunisiana, a exercé son droit de préemption à la demande du gouvernement tunisien qui n’a pas souhaité voir le russe Vimpelcom s’emparer de l’opérateur mobile tunisien.

Avec cette opération, QTel détient désormais 100% de Tunisiana. La transaction devrait être finalisée début 2011. QTel déboursera 1,2 milliards de dollars, soit près de 7 fois l’Ebidta de Tunisiana en 2009 qui a atteint 369,63 millions de dollars. Ce montant est proche de celui avancé par notre source le 24 octobre. « Un accord à 1,1 milliard de dollars serait une bonne chose pour les deux parties », avait-elle indiqué. Initialement, QTel avait proposé 900 millions de dollars et OT souhaitait obtenir 1,3 milliard de dollars.

L’aboutissement de l’accord entre QTel et OTH va peser sur le dossier Djezzy. Désormais, Alger pourra difficilement justifier un autre multiple de valorisation que ceux pratiqués en Tunisie et au Maroc. Si le même multiple est retenu, la valeur de Djezzy atteindrait 6,5 milliards de dollars. C’est inférieur à la somme demandée par OTH - 7,8 milliards de dollars - mais c’est aussi largement au-dessus des chiffres avancés par le gouvernement dans la presse, estimant Djezzy à 2 milliards de dollars.

TSA

Cookies