PDA

Voir la version complète : La LDJ tente de détruire une exposition photo sur les massacres à Gaza


DZone
23/11/2010, 14h43
Appliquant le mot d’ordre lancé par le CRIF, une trentaine de voyous dont certains (mais pas tous) encagoulés et munis de casques de moto ont attaqué dimanche en début d’après-midi le Musée d’Art Moderne de Paris (11 Avenue Wilson, 7016 – Paris – M° Iéna ou Alma-Marceau, ligne 9), pour tenter de détruire une exposition photographique consacrée aux massacres d’Israël de décembre 2008 – janvier 2009 dans la bande de Gaza.

Les voyous ont tenté d’atteindre la galerie d’exposition au sous-sol du musée pour saccager le travail du photographe Kai Wiedenhöfer. Sans succès : l’accès leur a été barré par le service de sécurité du musée.
Ils ont alors perturbé l’entrée des visiteurs en scandant des slogans hostiles à la direction du Musée d’Art Moderne et apposé des autocollants sur lesquels on pouvait lire : « Antisionisme=Antisémitisme politique //A bas l’antisémitisme d’où qu’il vienne //Le palestinisme actif, c’est l’activisme antijuif//Stop au palestinisme antijuif ».

Les émules des nazis n’ont évidemment pas craint, dans leur assaut, de tenter de saccager les multiples œuvres exposées aux côtés des photographies de Gaza dans l’enceinte du Musée d’Art Moderne (MAM), à savoir les toiles de Pablo Picasso, Henri Matisse, Amadeo Modigliani, Marc Chagall ou Henri Matisse.

Pas plus qu’ils ne se souciaient, quand ils attaquaient la librairie Résistances à Paris en juillet 2009, de savoir si les livres qu’ils détruisaient avaient pour auteurs Mahmoud Darwish ou Primo Levi.

Et nous mettons en cause le CRIF, vitrine « présentable » du lobby israélien en France, et non pas la seule « Ligue de Défense Juive », dont on ne savait pas encore, dimanche soir, si elle revendiquerait l’attentat contre le Musée. Car c’est le CRIF lui-même qui a donné le signal la semaine dernière, en appelant à la suppression de l’exposition, comme on peut le lire sur le site de cette officine.

TOUS AU MUSEE DES MARDI 23 NOVEMBRE

Hommage au martyre du peuple de Gaza, l’exposition de Kai Wiedenhöfer connait depuis son ouverture le 5 novembre un succès mérité, dont a rendu compte la chaîne France 3 dans un de ses reportages : http://culturebox.france3.fr/all/29623/gaza-2010-regards-sur-une-terre-meurtrie-par-kai-wiedenhoder#/all/29623/gaza-2010-regards-sur-une-terre-meurtrie- par-kai-wiedenhofer

Dimanche matin encore, quelques heures avant l’assaut des voyous, un public nombreux, attentif et recueilli, se pressait dans la salle où sont exposées les terribles photos.

C’est pourquoi nous appelons tous les lecteurs de notre site, et au-delà, à visiter, dès mardi 23 novembre à 10 heures l’exposition « Gaza 2010 », 11 avenue du Président Wilson, 75016 – Paris (M° Iéna ou Alma-Marceau, ligne 9).

Nous vous invitons également à téléphoner au directeur du MAM, M. Herrgott, au 01 53 67 40 00, pour lui dire qu’il en va de sa dignité de résister au terrorisme, et de maintenir les conditions normales d’accueil à l’exposition Gaza, soit du mardi au vendredi, de 10 heures à 18 heures.

Note : en raison de la présence d’une exposition spéciale, l’accès aux collections permanentes (et à l’exposition Gaza) se fait sur le côté du Musée, en passant dans la cafeteria.

CAPJPO-EuroPalestine

megamax
23/11/2010, 14h48
communiquer en mp une adresse email serait bien

on pourrait témoigner de notre solidarité ainsi, à défaut de le faire autrement

DZone
23/11/2010, 15h01
communiquer en mp une adresse email serait bien

on pourrait témoigner de notre solidarité ainsi, à défaut de le faire autrement
Je suis entrain de chercher les liens qu'il faut mais c'est trés difficile car quand il s'agit du Crif ou des milices de la LDJ et du Bétar , la classe politico-médiatique française est aux abonnés absents , c'est le silence radio total !
C'est facile d'arrêter les voyous de la LDJ ; ils s'entrainent dans des locaux officiels surveillés par la police française !
WqamyI5xii4

okba30
23/11/2010, 15h16
Je ne comprend pas comment quelque singes sionistes ont le dessus sur des musulmans qui comptent pour 10 % de la population française !
Où est-ce qu'elle est la méchanceté des banlieusards qui brulent des autos ?

ETTARGUI
23/11/2010, 17h06
Cette information est rapportée par le quotidien El Watan. Les journaux Français que je feuilleté aujourd'hui n'y font pas allusion. Rien d'étonnat !

Des militants sionistes attaquent à Paris une exposition photo sur les massacres de Gaza !



Les militants pro-palestiniens en France sont sous le choc. Le Musée d’art moderne de la Ville de Paris qui accueille en ce moment une exposition du grand photographe Kai Wiedenhöfer consacrée au massacre tragique des enfants et femmes de Gaza a subi une attaque d'une violence inouïe !
Selon l'association France Palestine Solidarité, "une trentaine de voyous dont certains (mais pas tous) encagoulés et munis de casques de moto ont attaqué dimanche en début d’après-midi le musée en essayant de détruire cette exposition, au risque d’endommager les œuvres de Picasso et de Matisse accrochées à proximité" !
Par ailleurs, d'après les témoignages de plusieurs témoins oculaires, les "voyous" ont tenté d’atteindre la galerie d’exposition au sous-sol du musée pour saccager le travail du photographe Kai Wiedenhöfer. Fort heureusement, "l’accès leur a été barré par le service de sécurité du musée", nous a-t-on signalés.
"Ils ont alors perturbé l’entrée des visiteurs en scandant des slogans hostiles à la direction du Musée d’Art Moderne et apposé des autocollants hostiles à cette exposition", précise également le réseau EuroPalestine dont les membres ont été présents sur les lieux lors du déroulement de ces malheureux incidents.
Selon les témoignages récoltés par elwatan.com, sur les affiches brandis par les assaillants, on pouvait lire : "Antisionisme=Antisémitisme politique , "A bas l’antisémitisme d’où qu’il vienne" ou "le palestinisme actif, c’est l’activisme antijuif" !
Les violences de ces propos et de ces actes ont choqué plus d'un à Paris. Mais jusqu'à l'heure, aucun média en France n'a cherché à rendre compte de cet évènement qui témoigne, une fois encore, du climat tendu et hostile qui entoure la mobilisation pour la cause palestinienne en France.
Selon plusieurs associations de défenses des droits des palestiniens, ces attaques ont été orchestrées par la Ligue de défense juive (LDJ), un mouvement sioniste qui active en Amérique du Nord et en Europe.
"Ce n’est pas la première fois que la LDJ mène ce type d’opération commando destructeur et aveugle mettant en cause des œuvres d’art notamment. Et ce n’est pas la première fois que nous signalons que ce groupe extrémiste a été dissous, en raison de ses actes extrémistes violents d’un autre âge, aussi bien en Israël qu’aux Etats-Unis", souligne pour sa part l'association France Palestine Solidarité qui vient de saisir Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur.
D'autres militants pro-palestiniens n'ont pas hésité à accuser le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) d'être derrière cette "attaque" d'autant plus que le CRIF a précédemment dénoncé violemment la tenue de cette exposition "anti-israélienne" !
Quoi qu'il en soit, aujourd'hui, le silence des autorités française par rapport à ces violences laissent pantois les observateurs qui ne comprennent pas comment on peut attaquer impunément une exposition en plein centre de Paris !
Soulignons enfin qu'une foule nombreuse est venue mardi matin marquer sa solidarité avec les organisateurs de cette exposition. De nombreuses personnes ont tenu également à visiter cette exposition pour dénoncer "les menaces et les agressions inacceptables de certains groupuscules racistes".

Cookies