PDA

Voir la version complète : Tecom DIG acquiert 35% du capital de Tunisie Télécom


auscasa
30/03/2006, 16h32
apres des investissment en algerie au maroc et en tunisie les emiratis s'offre 35% de tunisie telecom pour un prix fort 2.2 milliard $.

vraiment je ne sais koi dire mais a ce rytm Bye bye la france :lol:

Tecom DIG remporte l’offre d’acquisition de 35% du capital de Tunisie Télécom
La Presse - Suite au classement des soumissionnaires candidats à l’acquisition d’une part du capital de Tunisie Télécom (35%), seuls les groupes Vivendi Universal et Tecom DIG ont été retenus pour déposer leurs offres améliorées au second tour. L’ouverture des plis financiers a eu lieu hier au siège du ministère des Technologies de la communication à Tunis, au cours d’une cérémonie officielle.

Afin de garantir un maximum de transparence, les représentants de chacune des sociétés ont ouvert eux-mêmes les enveloppes contenant les offres. L’offre de Tecom DIG, qui a été largement augmentée par rapport à celle proposée lors du premier tour, a permis à ce groupe arabe implanté à Dubaï d’acquérir les 35% du capital de Tunisie Télécom. En effet, le prix proposé par Técom DIG et qui est de 3.052.400.000 dinars, dépasse largement celui proposé par le groupe Vivendi qui est de 2.760.000.000 de dinars tunisiens.


L’annonce officielle de la vente sera faite, selon la réglementation en vigueur, dans les 72 heures.



http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=2&news=24876
Bravo au emirati et Vraiment sa fait plaisir.

zek
20/04/2006, 13h27
C'est le fiasco le plus complet, les compagnies françaises sont à bout de souffle, comment une compagnie française peut-être compétitive alors que son administration et son gouvernement sont incapable de gérer un pays et surtout incapable de faire un pas dans les réformes et la modernité ?

Malheureusement, beaucoup de bureaucrates issues de l'administration sont parachutés dans les grandes entreprises françaises, sous prétexte qu'ils ont été directeurs de cabinet d'un ministre ou qu’ils ont travaillé au Ministère de l'économie et des finances.
Beaucoup de cadres compétents sont blackboulés à la dernière minute parce qu'ils n'ont pas les appuis politiques.

Alors pourquoi Vivendi à perdu le marché en Tunisie ? Pourquoi on t-il perdu le marché en Pologne ? Pourquoi France Télécom a été évincé au premier tour avec une offre à 1,3 milliard d'euros contre 1,5 milliard pour Vivendi ?

Toutes ces questions n'ont qu'une réponse simple, parce que la France est malade de sa législation qui date d'une autre époque, malade de sa fiscalité qui est une usine à gaz, malade des ses circulaires, des ses décrets, des ses lois qui s'empilent, malade de ses différences entre le secteur publique et le secteur privé.

Ceux qui gagneront la bataille sont des états jeunes, bien gérés et dont les décisions sont prises par des jeunes, dans ces pays, les PDG ont une moyenne d'age de 30 ans, alors qu'en France la moyenne c'est dans les 50 ans et pour la politique c'est des viellards.

Ah ! Le temps ou la Tunisie était un protectorat, c'était bien plus facile. :)

Bien à vous.
---------------------------------------------------------------------

Numéro un arabe en Tunisie

Avec l’acquisition de Tunisie Télécom, Dubaï Holding se hisse à la première place des investisseurs arabes dans le pays, devançant le Koweït et l’Arabie saoudite. Dubail Holding est déjà présent dans le capital de la compagnie aérienne privée Karthago Airlines (à hauteur de 10 %), de la Siame (près de 10 %) et de Somocer (Groupe Abdennadher, quelque 15 %).

Pour les hommes d’affaires tunisiens, c’est un signe qui augure d’investissements encore plus importants en provenance du Golfe. « Dubai Holding, ce sont des gens qui voient loin, déclare un grand chef d’entreprise. Ils ont une grosse assise financière et une expérience et expertise qui apporteront un plus à Tunisie Télécom. Mieux : c’est là une initiative qui devrait être suivie par d’autres investissements, surtout que la Tunisie présente la particularité d’être un pays plein de ressources humaines, surtout dans le domaine des technologies de l’information. »

Confirmation d’Ahmed Ben Biyat, président de Tecom, pour qui il s’agit en effet d’un « investissement stratégique » et donc d’« un premier pas » pour Tecom et la Tunisie. Et aussi de Saoud Baalawi, président de Dig, qui estime que l’opération Tunisie Télécom annonce « un engagement à long terme dans le marché tunisien ».

Par ABDELAZIZ BARROUHI
9 avril 2006 - Jeune Afrique.

Cookies