PDA

Voir la version complète : Ould Selma, un sort de shah


biskra
01/12/2010, 15h49
Ould Selma, un sort de shah
Le nom de Mustapha Ould Selma, cet ex-policier sahraoui devenu subitement propagandiste du roi, n'a plus cours depuis quelque temps au Maroc. Rabat l'a lâché aussi subitement qu'il l'a recruté. Les vérités apparues avec les événements sanglants du 8 novembre à Gdeim Izik et à El-Ayoun font qu'il n'est désormais d'aucun intérêt pour les stratèges marocains dans la poursuite de leur occupation de l'ex-Sahara espagnol. Le Polisario n'a pas rejeté l'intercession des ONG internationales en faveur d'Ould Selma et l'a libéré à leur demande. Mais Rabat n'en veut plus. Jusqu'à hier, les autorités mekhaznies le laissaient mariner dans ses doutes. Il ne peut même pas aller méditer ce qui lui arrive auprès de sa famille à Smara, dans la partie occupée du Sahara occidental. Car ce qui lui arrive est quand même assez dur à supporter. D'autant que personne ne le plaint plus et que ses misères sont applaudies. Pour les besoins de leur propagande, les Marocains l'opposaient quotidiennement à l'Algérie. Le makhzen était allé jusqu'à mentir officiellement et publiquement en affirmant que le policier félon était détenu par les Algériens en terre algérienne, alors que tout le monde était au courant qu'il avait été arrêté à Mheiriz, à la frontière mauritano-sahraouie, par les forces du Polisario. Mais dans ses contradictions la propagande du makhzen présentait Mustapha Ould Selma comme un pur héros de la trempe d'Antar Ibn Chaddad, et qu'au cours d'une tentative d'évasion ses geôliers sahraouis ont tiré sur lui, le blessant grièvement. Puis, plus rien. Les propagandistes marocains se sont tus et "le blessé" abandonné tel un pestiféré. Aux dernières nouvelles, Ould Selma ne trouve pas un pays pour l'accueillir. Il se trouverait, toutes proportions gardées, dans une situation similaire à celle du shah d'Iran avant sa mort en exil. Seule la Mauritanie serait prête à l'accueillir provisoirement, dit-on. Une fois qu'il s'est rendu à l'évidence, et l'abandon marocain consommé, l'individu avoue qu'il ne fait plus confiance aux autorités marocaines, soupçonnées d'ailleurs d'avoir envisager de le tuer pour imputer le crime au Polisario. "A traître, traître et demi", pourrait dire le makhzen où l'on ne doit pas vénérer non plus les Judas.
M. Z. jeune indépendant

citoyen
01/12/2010, 16h07
C'est à cause des menseonges du makhzen que la presse internationale à fini par se rendre à l'évidence.

Ce traitre a été libéré mais ses commanditaires n'en veulent plus, le makhzen n'a -t-il pas abandonné ses propres soldats pendant sa guerre contre le polosario, il est allé même jusqu'à nier leur détention.

Le mensonge est systématiquement démasqué, d'ailleurs que reste-t-il à ce makhzen à part le mensonge ?

chene
01/12/2010, 16h25
ca servira d exemple pour tout ceux qui voudront tenter l aventure de la traitrise

overclocker
01/12/2010, 16h30
ca servira d exemple pour tout ceux qui voudront tenter l aventure de la traitrise

donc dés qu'on adhère pas aux idées d'elmouradia et du polisario on est traître....:lol::lol:

Beidawi II
01/12/2010, 16h41
Lors de la marche des slogans soutenant Selma dans sa galère ont été lancés. Des photos géante de ce prisonnier ont émaillées les cortèges. Plusieurs ministres ont parlé de lui, ainsi que des militants des droits de l'homme.

Cet homme est toujours en captivité, aux info on en parle toujours alors tout ce qu'avance cet article est comme d'hab pour les algériens et pour les détourner des milliards de milliards de dinars qui se font spolier.

Yakouren
01/12/2010, 16h42
mort de rire ..

Il est claire que le salut de l'Algérie n'est pas pour demain avec un tel niveau de torchonisme.

Le torchonisme c'est la propagande de la presse marocaine que vous digérez chaque matin depuis 40 ans et qui a fait de vous ce que vous êtes aujoud'hui : des colons et des sujets anti-algeriens

pour ce qui est de l'article, il etale parfaitement la folie poropagandiste du makhzen

souviens toi, il y'a un mois, tous les torchons marocains titraient; Ould Selma tué par balle!!!

le makhzen colonisateur rêve de voir Ould Selma mort, pour l'utiliser dans sa propagande coloniale contre le Polisario.

megamax
01/12/2010, 16h47
yak : souviens toi, il y'a un mois, tous les torchons marocains titraient; Ould Selma tué par balle!!!

yak donnes moi une seule source marocaine, un journal qui a dit ça

je t'en pries fais le pour rester crédible

oukil salah
01/12/2010, 16h56
donc dés qu'on adhère pas aux idées d'elmouradia et du polisario on est traître

oui c est leur devise depuis 1962
au debut pour eliminer leur opposants;ils les appelaient: harki
maintenant c est les traitres ;de la nation

megamax
01/12/2010, 17h00
yak

toujours pas de sources ???

riati
01/12/2010, 17h53
Le torchonisme c'est la propagande de la presse marocaine que vous digérez chaque matin depuis 40 ans et qui a fait de vous ce que vous êtes aujoud'hui : des colons et des sujets anti-algeriens

pour ce qui est de l'article, il etale parfaitement la folie poropagandiste du makhzen

souviens toi, il y'a un mois, tous les torchons marocains titraient; Ould Selma tué par balle!!!

le makhzen colonisateur rêve de voir Ould Selma mort, pour l'utiliser dans sa propagande coloniale contre le Polisario.

C'est son papa qui a déclaré que son fils a voulu prendre la fuite mais a été blessé par balles. Sa famille déclare également que leurs fils est retenu dans une cage mobile. Sinon, les journaux marocains ainsi que la télé du makhzen continuent d'évoquer quotidiennement cette affaire.

De là à mettre à pied d'égalité les torchons algériens ( sérieux .. Al khabar, l'express, Alwatan, jeuneIndep .. et j'en passe ne méritent pas plus que ce qualificatif ) ..

Cookies