PDA

Voir la version complète : Le Maroc veut "une réévaluation globale de ses relations avec l'Espagne" (AFP)


Maghreb-United
02/12/2010, 17h55
Le Maroc veut "une réévaluation globale de ses relations avec l'Espagne"
(AFP) – il y a 1 heure
RABAT — Le Maroc considère "que le moment actuel nécessite une réévaluation globale des relations (du royaume) avec l'Espagne, dans tous les domaines", a déclaré jeudi le ministre marocain de la Communication, Khalid Naciri.
M. Naciri est également porte-parole du gouvernement marocain.
Cette déclaration intervient après l'adoption à Madrid d'une motion des députés espagnols demandant au gouvernement socialiste de "condamner les incidents violents du 8 novembre" survenus lors du démantèlement d'un campement de contestataires sahraouis au Sahara occidental.
Ce texte, approuvé par 327 voix pour et une abstention, avait été proposé par le groupe parlementaire de divers gauche ERC-IU-ICV.
"Les forces politiques espagnoles mettent le Maroc au coeur des luttes politiques internes, dans un contexte électoral visant à détourner les regards de la crise économique profonde connaît l'Espagne", a précisé le ministre marocain au cours d'un point de presse à Rabat.
Le bilan officiel marocain fait état de 13 morts, dont 11 parmi les forces de l'ordre, à la suite du démantèlement du campement.
Le Front Polisario a fait état pour sa part de "dizaines de morts" sans préciser leur identité.
Le Maroc a rejeté samedi l'idée d'une enquête de l'ONU sur ces violences et refuse que la mission de l'ONU sur le Sahara, la Minurso, ait compétence en matière de droits de l'Homme, selon une interview du chef de la diplomatie marocaine publiée par El Pais.
Les députés espagnols sont, eux, en faveur de cet élargissement des fonctions de la Minurso.
Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental a été annexé en 1975 par le Maroc. Le Polisario, soutenu notamment par l'Algérie, réclame un référendum d'autodétermination, sous l'égide de l'ONU, qui laisserait aux Sahraouis le choix entre trois options: rattachement au Maroc, indépendance, ou autonomie sous souveraineté marocaine.
Le Maroc propose un plan de large autonomie sous sa souveraineté, refusant toute idée d'indépendance.

bonsai
02/12/2010, 18h27
Quand tous les groupes parlementaires espagnols et plus des 2/3 de la calsse politique du pays, affichent une hostilité directe contre le Maroc, c´est tout a fait normal pour le Maroc de reevaluer ses relations avec un tel pays.

Le probleme en Espagne, c´est que le mot "Maroc" est devenue le sujet ideal pour detourner l´interet de l´opinion publique et de la calsse politique de la crise economique la plus grave dans l´hitoire moderne de l´Espagne. Il n´y a qu´a lire presse espagnol pour comprendre cette obssession extreme des sujets en raltion avec le Maroc ou le Sahara.

Les relations entre les deux pays sont si complexes avec beaucoup d´interets en commun, que les deux pays payeront autant le prix d´une rupture ou d´un climat tendu, et pas seulement le Maroc, comme on semble faire croire.

absent
03/12/2010, 01h27
Pourquoi vous coupez pas directement vos relations diplomatiques comme avec l'Iran ?...

megamax
03/12/2010, 01h29
c une possibilité extreme

mais ça reste dans le domaine du faisable

houari16
03/12/2010, 01h42
Le Maroc considère "que le moment actuel nécessite une réévaluation globale des relations (du royaume) avec l'Espagne, dans tous les domaines"

dans tous les domaines" ? est ce que Ceuta et Melilla y compris :confused: ?

oukil salah
03/12/2010, 10h06
Pourquoi vous coupez pas directement vos relations diplomatiques comme avec l'Iran ?...

(c est lespagne ;pas l iran) :

tu veux dire qu on decide comme vous ; selon son humeur ?

non nous c est selon ;les interets ;
et selon notre raison

riati
03/12/2010, 10h56
dans tous les domaines" ? est ce que Ceuta et Melilla y compris


Non .. pour ça .. on attends le prochain coup d'état en Algérie.

Il nous faut en effet l'unanimité de l'appuis du monde "arabe" sur ce dossier .. et il ne manque que l'Algérie. Alors on attends!

Cookies