PDA

Voir la version complète : Un journal espagnol publie un document de WikiLeaks qui éclabousse le Maroc


numidia-4-ever
03/12/2010, 22h04
Le journal espagnol El Pais publie, ce 3 décembre 2010, sur son site internet, un télégramme de l’ambassade américaine au Maroc, auparavant rendu public par WikiLeaks. Dans ce document confidentiel de décembre 2009, le consulat américain de Casablanca dénonce une corruption au plus haut niveau de l’Etat. Et ce n’est peut-être pas innocent, vu les relations tendues qu’entretiennent en ce moment les deux pays.

Dans une note secrète de décembre 2009, le conseiller commercial américain raconte, entre autre, l'histoire d'un homme d'affaires qui voulait investir dans un projet immobilier au Maroc.

Première étape : l’homme refuse de s'associer à une société qui appartient à la famille royale, son projet se retrouve alors gelé. Pour débloquer la situation, le palais présidentiel lui propose une autre solution : celle d’organiser un voyage d’affaires dans un pays du Golfe pour encourager les investissements au Maroc. Cette fois, l’homme accepte. Au final, la société de la famille royale ne lui imposera qu’une participation de 5% dans son projet.

Autre révélation, celle d’un cadre marocain qui affirme que les « principales décisions en matière d'investissement sont prises par trois personnes dans le pays: Fouad Ali al-Himma, à la tête d’un parti politique et proche du roi, le chef du secrétariat particulier du roi, et le roi lui-même ».

Il y a aussi ces déclarations d’un autre homme d’affaires qui affirme que « même si la corruption était pratiquée sous Hassan II, ces habitudes se sont institutionnalisées avec le roi Mohamed VI ».

Bref, des affirmations qui risquent de faire grincer des dents au palais. Car si elles ne sont pas nouvelles, rarement des pratiques mafieuses au plus haut niveau de l’Etat n’ont été décrites aussi clairement. Le Maroc est par ailleurs régulièrement épinglé par Transparency International pour ses problèmes de corruption et son manque de transparence dans le domaine des affaires, principal frein à l’investissement dans ce pays, selon cette organisation.

Source : RFI

Tems
03/12/2010, 22h08
est ce que quelqu'un ici peux SVP nous amené l'article de wikileaks qui en parle de ce sujet , c'est juste que ELPAIS n'est pas vraiment une référence sur les sujets marocains .

ps: je ne réfute pas les dit mais je veux des preuves SVP !

megamax
03/12/2010, 22h09
trop tard mon ami

déjà posté

et nous le savions déjà

la prochaine fois peut etre

megamax
03/12/2010, 22h10
tems

il y a beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup d'exagération

Nomad7
03/12/2010, 22h12
Friday, 03 December 2010 11:50
Washington / Morocco Board News Service- In a series of US diplomatic cables leaked by wikileaks, a recent dispatch was made public. It came from the US Casablanca consulate, and it was classified as SECRET, and written by US Consul General Millard, on December 11, 2009, titled : " PALACE COERCION PLAGUES MOROCCO'S REAL ESTATE SECTOR "
The writer quotes a Moroccan CEO who supposedly said that “only three people in Morocco made decisions on large investments: Fouad Ali Himma, leader of Authenticity and Modernity Party, Mounir Majidi, private secretary of the king, and the king himself. "Talking to any other person is a waste of time," he added.
In this cable, the US Commercial Counselor writes that Although there were corrupt practices during the reign of King Hassan II, now, corruption has acquired a more institutional character, and adds that "Institutions such Omnium Nord Africaine (ONA), which now clears most large development projects, regularly coerce developers into granting beneficial rights to ONA"

The US cable from Casablanca Consulates quotes a former U.S. ambassador in Morocco who “lamented to us what he termed the appalling greed” of those close to the palace.

US Consul Millard ends the diplomatic cable with a note on corruption " This phenomenon seriously undermines the good governance that the Moroccan government is working hard to promote."

Posted US Dispatch

Tems
03/12/2010, 22h13
ba moi qui connait m6 de vue et de dire je pense pas que ces chose dite de lui sont vrai , surtout celle de dire que la corruption c'est institutionnalisé avec m6 alors qu'avec H2 sa ne l'était pas !!!

je trouve que c'est beaucoup !!!

Tems
03/12/2010, 22h16
Nomad7

c'est effectivement GRAVE !!

et je condamne cette façons de géré le pays , je pensé que m6 était différent ...

je les croisé a plusieurs reprise discuté avec lui etc.... il m'avais l'air plus pragmatique et plus soucieux de l'avenir de sont pays que sont père .

DOMMAGE

numidia-4-ever
03/12/2010, 22h17
trop tard mon ami

déjà posté

et nous le savions déjà

la prochaine fois peut etre

l'article de rfi na jamais était poster !

mehdi-amazigh
03/12/2010, 22h19
pas étonnant venant de M6, plus corrompu il n'y a pas....

Nomad7
03/12/2010, 22h20
Temsmani,


Eh oui .... tel père tel fils!
Tous les présidents et monarques arabes sans exceptions sont des corrompus.

Tems
03/12/2010, 22h25
Nomad7

je tombé des nu là , wallah !!

je croyais sincèrement en lui (j'ai même était accusé ici d'être plus royaliste que roi) .

pourtant il était différent des autres chef d’État arabe , il n'aime pas la politique , ni les grands discours , ni les réunions qui ne servent a rien ....

Il passe sont temps a l'intérieurs du royaume a travers les provinces , communes urbaines et rurales etc.... il est très accessible tu peux le croisé sans garde du corps dans des rues éloigné etc....

Franchement je n'arrive pas a y croire .

pourtant comme je l'est dit plus haut je l'est déjà croisé discuté avec lui il est vraiment simple enfin chepa quoi pensé ......

Nazim85
03/12/2010, 22h34
Article inutile et sans intérêt (sans jeu de mots). Personne n’ignore que la corruption est reine (toujours pas de jeu de mots) au Maroc comme partout dans les pays dits « arabes ». Les plus forts taux de corruption sont dans l’ordre : l’Égypte, le Maroc, l’Algérie et ainsi de suite, proportionnellement à la démographie. Le pire dans nos pays du «Maghreb» ce n’est pas tant la corruption financière qui s’accroche à nos gouvernants comme la misère s’accroche à nos peuples, le plus grave c’est la corruption morale qui s’est incrustée en nous qui fait de notre frère notre principal adversaire et qui fait de chacun d’entre nous : un ennemi et un étranger à lui-même.

mehdi-amazigh
03/12/2010, 22h36
Article inutile et sans intérêt (sans jeu de mots). Personne n’ignore que la corruption est reine (toujours pas de jeu de mots) au Maroc comme partout dans les pays dits « arabes ». Les plus forts taux de corruption sont dans l’ordre : l’Égypte, le Maroc, l’Algérie et ainsi de suite, proportionnellement à la démographie. Le pire dans nos pays du «Maghreb» ce n’est pas tant la corruption financière qui s’accroche à nos gouvernants comme la misère s’accroche à nos peuples, le plus grave c’est la corruption morale qui s’est incrustée en nous qui fait de notre frère notre principal adversaire et qui fait de chacun d’entre nous : un ennemi et un étranger à lui-même.

elle ne l'est pas que ds les pays arabes, crois tu qu'en FRANCE elle ne devient pas flagrante?

rodmaroc
03/12/2010, 22h36
l’homme refuse de s'associer à une société qui appartient à la famille royale, son projet se retrouve alors gelé. Pour débloquer la situation, le palais présidentiel lui propose une autre solution : celle d’organiser un voyage d’affaires dans un pays du Golfe pour encourager les investissements au Maroc. Cette fois, l’homme accepte. Au final, la société de la famille royale ne lui imposera qu’une participation de 5% dans son projet.
J'ai pas trop compris ce qu'ils veulent démontrer par là!!! cet exemple ne parle pas du tout de corruption!!! je constate que ces gens là ont obligé cet investisseur americain à faire la promo du maroc dans les pays du golf...c'est un geste patriotique...d'autre part lui imposer une participation dans le capital ne relève pas de la corruption....ce sont certes des pratiques qui n'encouragent pas les investissements,mais ce n'est pas de la corruption.

mehdi-amazigh
03/12/2010, 22h38
J'ai pas trop compris ce qu'ils veulent démontrer par là!!! cet exemple ne parle pas du tout de corruption!!! je constate que ces gens là ont obligé cet investisseur americain à faire la promo du maroc dans les pays du golf...c'est un geste patriotique...d'autre part lui imposer une participation dans le capital ne relève pas de la corruption....ce sont certes des pratiques qui n'encouragent pas les investissements,mais ce n'est pas de la corruption.

Tu es bien le seul qui n'y voit aucune corruption....

http://www.algerie-dz.com/forums/images/statusicon/user_online.gif http://www.algerie-dz.com/forums/images/buttons/report.gif (http://www.algerie-dz.com/forums/report.php?p=3131239) http://www.algerie-dz.com/forums/images/buttons/reply_small.gif (http://www.algerie-dz.com/forums/newreply.php?do=newreply&p=3131239&noquote=1)

Fay-control
03/12/2010, 22h42
si le cochon est hram, son fils l'est aussi

les rois sont tous des corrompus sans exception ...

rodmaroc
03/12/2010, 22h44
Tu es bien le seul qui n'y voit aucune corruption....
mais encore....essaies d'argumenter stp.... je me suis basé uniquement sur ce qui est dit dans l'article...des membres influents proches du palais imposent à des investisseurs des participations dans leurs projets....en Algérie par exemple il y a la loi du 51%-49%.

mehdi-amazigh
03/12/2010, 22h48
mais encore....essaies d'argumenter stp.... je me suis basé uniquement sur ce qui est dit dans l'article...des membres influents proches du palais imposent à des investisseurs des participations dans leurs projets....en Algérie par exemple il y a la loi du 51%-49%.

la réponse est la: "si le cochon est hram, son fils l'est aussi

les rois sont tous des corrompus sans exception" ...

Inutile d'argumenter, ce ne sont qu'évidences...:)

rodmaroc
03/12/2010, 22h55
oui mais ca c'est pas un argument mehdi.....:)
l'article ne dit pas que l'entourage a reçu de l'argent (je parle de l'article original)....et encore moins que le roi en a reçu lui même.

mehdi-amazigh
03/12/2010, 22h58
un roi qui gèle un projet...qui impose un voyage de propagande...c'est quoi à ton avis?

rodmaroc
03/12/2010, 23h08
un roi qui gèle un projet...qui impose un voyage de propagande...c'est quoi à ton avis?
1-Est ce que c'est le roi lui même qui a donné l'ordre de bloquer le projet ( si à chaque fois qu'un projet est bloqué on commence à s'en prendre au roi,je pense que c'est pas très intelligent)
2-''Les bloqueurs'' n'ont pas demandé de pot de vin,mais ils ont exigé de participer au projet en investissant leur l'argent.
PS: Tout les économistes et les cadres dans les grandes entreprises au Maroc savent que l'ona (et donc l'entourage du roi) met parfois des battons dans les roues des investisseurs...Mais c'est à des années lumières des accusations d'el pais.

mehdi-amazigh
03/12/2010, 23h10
1-Est ce que c'est le roi lui même qui a donné l'ordre de bloquer le projet ( si à chaque fois qu'un projet est bloqué on commence à s'en prendre au roi,je pense que c'est pas très intelligent)
2-''Les bloqueurs'' n'ont pas demandé de pot de vin,mais ils ont exigé de participer au projet en investissant leur l'argent.
PS: Tout les économistes et les cadres dans les grandes entreprises au Maroc savent que l'ona (et donc l'entourage du roi) met parfois des battons dans les roues des investisseurs...Mais c'est à des années lumières des accusations d'el pais.

Au maroc, rien ne se fait sans l'aval de M6!

rodmaroc
03/12/2010, 23h22
Au maroc, rien ne se fait sans l'aval de M6!
Pas du tout (sauf si c'est un méga projet)....et j'attend toujours des preuves de la corruption de M6.

citoyen
04/12/2010, 22h35
El Pais revient plus en détail sur les fameux câbles.

"L'influence et les intérêts commerciaux du roi [Mohamed VI] et de certains de ses conseillers" sont perceptibles "dans chaque grand projet immobilier au Maroc". Le conseiller commercial des Etats Unis, rattaché au Consulat américain à Casablanca, est arrivé à cette conclusion, en décembre de l'année dernière, après s'être réuni séparément avec des représentants du secteur ayant eu affaire, de près ou de loin, au palais royal.

Dans une note secrète du 11 décembre de l'année dernière le conseiller commercial signale le nom de ses sources et raconte avec toutes sortes de détails l'histoire d'un homme d'affaires qui, pour le compte d'un consortium international, souhaitait invertir 220 millions de dollars (162 millions d'euros) dans un projet immobilier. Pour ne pas porter préjudice aux sources du conseiller, EL PAÍS omet de donner les noms de ses interlocuteurs et des sociétés mentionnées dans la note américaine.

L'homme d'affaires obtint un permis de construire du gouverneur de la région où il voulait invertir, mais peu après le palais "l'encouragea vivement" à s'associer avec lui à travers une société appartenant à la famille royale. L'investisseur rejeta la proposition et dut supporter trois mois de paralysie du projet".

Au bout d'un moment la société appartenant au palais proposa alors à l'homme d'affaires de lui organiser une visite dans un pays du Golfe Persique ou il avait de nombreux contacts pour essayer d'encourager l'investissement étranger au Maroc. En échange de ce service il serait "le seul propriétaire" de son projet immobilier au Maroc. Il accepta la proposition.

Corruption

La délégation marocaine qui voyagea à ce riche pays du Golfe était dirigée par l'un des plus hauts cadres d'une des sociétés appartenant à la famille royale. Lors d'une réunion avec les investisseurs de la place le cadre marocain leur expliqua que seules trois personnes au Maroc étaient habilitées à prendre les décisions sur les grands investissements immobiliers: Fouad Ali el Himma, grand ami du souverain et leader du Parti Authenticité et Modernité (PAM) ; Mounir Majidi, secrétaire particulier de Mohamed VI, et le roi lui-même. "Parler avec quelqu'un d'autre est une perte de temps", leur dit-il. La PAM est le parti qui gagne les dernières élections municipales en juin 2009.

Après le retour de la délégation au Maroc, la société appartenant au palais reçu des instructions de ses propriétaires de mettre presque complètement en oeuvre l'accord conclu avec l'homme d'affaires qui souhaitait investir au Maroc. Elle ne lui demanda qu'une participation de 5% dans son projet. "Les principales institutions et les procédures de l'Etat marocain sont utilisées par le palais pour faire pression et demander des pots de vin dans le secteur immobilier", déclare un célèbre homme d'affaires au conseiller commercial. "Même si la corruption était pratiquée du temps du roi Hassan II, ces habitudes ont acquis un caractère plus institutionnel avec le roi Mohamed VI".

Le conseiller prend ces commentaires pour de l'argent contant dans son rapport. Ils sont étayés par les observations que lui fait un ancien ambassadeur des États-Unis au Maroc "qui continue à avoir des relations étroites avec le palais". Ce dernier confie au conseiller que certains proches de Mohamed VI font preuve "d'une honteuse gloutonnerie". "Ce phénomène sape sérieusement la bonne gouvernance que les autorités du Maroc s'efforcent de promouvoir", ajoute-il.

Entreprises espagnoles

Même Luís Planas, l'ambassadeur d'Espagne à Rabat pendant les six dernières années (2004-2006), reconnut les difficultés pour investir au Maroc lors d'un déjeuner, en mars 2006, avec Thomas Riley, son homologue américain. Après avoir évoqué le lancement d'un plan espagnol de 200 millions d'euros pour encourager les petites et les moyennes entreprises espagnoles à traverser le Détroit de Gibraltar, Planas expliqua qu'il serait sans doute utile mais il lança aussi un avertissement : A cause de son manque de transparence, le Maroc est un pays qui donne à réfléchir quand il s'agit de faire des affaires.

La Consulat des États-Unis à Casablanca fut lui aussi victime de la corruption quand il voulut acheter un terrain pour disposer de plus de place, d'après la note qu'il envoya au Département d'État en mars 2008. "Plus de 30 endroits ont été identifiés, mais une vingtaine ont du être enlevés de la liste parce que les vendeurs ne voulaient pas signer un contra légal". "D'autres ont refusé de vendre car ils attendaient que les prix montent". "Parmi ceux qui étaient disposés à vendre nombreux étaient ceux qui voulaient de l'argent sous la table (...)".

Bonne lecture.

mehdi-amazigh
04/12/2010, 22h43
Citation:
Au maroc, rien ne se fait sans l'aval de M6!
Pas du tout (sauf si c'est un méga projet)....et j'attend toujours des preuves de la corruption de M6.

tu as ta confirmation, à présent!!!

Berberousse
05/12/2010, 04h05
Tel pere tel fils!

Momo 6 n'est pas devenu 7eme plus riche roi au monde par hazard. :rolleyes:

mehdi-amazigh
05/12/2010, 10h19
Tel pere tel fils!

Momo 6 n'est pas devenu 7eme plus riche roi au monde par hazard. :rolleyes:

Il est plus vicelard que son paternel le momo6, plus irresponsable aussi, il mène son peuple à sa perte!!

Ahmadov
05/12/2010, 10h48
Barberousse
Momo 6 n'est pas devenu 7eme plus riche roi au monde par hazard

C'est le magazine Forbes qui l'avait classé 7ème. N'empêche nos dirigeants ne doivent pas être aussi mal classées.

Cookies